Matériel Création

Peinture acrylique : 20 astuces utiles aux artistes

By  | 

Aaaaaah les recettes d’artistes, les habitudes ou petits gestes qu’on pratique pour se faciliter le travail devant son chevalet. Et oui, on en a tous.

Voici quelques trucs et astuces qui vous aideront à pratiquer la peinture acrylique avec facilité et ingéniosité.

Des gestes qu’on apprend en côtoyant ou en discutant avec d’autres artistes peintres ou plasticiens. Des idées qui se pratiquent dans les ateliers.

Très bonne lecture…

.

kiraz-peintre

Illustration de Kiraz

* * * * *

Astuce n°1 : Conserver les couleurs

Même si on peut utiliser des palettes plates (bois ou plastique) il est aussi très pratique et économique de préparer ou de mélanger ses couleurs acryliques dans des pots comportant des couvercles afin de pouvoir les réutiliser par la suite.

BON A SAVOIR : Le papier aluminium ou le film étirable avec un peu d’adhésif (pour maintenir le tout) peuvent aussi remplacer les couvercles.

*

Astuce n°2 : Conserver la palette

Si comme moi, vous n’aimez pas les palettes surchargées de couleurs parce qu’on n’y voit plus grand-chose au bout d’un moment, je vous invite à recouvrir votre palette d’un film alimentaire ou de la glisser dans une pochette plastique transparente de classeur. Ainsi quand celle-ci est trop sale, il suffit simplement de changer le plastique pour retrouver la palette comme neuve.

BON A SAVOIR : vous n’êtes pas obligé(e) d’acheter une palette ovoïde, certains objets recyclés peuvent aussi très bien faire l’affaire : un petit plateau, une ardoise scolaire usagée, un vieux calendrier de banque en carton très épais, une épaisse couverture de classeur, une planche fine de contreplaqué ou de MDF.

*

Astuce n°3 : Ralentir le séchage des couleurs

Entre 2 utilisations, si vous souhaitez éviter qu’un fond de couleur acrylique (dans un pot) ne sèche trop vite, ajouter un peu d’eau avant de bien refermer le tout.

Si vous voulez ralentir le processus de séchage de vos peintures acryliques sur vos palettes, utiliser un auxiliaire comme un « retardateur » ou tout simplement vaporisez régulièrement une fine brume d’eau sur vos couleurs afin d’en conserver leur humidité.

*

Astuce n°4 : Conserver le manche des pinceaux

Durant la peinture et pour éviter de tacher le manche des pinceaux, collez un morceau de ruban adhésif à la base du manche (après la virole). Après utilisation, vous n’aurez plus qu’à retirer le ruban pour retrouver un manche non souillé.

*

Astuce n°5 : Égoutter les pinceaux

Ayez toujours un vieux chiffon ou du sopalin à proximité afin d’essuyer vos pinceaux régulièrement entre chaque rinçage. Cela empêche les gouttes d’eau de descendre dans la virole et d’emmagasiner la peinture restante à la base des poils.

*

Astuce n°6 : Sécher les pinceaux

Faites sécher les pinceaux toujours à l’horizontal sur un textile absorbant, car le séchage en position verticale entraîne l’humidité vers la virole et fait gonfler terriblement le manche (bois) tout en écartant les poils.

Une fois bien secs, rangez-les dans un pot prévu à cet effet, la touffe orientée vers le haut.

*

Astuce n°7 : Reconstituer la pointe du pinceau

Après lavage, imbibez les poils d’huile végétale puis lissez-les et glissez la pointe du pinceau dans un cône de papier assez pointu (maintenu par de l’adhésif). Fantastique, le lendemain vous retrouvez un pinceau, aux poils soyeux et souples, et surtout avec sa pointe d’origine !!!

quino-pintor

Illustration Quino

* * * * *

Astuce n°8 : Apprêter la toile

Si l’on ne prend pas le soin de mettre une sous-couche (Gesso ou enduit universel) avant l’application des couleurs acryliques sur la toile à peindre, la peinture risque de mal adhérer au support ou d’être absorbée par les fibres.

