L'artiste et le Print

Le certificat d’authenticité

By  | 

Pour établir si une œuvre d’art est authentique ou non, l’acheteur peut se référer à certains documents délivrés lors de l’acquisition de l’oeuvre.

Depuis 2013, j’accompagne toujours mes tableaux d’un certificat signé. Un certificat d’authenticité qui prend des allures de carte d’identité.

Utilisé principalement pour déclarer, identifier et authentifier une oeuvre, le certificat devra suivre celle-ci toute sa vie durant. Pour être valable, le document comporte généralement plusieurs informations utiles. Je vous les énumère dans l’article qui suit.

.

CERTIFICAT D’AUTHENTICITÉ

* * * * *

PEINTURE, SCULPTURE, PHOTOGRAPHIE, TECHNIQUE MIXTE

 

1/ A quoi sert-il ?

Un certificat d’authenticité est un document qui accompagne une oeuvre d’art : une peinture, une sculpture, une photographie. Même après la vente, L’artiste conservera toujours les droits d’auteur de l’œuvre elle-même.

Ce document apporte une identification supplémentaire et joue un rôle important dans l’appréciation de la qualité d’une oeuvre. Il garantit ainsi que cette dernière a bien été réalisée par l’artiste à une période donnée.

.

2/ Qui peut éditer un certificat d’authenticité ?

L’artiste reste la personne la plus compétente pour établir un certificat d’authenticité, cependant de nombreux professionnels du milieu de l’Art (galeriste, marchand d’art, commissaire-priseur, experts) peuvent aussi en délivrer.

Afin de lui donner une valeur optimale, il est utile de respecter plusieurs points lors de l’édition de ce précieux certificat.

100ù-original-oeuvre-artiste

Jouet Playmobil « artiste »

* * * * *

3/ Quelles sont les informations à regrouper dans un certificat ?

  • Nom de l’artiste
  • Numéros professionnels : Maison des Artistes, SIRET, SIREN, etc…
  • Photo de l’œuvre
  • Titre de l’œuvre
  • Dimensions de l’œuvre
  • Technique et matériaux utilisés
  • Support
  • Date de création de l’œuvre
  • Emplacement de la signature
  • Numéro d’identification pour une œuvre provenant d’une série (ex photo)
  • Nombre d’exemplaires réalisés si l’œuvre provient d’une édition limitée
  • Signature de l’artiste (tampon officiel, empreinte digitale)
  • Date de délivrance du certificat

A NOTER : La facture peut servir d’identification dans certains cas, mais l’acquéreur n’aura pas forcément envie de fournir sa facture d’achat lors de la revente de l’oeuvre. La facture est à fournir en plus du certificat.

.

4/ Être infalsifiable :

Il faut au minimum que sa reproduction (via un appareil photo numérique ou un scanner) donne de très mauvais résultats.

Ce document peut également être sécurisé contre la falsification par la présence d’un filigrane, d’une puce électronique, d’un code sécurisé incluant toutes les informations ou particularités de l’oeuvre.

.

5/ 1 seul certificat par œuvre :

Le Certificat d’Authenticité est à conserver bien précieusement car les duplicatas peuvent être parfois compliqués ou impossibles à refaire surtout si le document possède une puce ou un scellé sécurisé. En cas de perte par l’acheteur, l’artiste pourra alors fournir une attestation.

document-archives-art

6/ Document à conserver :

L’acquéreur devra archiver soigneusement le certificat afin de pouvoir authentifier l’oeuvre s’il souhaite la revendre ultérieurement. Il n’est pas utile de mentionner le nom de l’acquéreur, ni le prix sur un certificat car si ce dernier décide un jour de vendre votre œuvre, il pourra ainsi fournir le certificat sans devoir effectuer le moindre changement.

A NOTER : Ne jamais coller le certificat d’authenticité derrière le tableau, mais plutôt le ranger dans un lieu sûr et protégé.

.
7/ Modèles du document :

Pas de dimensions prédéfinies, le certificat peut être édité sur une feuille A4 à la manière d’un document administratif. Pour une meilleure conservation, on peut le plastifier ou l’imprimer sur du papier assez épais (Bristol, etc).

.

MON CONSEIL : Comme c’est un document unique, j’estime que sa maquette doit être unique. Je n’hésite pas à personnaliser mes certificats d’authenticité avec un graphisme qui me ressemble :

  • maquette originale, présentation raffinée ou officielle (comme dans un diplôme)
  • utilisation de beaux papiers comme support
  • format différent (A5, carte postale ou autre)
  • packagings recherchés (Ça c’est ma formation de Designer qui ressort).

Un certificat peut donc avoir des allures de joli document. Il donnera alors, plus envie de le conserver. N’hésitez pas à chercher des idées sur Pinterest.

certificat-authenticite-artiste-peintre-art-tableaux

Idées et modèles pour présenter vos certificats d’authenticité. (Photo Freepik.com)

* * * * *

8/ Ma solution  :

(Complément d’informations datant du 28/04/2015)

Pour sécuriser mes certificats, j’utilise la Certification ARTtrust.

« ARTtrust développe et offre des solutions d’auto-certification pour les artistes, galeries et experts. C’est un concept unique pour réaliser des certificats d’authenticité hautement sécurisés et un enregistrement en ligne permanent pour chaque œuvre authentique. »* (Source texte ARTtrust).

.

PETIT SONDAGE : Et vous, utilisez-vous un certificat d’authenticité ?

copyright

Bonjour et bienvenue! Je suis Amylee, accro à la couleur depuis toujours, artiste peintre professionnelle et blogueuse depuis 2009. Sur ce magazine, je publie ici mon expérience, mes coups de cœur artistiques, le matériel utilisé, mes tableaux et mes actualités. Pour ne pas en perdre une goutte, n'hésite pas à t'abonner à ma newsletter. Pour le reste de mes aventures colorées, rendez-vous sur Facebook, Twitter ou Instagram!

46 Comments

  1. Audrey Feuillet

    26 février 2017 at 12:01

    Merci merci pour ces infos! 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

You have Successfully Subscribed!

Powered byRapidology