L'artiste et la Création

4 Profils de Collectionneurs d’Art

By  | 

Les Collectionneurs d’Art par essence apprécient l’art sous toutes ses formes. Leur nombre ne fait qu’accroître et c’est heureux ! Une excellente nouvelle quand on sait que ce sont eux qui permettent aux artistes de vivre de leur art.
Les galeries, les musées, les curateurs, les marchands, les agents, sont des intermédiaires indispensables mais c’est tout de même le duo artiste-collectionneur qui fait « tourner la machine ».

L’artiste veut voir sa toile accueillie chez un amateur d’art qui aura fait la démarche personnelle de l’acheter pour s’accorder du bonheur. Il sait que son œuvre va créer un lien entre lui-même et celui qui saura en apprécier toute ses qualités esthétiques, artistiques et émotionnelles dans une volonté de transmission de ses propres valeurs.

Comme l’artiste, le collectionneur a une pratique personnelle, une technique, une spécificité qu’il utilise pour créer sa collection. Chez l’artiste, on distingue plusieurs profils, chez les collectionneurs c’est aussi le cas !

Pour mettre en évidence la diversité des collectionneurs dans le monde de l’Art, les Schtroumpfs de Peyo se sont imposés pour être les compagnons illustrateurs de ces portraits artistiques.

Parmi tous les collectionneurs actifs dans le milieu des Arts Plastiques (Peinture, Sculpture, Photographie, Art Digital, etc), on peut faire émerger 4 profils bien distincts et récurrents.

.

Collectionneurs d’Art

Les 4 principales personnalités

* * * *

LE PASSIONNE.

« L’esthétisme avant tout »

  • tombe carrément amoureux, fan d’un ou de plusieurs artistes, d’un style artistique
  • reste indépendant dans ses choix
  • sélectionne une oeuvre sur l’émotion, les vibrations qu’elle procure
  • pratique l’achat impulsif, le coup de cœur
  • a souvent un budget limité
  • revend très peu les œuvres qu’il possède
  • achète en galeries, sur les marchés d’art régionaux, ou sur le net directement à l’artiste

L’INVESTISSEUR.

« La bourse avant tout »

  • se positionne comme un homme d’affaires, trader à ses heures
  • pense plus-value, spéculation, portefeuille, patrimoine
  • regarde prioritairement la valeur économique d’une œuvre d’art
  • surveille la côte des artistes ou leur évolution sur plusieurs années
  • se documente avant d’acheter
  • apprécie l’avis d’experts, de la presse spécialisée, des critiques
  • recherche la rareté et prend parfois des risques
  • sait revendre au bon moment
  • montre sa réussite sociale par l’acquisition de trophées artistiques
  • achète majoritairement en foires, en salles des ventes ou en galeries.

LE PROFESSIONNEL.

« Le projet avant tout »

  • est souvent « du métier » : ancien galeriste, curateur, architecte, antiquaire
  • possède un imposant réseau dans le milieu de l’art
  • soutient la diffusion artistique
  • est doté de beaucoup d’intuitions
  • conseille et guide les gros collectionneurs, c’est un spécialiste
  • consacre du temps à l’optimisation de sa collection, toujours à la recherche de la meilleure pièce.
  • s’intéresse à toutes les formes d’art mais surtout à des valeurs sûres
  • s’engage fortement à la mise en place de projets d’expositions
  • fréquentes les institutions publiques ou privées
  • se fixe un budget
  • pratique la revente ou le prêt d’œuvres très régulièrement
  • visite les foires, les enchères, les ateliers d’artistes, internet

LE PHILANTHROPE.

« L’artiste avant tout »

  • autonome, à l’écoute, il a le goût du social et peut être artiste à ses heures
  • se renseigne sur les artistes, leur démarche, leur histoire, cherche à les approcher
  • aide au développement de l’artiste en mettant en avant l’être, la personnalité, la persévérance, le talent
  • apprécie l’échange, le partage, le dialogue avec l’artiste
  • préfère la commande directe ou les œuvres sur-mesure
  • se sépare très peu de ses œuvres sauf en cas de force majeure
  • s’engage personnellement dans la vie artistique
  • s’intéresse plus à l’art contemporain qu’à l’art ancien
  • visite les ateliers, les marchés d’art, internet

A NOTER !

Tous ces profils, malgré leurs différences, ont cependant des points communs. Ils sont issus d’un « même moulage » avec des caractéristiques de base que l’on peut presque toujours retrouver en chacun d’eux :

  • Le collectionneur est souvent un homme
  • Il commence à créer sa collection entre 35 et 50 ans
  • Il vit dans une grande ville, en couple
  • Il a suivi des études supérieures
  • Son niveau social est confortable
  • Il est souvent à la tête de sa propre boîte ou en charge de responsabilités dans une entreprise
  • Il fréquente les vernissages, les expositions dans les grands musées
  • Et surtout il apprécie de vivre entouré d’Art.

Bien évidemment le nombre de collectionneurs est considérable, il est donc tout à fait normal que certains d’entre eux ne se reconnaissent pas dans les profils cités plus haut. Pourquoi ne pas être un mélange de plusieurs profils ou l’association de spécificités différentes ?

Tout est possible comme chez les Schtroumpfs, ce sont d’ailleurs toutes ces diversités qui rendent le monde de l’art si passionnant!

.