De plus, les peintures sans sous-couche vieillissent très mal et ont tendance à se craqueler avec le temps. Le Gesso s’applique directement. Il n’est donc pas nécessaire de rajouter de l’eau, sauf si vous cherchez des effets particuliers ou des craquelures

*

Astuce n°9 : Créer des opacités différentes

Si la peinture acrylique est appliquée en couche épaisse (directement sortie du tube) ou mélangée avec du blanc de titane, toutes les couleurs restent opaques. Si diluées dans de l’eau, les couleurs peuvent alors être utilisées comme pour l’aquarelle ou l’aérographe.

*

Astuce n°10 : Doser l’eau 

Pour éviter que votre peinture acrylique ne perde ses propriétés premières et qu’elle donne des effets poudreux ou craquelés au séchage, je vous conseille de diminuer votre dosage en eau. L’eau allonge le liant acrylique qui ne peut plus alors fixer le pigment sur la surface à peindre.

BON A SAVOIR : Vous obtiendrez de meilleurs résultats si vous utilisez des médiums acryliques au lieu de l’eau.

*

Astuce n°11 : Appliquer un lavis

Il s’agit de superposer une teinte transparente sur une teinte existante, qui doit être absolument sèche. L’objectif est de créer un voile coloré, un filtre teinté sans pour autant modifier ni recouvrir complètement la couleur qui sert de base. Il faut alors laisser deviner la couleur du dessous et celle du dessus.

BON A SAVOIR : On peut procéder de 2 façons : En diluant la couleur avec de l’eau ou avec un médium.

*

Astuce n°12 : Apporter du relief

Les peintures acryliques permettent l’ajout d’auxiliaires très pratiques.

Associés aux couleurs, les gels, sables, poudres et pâtes épaississantes, donnent plus de corps à la peinture et permettent les fantaisies aux reliefs variés (technique couteau, raclette, etc).

BON A SAVOIR : Toujours faire des essais car certains auxiliaires peuvent atténuer ou accentuer légèrement les couleurs au séchage.

*

Astuce n°13 : Créer des textures

Mélangez vos couleurs acryliques à des auxiliaires comme du médium appelé « modeling past » ou « pâte à modeler » qui ont pour particularité d’épaissir la peinture.

Utilisez divers instruments pour créer des effets différents : un peigne, une fourchette pour varier vos sillons et écartements.

*

Astuce n°14 : Appliquer des filets en relief

Inspirée de la poche à douille du pâtissier, la technique consiste à appliquer sur votre toile de la couleur mélangée à de la pâte colorée au moyen d’un embout (en forme de cône) préalablement fabriqué avec une feuille de calque, de l’adhésif et une paire de ciseaux, ou de se munir de poches jetables utilisées en cuisine.

Il faut une certaine dextérité mais cette astuce permet de faire ressortir les contours des formes, d’ajouter des textures aux aplats de couleur, de tracer des lignes épaisses.

*

Astuce n°15 : Réaliser des lignes droites sur toile

Très utile pour produire des lignes droites ou des angles droits, le ruban de masquage peut être mis sur la toile et retiré sans endommager votre composition dès que la peinture acrylique est sèche.

Assurez-vous tout de même que les bords des bandes soient fermement collés sur la toile et évitez les couches épaisses sur les rubans, sinon vous obtiendrez des bavures en retirant les rubans.

creatividad-quino-artista« N’est-ce pas incroyable tout ce que peut contenir un crayon ? » – Illustration Quino

* * * * *

Astuce n°16 : Coller des matières

À condition que la couche de peinture soit assez épaisse et que l’élément à coller ne soit pas trop lourd,  les peintures acryliques permettent de fixer papiers, tissus, fils, perles et autres matières.

