Entre Artistes

Coup de balai pour l’émission «à vos pinceaux»

By  | 

Aujourd’hui je suis fière et surexcitée à l’idée de vous présenter ma toute première invitée de l’année pour mon Guest Blogging 2017. Pour celles et ceux qui me lisent, vous savez que j’apprécie terriblement que des artistes, des auteurs, des créatifs, des communicants prennent la parole sur le mag’.

Ce mois-ci, je laisse donc mon clavier à une auteure très connue et reconnue des artistes. Allez, je vous donne un petit indice. Si je vous dis « Réussir sa vie d’Artiste » ? Parfaitement, c’est Brigitte Camus!

Brigitte va nous parler de l’émission « A Vos Pinceaux », un programme qui en voit de toutes les couleurs ces derniers temps. Basée maintenant en Angleterre, je n’ai plus l’occasion de regarder la télévision française mais je suis absolument enchantée d’inviter Brigitte à nous en toucher quelques mots !

« La télé réalité pour les artistes une fausse bonne idée ?

Il est plus facile de lancer des chanteurs avec la télé réalité  que de dégoter le Picasso de demain parmi les artistes peintres amateurs d’aujourd’hui. Les dizaines de fans qui ont suivi les deux premiers épisodes de « à vos pinceaux » programmés sur France 2 ont  été stupéfaits à l’annonce de la déprogrammation de l’émission qui migre sur France 4 les 31 janvier et 7 février 2017 pour les deux derniers épisodes.

L’animatrice Marianne James a réagi au nom de ses « petits pinceaux » comme elle les appelle.  Le manque d’audience est mis en avant. Curieux quand on sait qu’un Français sur trois s’adonne aux Arts Plastiques en tant qu’amateur. A priori une émission sur les artistes amateurs à une heure de grande écoute, c’est une bonne idée. Mais par forcément.  Car si le casting des artistes est irréprochable, avec le jeune branché, le retraité, la profession libérale…etc… on est plus perplexe avec le choix des jurés.  Le premier est inconnu au bataillon des artistes (et il s’agit quand même de sélectionner des artistes), le deuxième, Fabrice Bousteau, Rédacteur en Chef à Beaux-Arts Magazine est plus crédible  dans la sphère institutionnelle que dans l’accompagnement d’artistes amateurs.

Et c’est là que le malaise s’installe. Le processus de la création, très personnel, s’accommode mal du format d’une compétition  sur le thème « que le meilleur gagne » et d’épreuves formatées. Ceux qui cherchaient des conseils sont restés sur leur faim. Et se voir dézinguer avec des commentaires « on n’est pas à la maternelle » ou « Picasso disait je ne cherche pas je trouve, vous vous cherchez et vous ne trouvez pas », ce n’est pas franchement génial lorsque l’on se met « à poil » artistiquement et émotionnellement parlant.

On a la désagréable impression d’un manque de considération pour ces artistes amateurs. Or la sincérité et la nécessité intérieure sont aussi présentes et impérieuses chez les amateurs que chez les professionnels. Peut-être  l’émission favorise-t-elle la confusion entre pratique amateur et pratique professionnelle. Il n’est pas interdit de penser que d’autres facteurs aient été à l’origine de la déprogrammation. En fait,  la télé réalité ne rend pas compte de la réalité du  fonctionnement du monde de l’art. »

Texte de Brigitte Camus Artiste/Auteure/Directrice de Collection/Coach

.

.

Suivre Brigitte Camus sur le web:

 

Les ouvrages de Brigitte Camus:

  • Buffet ou la psychanalyse en signature (Edition de l’Épure 2007, Réédition 2017)

SAVE THE DATE: Samedi 21 Janvier 2017 (15h00), Musée Montmartre, Paris: Brigitte Camus dédicace son livre « Buffet ou la psychanalyse en signature ». Venez nombreux!

