L'artiste et la Création

Questions relatives au métier d’artiste peintre

By  | 

Le métier d’artiste demande un développement constant du réseau social. Il m’arrive donc de rencontrer de nouvelles personnes lors de soirées, meetings ou événements…

Au cours de ces échanges, je suis amenée à devoir me présenter et à parler de ma profession.

Mais voilà, dire qu’on est artiste peintre surprend toujours un peu ses interlocuteurs.

Considéré comme un passe-temps ou « un loisir de retraité », être artiste peintre provoque instantanément le même flot de questions décalées.

Des questions qui ne viendraient pas à l’esprit de vos interlocuteurs si vous étiez hôtesse de caisse ou comptable (j’en suis certaine).

Voici une liste des principales questions auxquelles je suis régulièrement confrontée. Des questions qui parfois mériteraient des réponses un peu plus rock-&-roll, piquantes ou amusantes.

Dans l’article suivant, je me suis donc amusée à confronter les 2 types de réponses :

bulles-artistes-peintres

– Artiste peintre, c’est génial… mais c’est quoi ton autre boulot ?

Ma réponse habituelle – Je travaille à plein temps comme artiste peintre, je n’ai pas le temps d’avoir une autre activité à côté.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – Artiste peintre, c’est ma couverture. A côté, évidemment, je deale de la beuh.

.

– Artiste peintre ! Et tu arrives à en vivre ?

Ma réponse habituelle  – Oui, il y a toujours des hauts et des bas mais c’est un peu le lot de tous les indépendants.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – Non, je fais d’ailleurs la manche dans le RER tous les lundi et jeudi.

.

– Artiste peintre ! Ce n’est pas un métier mais une passion ?

Ma réponse habituelle  – C’est un métier passionnant. Il me correspond et j’en oublie que je travaille. J’adore.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – Celui qui travaille sans passion accomplit alors son job par obligation et sous Xanax !

 

– Artiste peintre ! Comment se déroulent tes journées ?

Ma réponse habituelle – Mes journées sont assez chargées, je dois travailler simultanément ma communication et ma création.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – Je glande énormément, je squatte le canapé toute la journée en attendant que l’inspiration me vienne.

 

– Artiste peintre ! Finalement, tes semaines doivent être cool ?

Ma réponse habituelle  – C’est tout l’inverse, je travaille tous les jours même les week-ends.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – Oui, oui, j’ai d’ailleurs un abonnement au Club Med, je suis une de leur fidèle cliente.

 

– Artiste peintre ! Ma cousine fait aussi de la peinture sur soie de temps en temps.

Ma réponse habituelle  – Ah intéressant, c’est une technique que je ne connais pas. Il faudra que j’essaie.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – Rien à voir, je suis artiste professionnelle et déclarée. On ne joue donc pas dans la même cour.

 

– Artiste peintre ! Toujours être seule, ce n’est pas trop difficile à supporter ?

Ma réponse habituelle  – Les journées sont souvent trop courtes, je ne vois pas le temps passer.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – Je préfère bosser seule et être efficace qu’être avec des collègues relous et ne rien faire de la journée.

 

– Artiste peintre ! Cela ne doit pas être facile de travailler sans savoir de quoi le mois prochain sera fait ?

Ma réponse habituelle – Une incertitude qui me pousse à me rendre active chaque jour.

Parfois mon côté obscur voudrait répondre – C’est pour l’aaaaaaamour du risque ! (et là, je chanterais la chanson française du générique de la célèbre série U.S « Hart to Hart » diffusée dans les années 80.

 

Si vous aussi, vous avez eu votre lot de questions décalées, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires ci-dessous.

copyright

Hello, je suis Amylee, artiste peintre et blogueuse ! Je partage sur ce blog mon expérience professionnelle et mes coups de cœur matériels ou artistiques. N'hésitez pas à me rejoindre en vous abonnant à ma newsletter.

35 Comments

  1. Amylee

    20 mai 2014 at 23:51

    @Sandra : Merci ^_^

    @Isabelle : Merci de votre petit message.

    @Chloé : Aaaaah le banquier n’est pas vraiment l’ami des artistes émergents 😉

    @Alzon : Pour la vente aux enchères, j’attends la maturité artistique.
    Artprice, j’y pense. Pour l’instant, les galeries me conviennent et m’assurent plus de ventes que les plateformes sur le net. Par expérience, j’ai pu constater que le coup de cœur magique se déclenchait réellement que lorsqu’on avait l’oeuvre devant soi (via vernissages et expositions en galeries)

  2. Jonaline

    16 mars 2016 at 15:34

    Coucou,
    Comme je connais pas le blog depuis très longtemps je viens de voir ce post super génial,
    Et moi j’ai juste envie de dire « J’espère un jour pouvoir jouer dans la même cours que vous! « .

    Mais les réponses sont tellement vrai!!!

  3. Amylee

    16 mars 2016 at 15:39

    @Jonaline : Des situations que tous les artistes vivent un jour ou l’autre 😉

  4. Jimmy P

    29 mars 2016 at 13:12

    Ah ah la dernière est ma préférée je crois (oui j’adore l’amour du risque) 🙂

  5. Amylee

    29 mars 2016 at 13:44

    @Jimmy P : On va monter un fan club !!! 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *