L'artiste et le Web

Comment Envoyer un e-portfolio aux Galeries?

By  | 

En 2017, il est important que l’artiste (peintre, plasticien, sculpteur, photographe) prenne conscience de la puissance d’internet dans sa communication.

En plus de posséder une adresse e-mail, un site web (ou un blog), l’artiste doit s’équiper d’outils de communication performants. Le PORTFOLIO est l’un de ces outils!

Vous devez prochainement envoyé un portfolio par e-mail? Vous ne savez pas comment le présenter ? Voici 10 points qui vous aideront à y voir plus clair dans la constitution d’un e-portfolio !

.

La différence !

A la différence du book papier relié (livre-objet appelé aussi Artbook), imprimé (où l’on peut aller et venir), qui s’accompagne souvent de textes et d’une mise en page élégante, le e-portfolio (e-book en anglais) est complètement différent. Beaucoup plus minimaliste, centré sur l’image et la rapidité de son utilisation, il va droit au but ! Il est utilisé principalement dans les échanges e-mails.

.

Compagnon d’e-mail

Lors d’une première approche entre artiste et galeries, les échanges se font majoritairement par messages électroniques ou e-mails.

L’outil NUMÉRO UN a avoir « sous le coude » reste le PORTFOLIO, le BOOK WEB (ou E-BOOK), le CATALOGUE artistique, bref un document numérisé qui regroupe les meilleurs travaux actuels de l’artiste.

.

Exemple d’e-mail avec pièce jointe

Les points essentiels pour réaliser

un bon portfolio web

  • 1/ ETRE PRATIQUE

Le e-book ou le portfolio web d’artiste est généralement enregistré aux formats PDF, WORD, POWER POINT mais aussi de plus en plus via un lien. C’est un seul et même document qui permet en peu de clics de faire défiler rapidement des images (JPEG en 72dpi).

Le poids total du e-book ne doit pas dépasser 5 Mega pour faciliter l’envoi du message complet.

A NOTER : L’e-book doit être consultable depuis un ordinateur mais aussi depuis un smartphone ou une tablette car les galeristes sont souvent en déplacement

Exemple de formats d’enregistrement pour un book digital

  • 2/ ETRE EFFICACE

Pour être efficace, un e-portfolio/ou e-book ne doit pas retracer le parcours artistique de l’artiste, ni proposer un déballage de toutes les œuvres de l’atelier mais regrouper en quelques pages la singularité d’un travail élaboré. Et surtout, il doit être mis à jour régulièrement et ne présenter que des œuvres immédiatement disponibles.

  • 3/ ETRE CONVAINCANT

L’attention du galeriste est très limitée, il faut donc le convaincre en très peu de temps. N’imaginez pas l’e-book comme une oeuvre artistique, mais plutôt comme un support qui doit porter votre travail. Pas de blabla, pas de fioritures dans tous les sens, ce document a pour mission de mettre en avant seulement les créations.

A NOTER : La page numéro 1 (dite de couverture) peut être la seule page où l’artiste peut exprimer sa créativité autour d’une idée graphique et colorée.

BOOK PDF 2016: Couverture + Exemples de pages

.

  • 4/ ETRE SÉLECTIF

La sélection des œuvres se doit d’être réfléchie et pertinente. Il faut toujours avoir l’esprit que l’e-portfolio regroupe les meilleures pièces et que les œuvres les plus faibles, les tentatives, les trucs « à l’arrache » n’ont pas leur place dans ce document. A chaque page feuilletée le galeriste doit pouvoir s’exclamer « Wow ça plairait à un client ça !« 

  • 5/ ETRE SYNTHÉTIQUE

TROP c’est un tord mais PEU c’est insuffisant, le juste milieu reste la présentation d’une vingtaine d’œuvres dans l’e-book. Ce dernier constitue une première amorce pour tester l’intérêt d’un galeriste sur votre travail. Le but est qu’il feuillette jusqu’au bout sans se lasser.