 

⇒ Dans la Collection artiste – mode d’emploi dirigée par Brigitte Camus

www.lelivredart.com 

  • Réussir sa vie d’artiste – Brigitte Camus (Edition 2012)
  • Où exposer en Europe – 1ère Edition 2011 par Sophie Blachet  (Nouvelle Edition actualisée en cours)
  • Où exposer en France – 1ère édition 2011 par Sophie Blachet  (Nouvelle Edition actualisée en cours)
  • Dictionnaire impertinent de l’art – Sophie Blachet, Brigitte Camus, Georges Maisonneuve  (Parution prévue octobre 2017)

Bonjour et bienvenue! Je suis Amylee, accro à la couleur depuis toujours, artiste peintre professionnelle et blogueuse depuis 2009. Sur ce magazine, je publie ici mon expérience, mes coups de cœur artistiques, le matériel utilisé, mes tableaux et mes actualités. Pour ne pas en perdre une goutte, n'hésite pas à t'abonner à ma newsletter. Pour le reste de mes aventures colorées, rendez-vous sur Facebook, Twitter ou Instagram!

13 Comments

  1. Magda HL peintre Intuitive

    20 janvier 2017 at 11:36

    J’en ai regardé un tout petit moment de cette « émission » grand public et j’ai vite éteint mon replay , écoeurée …
    La représentation de l’artiste est ringarde et le côté compétition, et remarques blessantes est stupide et non stimulant .

    Le processus de création artistique est d’un bien autre ordre, il demande des recherches, du temps, et ne se passe pas uniquement sous des caméras loin de là…;-)
    Bon c’est un gros flop cette émission !
    En replay français je suis l’excellent émission Stupéfiant, qui si elle n’est pas consacrée qu’à la peinture, nous interroge à chaque fois sur la Culture de façon vivante et ouverte, j’apprécie . Et avec ma fille on regardes docus sur des peintres etc qu’on pioche par çi et par là et c’est très sympa et enrichissant …
    Tu as bien fait de donner la parole au sujet de cette émission (horrible ! ) , c’est fait comme ça ! ^^

    A bientôt et belle suite Amylee !

  2. JC

    20 janvier 2017 at 12:01

    Très déçu par cette émission.

  3. Amylee

    20 janvier 2017 at 12:26

    @Magda HL: Je vais essayer de trouver un replay ou des extraits sur YouTube. Faut vraiment que je regarde tout ça de mes yeux.

    @JC : Apparemment, vous n’êtes pas le seul. :/

  4. Allye

    20 janvier 2017 at 14:20

    Je ne partage pas l’avis de cet article.
    J’avais justement peur qu’on retrouve le ton cassant et mélodramatique des concours style Top chef et autres, mais j’ai été agréablement surprise par les remarques globalement assez constructives du jury et la diversité des exercices. Les candidats ont des styles très différents donc c’était intéressant de voir les différentes interprétations d’un même sujet, et les différentes techniques utilisées.
    Le premier membre du jury est effectivement inconnu mais ses explications étaient claires et instructives pour un amateur ou « peintre du dimanche ».
    Dommage que cette initiative soit un échec commercial! J’aimerai voir plus de programmes de vulgarisation artistique comme celui-ci. Est-ce que certains en connaissent?