*

Astuce n°17 : Redonner vie à un pinceau

Une astuce qui me vient d’un professeur d’Arts Plastiques. Pour nettoyer un pinceau contenant de la peinture séchée, faites bouillir du vinaigre blanc, versez-le dans un bocal et faites-y tremper votre pinceau. Une fois que les poils se sont ramollis, passez le pinceau sous l’eau avec du savon de Marseille ou The Masters, et il devrait redevenir comme neuf.

On peut également utiliser des produits « nettoyeur de pinceau » ou décapant à vernis (vernis à ongles) disponibles en commerces. Dans les 2 cas, faire tremper le pinceau pendant ½ heure et nettoyer avec du savon de Marseille.

BON A SAVOIR : ne jamais laver les pinceaux avec des détergents trop forts (ex : liquide vaisselle) car ils assèchent les poils et les rendent très cassants.

*

Astuce n°18 : Enlever l’acrylique sur les mains

Pour éviter les produits agressifs, je vous conseille de frotter vos mains avec de l’huile végétale mélangée à du bicarbonate de sodium en poudre. Par son abrasion douce et son pouvoir détergent, le bicarbonate vient à bout des tâches de peinture les plus tenaces.

Puis, à l’aide de vieux chiffons dégraissez vos mains (la peinture s’enlève alors facilement). Savonnez au savon de Marseille en lavant abondamment à l’eau tiède.

*

Astuce n°19 : Nettoyer la buse des bombes aérosols

Il est important de nettoyer la buse de projection d’une bombe de peinture aérosol après chaque utilisation pour éviter qu’elle ne se  bouche. Retournez la bombe en pulvérisant un peu de peinture sur un carton jusqu’à ce que le nuage ne soit plus coloré. Voilà, la buse est nettoyée !

*

Astuce n°20 : Utiliser du matériel de qualité

Il faut un minimum investir dans des outils de qualité lorsque l’on souhaite se lancer dans la peinture et surtout vendre ses œuvres.

Évitez les magasins « Fourre-tout » non spécialisés qui proposent du matériel Beaux-Arts à bas prix. Je sais, c’est tentant mais avec le temps, j’ai pu vérifier les mauvais côtés de ces « bonnes affaires ».

Quelle catastrophe lorsqu’on fait le choix d’acheter de la peinture bon marché !!! Les couleurs ne se mélangent pas bien entre elles, les teintes virent et se craquellent.

  • La virole des pinceaux se détache et les poils tombent.
  • Les châssis entoilés, légers et peu solides, se voilent sous les effets du temps.

.

A SUIVRE : 

Si vous aussi, vous avez des trucs et astuces à faire découvrir, et je suis certaine que vous en avez, n’hésitez pas à faire parler votre plume (ou vos doigts sur le clavier).

Mieux vaut les partager, et enrichir cet article de commentaires ci-dessous.

.

Réussir sa vie d’Artiste Peintre – Besoin d’Aide ?

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t’a plu, n’hésite pas à partager le lien à ton entourage.

77 Comments

  1. Amylee

    21 juin 2017 at 10:32

    @Stephane: je n’ai jamais entendu parler de couleur universelle, ou passe-partout pour le fond d’une toile. La couleur c’est le choix du peintre exclusivement. Après, on peut appliquer une couche de fond opposée au ton général de la composition. Par exemple un sujet dans les tons jaunes et ocres peut très bien se placer sur un fond bleu. Pour rendre la composition plus vibrante.
    Mais on peut aussi prendre le parti pris de faire un paysage vert sur un fond vert pour accentuer le côté monochrome…
    Bref tout est possible !

  2. ESCUER PHILIPPE

    29 septembre 2017 at 07:43

    Bonjour Amylee

    Je suis très attiré par la peinture au couteau. Or pour cela il faut une peinture épaisse et riche ne pigments.
    J’ai du mal à trouver de l’acrylique adaptée toujours trop transparente.
    Pouvez vous me conseiller dans l’achat de peinture acrylique plus adaptée au travail du couteau.
    Merci pour votre réponse.
    Philippe

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

Merci! Vérifiez vos emails ou spams pour confirmer votre abonnement!

Powered byRapidology