Suggestions d’articles à lire:

Pour rester dans le thème, je vous propose ma petite collection d’articles très pertinents traitant du « PROFIL DES COLLECTIONNEURS » : des textes qui m’ont aidée à développer mon sujet.
Je vous invite donc à les parcourir si vous souhaitez en savoir davantage.

 

Collectionneur d’art : 6 profils types

 

Portrait d’un collectionneur

 

Les collectionneurs d’art contemporain, de profil

 

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t'a plu, n'hésite pas à partager le lien à ton entourage.

12 Comments

  1. Sandrine

    8 février 2017 at 11:39

    Très interessant
    je crois savoir dans quelle catégorie je me situe 🙂

  2. Magali Savary

    8 février 2017 at 11:46

    Super article Amylee effectivement après lecture on se dit « ah mais oui » sauf que concrètement j’en avais pas pris conscience. 😉 Merci d’avoir su simplifier et réorganiser ce sujet dans ma tête héhé

  3. Amylee

    8 février 2017 at 12:31

    @Sandrine: Aaah moi aussi 😉 Des bises :*

    @Magali S: Dans la vie d’un artiste les collectionneurs sont très importants, je voulais depuis longtemps leur consacrer un article mais avant j’avais un peu de documentations à lire afin de baser mes écrits sur du concret ! 😀

  4. Elize

    8 février 2017 at 12:38

    Les lignes bougent et heureusement que ce n’est pas aussi simple :-).
    J’avais aussi parlé du principe de ‘collectionner’ l’art (ici http://www.pigmentropie.fr/2016/03/collectionner-de-lart-lacheter/). Je pense que tant qu’on mystifie le fait d’acheter de l’art, on se prive de vendre à un public plus large, qui ne se reconnait pas dans l’univers des ‘collectionneurs’.

  5. Amylee

    8 février 2017 at 13:32

    @Elize: Quand on parle de « mystifier », je pense immédiatement à abus, tromperie. C’est un peu trop négatif ici.
    A mon avis tu voulais dire plutôt « sacraliser » comme le fait le placer très haut l’achat d’art. Un truc qui devient inaccessible et donc moins à la portée de tout public.
    On sacralise ce qui touche l’art car il y a un côté émotionnel fort, du mystère, une originalité, de la curiosité et tout ça installe une sorte de respect artistique.
    Mais heureusement l’Art déclenche en nous des sensations différentes et alors dans ces moments là on ne se pose plus la question de la place qu’on a ou pas chez les collectionneurs, on se lance !

  6. Camus brigitte

    8 février 2017 at 20:47

    j’ai commencé à acheter à 20 ans sans le sou. J’ai toujours acheté. je me qualifiais d’amateur d’art car j’ai un petit budget jusqu’au jour où je me suis aperçue que je préférais acheter de l’art qu’un billet pour les Tropiques, que je ne me préoccupais pas de savoir où j’allais accrocher mes acquisitions, que j’aimais aussi faire des échanges, que je serai contente un jour peut-être de « prêter » ma modeste collection (quelque 100 oeuvres). Alors qu’importent les cases, les définitions…je connais une femme de ménage qui a acheté une dizaine d’oeuvres, évidemment elle ne se voit pas comme collectionneuse. qu’importe le terme, reste l’ivresse de la découverte, du partage, des projets, des dons. L’art sauvera (peut-être) le monde. Merci Amylee et merci à tous ceux, souvent des artistes qui achètent de l’art car les premiers collectionneurs sont les autres artistes et nos familles, amis et voisins. On peut être heureux sans être dans le CAC 40 des artistes et des collectionneurs ! voir aussi la belle interview et la vidéo du galeriste Thaddeus Ropac au symposium de Barcelone sur le sujet.

  7. Francky

    9 février 2017 at 06:40

    Très bel article qui définit très bien les différents types de collectionneurs…a noter également que nombre d acheteurs/collectionneurs sont tout simplement des artistes eux même qui fonctiennent au coup de coeur…coup de coeur pour l oeuvre ,mais aussi et surtout,du moins pour ma part coup de coeur pour l artiste en tant que personne.

  8. Amylee

    9 février 2017 at 10:01

    @Brigitte C: Merci pour ton intervention, toujours très riche d’informations. Je vais aller voir de ce pas la vidéo de Ropac, tu m’as donné envie 😉

    @Francky: L’artiste avant tout! Je te verrai bien dans le 4ème profil. Merci pour ton petit message 😉

  9. Camus brigitte

    9 février 2017 at 11:04

    Merci Amylee. Nous devons surtout faire passer le message que l’on peut acheter même si nous ne sommes pas riches ! s’acheter entre nous c’est notre forme d’engagement.

  10. Amylee

    9 février 2017 at 11:15

    @Brigitte C: Oui tout à fait, « une forme d’engagement » ! 😀

  11. Ahmed

    21 février 2017 at 21:45

    Merci Amylee de m’avoir accepté parmi vous.je suis nouveau dans ce domaine et j’ai une grande envie d’apprendre à dessiner et d ‘explorer le monde de la peinture.j’ai toujours aimé ce monde fabuleux et extraordinaire, maisje n’ai commencé à dessiner que depuis décembre 2015 .Je suis emporté par le courant et je dessine tous les jours.j’espére continuer ainsi et arriver à un résultat satisfaisant.

  12. Amylee

    22 février 2017 at 10:46

    @Ahmed: Excellente initiative, le dessin au quotidien. Tu constateras les progrès dans quelque temps. 😀

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

Merci! Vérifiez vos emails ou spams pour confirmer votre abonnement!

Powered byRapidology