  5. Amylee

    20 janvier 2017 at 16:05

    @Allye: Je viens de regarder un épisode car je n’avais pas encore vu l’émission. Voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=qJ7IV_PccsQ
    .
    Lors de cette émission, j’ai ressenti un immense stress qui ne m’a pas lâché jusqu’à la fin, comme si je me retrouvais à la place des candidats avec un timing à respecter et à travailler vite vite vite comme lorsque j’étais en Ecole d’Art durant les exams!
    .
    Le rythme est stressant et mou à la fois et surtout manque de sérieux ! Pas évident aux artistes de parler face caméra tout en peignant. Pas évident au jury de faire des critiques assez constructives face aux candidats désemparés.
    .
    Les candidats sont tous différents, bien sélectionnés on montre ainsi que l’art n’a pas de limite et que tout le monde peut postuler. Ils ont tous ce petit quelque chose artistique, un talent en attente d’être développé.
    C’est un bon point ! Ils sont d’ailleurs très attachants. Il ressort une grande émotion surtout au moment des critiques du jury, ils ont tous l’attitude du petit garçon ou de la petite fille qui a peur de se faire gronder. Je me retrouve dans leurs baskets quand je passais à l’oral face aux profs d’arts!
    Je leur tire d’ailleurs mon chapeau car peindre en étant filmés c’est vraiment difficile. On ne peut alors être totalement concentrés sur son tableau. Ensuite, le fait de peindre dans des lieux toujours différents c’est très perturbant. Bravo à eux, ils bien réussi à oeuvrer malgré toutes ces difficultés!
    .
    Concernant les délibérations sur les travaux exécutés, je pense qu’il aurait été bien vu de demander d’abord aux candidats de faire une critique collective, de groupe, entre eux car c’est bien d’avoir un regard multiple sur l’art ou mieux encore un regard d’acheteurs, de collectionneurs, ensuite le jury aurait amené la critique plus professionnelle et technique.
    .
    Dans la sélection du jury, j’aurais plutôt pensé à 1/ un professeur d’art, 2/un artiste hyper connu (Soulages, Buren, Combas, Boltanski), 3/ un super galeriste, 4/ un collectionneur d’art car le milieu de l’art ce n’est pas que des professeurs ou des critiques. Le milieu de l’art c’est surtout des artistes, des exposants et des acheteurs!
    .
    Concernant Marianne James, j’aime beaucoup son personnage un peu extravagant, elle me fait rire et elle a toujours la note d’humour bien trouvée mais je pense qu’il aurait fallu une animatrice (ou un animateur) différent(e), plus liée au monde de l’art pictural.
    .
    Parfois l’humour me dérange car j’ai l’impression que le sujet devient léger et non sérieux, qu’on est sur du loisir créatif et non plus sur de l’art. Du coup (et j’ai pu le constater dans l’émission), on rigole devant un jeu de mots bien placé face à un tableau. Ne pas oublier que rire devant un tableau peut être plus déstabilisant pour l’artiste qu’une froide critique.
    .
    QUESTIONS: Si vous aussi vous avez été déçu(e) par l’émission, j’aimerais avoir votre avis. Je souhaiterais savoir quelles personnes vous auriez vu pour constituer un autre jury et surtout les solutions que vous auriez apporté pour faire de ce programme un succès!
    Si vous avez été emballé(e) par ce programme, quels sont les points forts que vous avez apprécié ?

  6. Miss globe-croqueuse

    23 janvier 2017 at 09:09

    Pour diverse raison j’ai l’impression que le format plaît peu ! Plutôt que la compétition j’aurai préféré une sorte de reportage sur chaque artiste (avec des pros aussi afin d’apprendre d’eux, mélangé à des amateurs à fort potentiels pour donner la chance à tt le monde) en suivant leur quotidien (peinture,expo,contacts, com, achat matos..) et ac des défis communs mais fait individuellement (comme organiser une expo, vernissage,une commande,envoyer un tableau à l’étranger, participer à une vente aux encheres etc…) et où le jury et autres participants iraient voir. Ça serait plus proche de la réalité et on apprendrait des trucs sur le métier et cela valoriserait l’art sur son statut pro.

    Là au contraire, les clichés sur les artistes me semblent enfoncés. Notamment avec les candidats qui soit utilise des mots innapropriés « pour faire bien, pour faire artiste » comme ce candidat qui qualifie son travail d’expressionisme abstrait alors qu’il peint des tracteurs (la blague!! c’est ultra figuratif!) soit par ceux qui pensent révolutionner les outils en utilisant des mégots de cigarettes pour peindre… (bonjour l’odeur sur la toile!)
    Après si j’ai rit de certains clichés ou choses décalées comme les exemples si dessus , c’est vrai qu’on peut leur allouer le courage de cet exercice qui va à l’encontre de l’art: créer devant caméra en collectif et critiques au lieu d’un recueillement personnel et individuel … l’art me semble peu compatible ac le format. Le jury peu connu me dérange pas tant qu’ ils st qualifiés et ça les fait découvrir aussi. En revanche ce qui m’a choqué c’est qu’ il y en ai que deux! Très léger pour « juger ».

    Et dernier point qui m’avait chagriné avant que l’émission se lance, c’est que l’on mette en avant l’amateurisme dans l’art. Les artistes pro soufrent déjà d’une image de leur métier comme étant un loisir et une activité « rigolote », « d’amusement »….et la voir mis en scene et critiquée/ricanée (pour l’audimat)à travers les amateurs, n’aide ni les candidats, ni l’image des artistes pro.

    Si j’avais rêvé d’une emission sur l’art mettant en concours des candidats, ce n’était surement pas de cette manière là!

  7. Camus brigitte

    23 janvier 2017 at 11:22

    bonjour à tous et merci pour vos réactions à l’article. Au moins cela a l’avantage de provoquer un débat et de susciter des pistes pour que les artistes qu’ils soient amateurs et professionnels soient mieux considérés. Moi en tant qu’artiste, je suis comme Amylee, j’aurais été déstabilisée par le « compteur » permanent, il ne vous reste que 30 mn… 5 mn. Et oui, je trouve que ces artistes ont du cran de se produire dans cet environnement déstabilisant.Les organisateurs de cette émission ont effectivement oublié que les meilleurs juges des artistes sont leurs pairs, les autres artistes ! alors oui, en conclusion, il reste à concevoir une bonne émission de vulgarisation, ou démocratisation avec des reportages, conseils, portraits montrant la vie d’artiste au quotidien sans pathos et sans paillettes.

  8. Amylee

    23 janvier 2017 at 12:00

    @Aurélie GC: Tes points soulevés sont très justes, pertinents, bien vus et j’aime beaucoup l’idée des défis. Effectivement, il ressort de cette émission un ton trop léger qui moi aussi me chagrine.

    @Brigitte C: Merci à toi pour tes interventions 😀

  9. Sylvie

    28 janvier 2017 at 17:43

    Moi personnellement j’aurais été complétement déstabilisée si j’avais participé à cette émission. Le manque de temps, les sujets imposés, les divers endroits pas toujours adaptés à la concentration, certaines remarques pas toujours délicates et surtout la caméra braquée sur la création du tableau, tout ceci n’est pas fait pour qu’un artiste amateur puisse se sentir à l’aise, donner le meilleur de lui même et donc une peinture de qualité. Je ne pense pas que la téléréalité soit adaptée pour les artistes amateurs.

  10. artfordplus

    30 janvier 2017 at 22:23

    j’ai commencé à regarder et très vite j’ai été mal à l’aise. Le cadre établie n’est pas idéal pour créer, loin de là. Ils n’ont pas trouvé la bonne formule même si l’initiative était bonne au départ.

  11. Amylee

    31 janvier 2017 at 11:12

    @Sylvie: C’est vrai que toute cette agitation sur le plateau ne devait pas faciliter la concentration. 😉

    @Artfordplus: C’était bien de tenter mais quand je sais que certains peintres en atelier mettent plusieurs mois voire plus pour l’achèvement d’une peinture, ce type de modèle en accéléré à la TV était un peu illusoire.
    Peut-être qu’avec des artistes urbains qui font du street art, et donc, qui ont l’habitude de peindre très vite, ce modèle aurait pu coller !

  12. artfordplus

    2 février 2017 at 01:38

    Oui tout à fait d’accords avec toi @Amylee.

  13. Camus brigitte

    2 février 2017 at 18:07

    Après avoir regardé mardi la demi finale sur France 4, je confirme que ce qui est intéressant, les démarches d’artistes différents sur un même sujet est noyé par des pitreries de mauvais goût qui de plus déconcentrent les peintres. Dommage car l’épreuve sur le street art, comment les artistes ont relevé le défi et les commentaires de Fabrice Bousteau étaient intéressants. C’est définitivement le format de la télé réalité qui ne convient pas.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

You have Successfully Subscribed!

Powered byRapidology