  • 6/ ETRE ORGANISE

  • Maximum 15 pages pour 20 à 25 œuvres présentées.
  • Maximum 2 images par page (avec larges bords perdus entre les images pour éviter le parasitage de visuels trop proches).
  • Maximum 2 styles différents dans 1 même portfolio. Trop de styles peut perturber la lecture.

A NOTER: Si vous êtes un artiste prolifique, touche-à-tout avec différents univers artistiques, il est alors préférable de constituer un e-portfolio pour chacun de ces univers.

  • 7/ ETRE MÉTHODIQUE

Indiquer à proximité de chaque image une légende explicative:

  • Le titre
  • Les dimensions
  • Le support
  • La technique
  • l’année
  • 8/ ETRE Éblouissant

C’est sur les images que le galeriste se fera une idée précise du travail proposé. Elles doivent donc être assez grandes, très nettes, sous la lumière du jour (de préférence), joliment détourées et respecter les couleurs d’origines.

A NOTER: Il est parfois utile de proposer des plans rapprochés si besoin.

  • 09/ ETRE ASTUCIEUX

Je sais par expérience qu’un portfolio est utile dans beaucoup de cas : pour des galeries mais aussi pour des clients, des expositions hors galeries, des shootings de journalistes, des blogueurs, des étudiants, des partenariats, des concours etc. J’inclus ou non la liste de prix selon le besoin (une liste « technique » qui regroupe les prix, les formats, les frais d’expédition).

Exemple de pièces jointes avec liste de prix

A NOTER : En septembre 2016, j’ai opté pour la version ultra fonctionnelle du book en ligne. J’ai alors regroupé mon catalogue sur mon site www.amylee.paris via une URL http://amylee.paris/fr/acces-catalogue qui permet d »accéder directement à mes œuvres disponibles en atelier. Je peux ainsi les montrer de n’importe quel ordinateur, tablette et smartphone connectés.

  • 10/ AVOIR CONSCIENCE

Pour conclure, je tiens à préciser que l’artiste souhaitant démarcher des galeries entre alors dans une phase de professionnalisation. Il doit prendre conscience qu’il intègre le monde des affaires et par conséquent qu’il sera amené à éditer des factures pour chacune de ses ventes. Les revenus devront donc être officialisés et déclarés!

Du côté de chez vous:

Si vous souhaitez enrichir cet article de votre expérience personnelle en ajoutant des points supplémentaires à la liste, n’hésitez pas à vous servir de l’espace « Commentaires » prévu à cet effet.

Bonjour et bienvenue! Je suis Amylee, accro à la couleur depuis toujours, artiste peintre professionnelle et blogueuse depuis 2009. Sur ce magazine, je publie ici mon expérience, mes coups de cœur artistiques, le matériel utilisé, mes tableaux et mes actualités. Pour ne pas en perdre une goutte, n'hésite pas à t'abonner à ma newsletter. Pour le reste de mes aventures colorées, rendez-vous sur Facebook, Twitter ou Instagram!

11 Comments

  1. Elize

    6 mars 2017 at 14:23

    En plein dans ces démarches… Et effectivement, il faut être organisé, et pugnace 🙂

  2. Pauline

    6 mars 2017 at 15:54

    Article intéressant et utile : en effet, de nos jours impossible de se passer d’un e-portfoilo !

  3. Camus brigitte

    6 mars 2017 at 16:57

    Je trouve cet article épatant, j’ajoute juste une petite nuance sur la quantité de visuels, les galeristes que je connais demandent en général 10 oeuvres, cela leur suffit largement pour avoir une idée ! 15 à la rigueur, 20 c’est trop surtout que comme tu le dis, ils n’ont pas le temps. Brigitte

  4. Amylee

    6 mars 2017 at 18:17

    @Elize: Tiens le bon rythme !

    @Pauline: exactement les temps changent ma bonne dame, les temps changent… 😉

    @Brigitte: Bien vu et je rajoute une petite nuance supplémentaire car tout dépend le genre d’exposition que le galeriste recherche. Si c’est pour une exposition solo, il aura sûrement en tête d’exposer entre 10 et 15 toiles, il faudra donc lui donner plus afin qu’il puisse faire une sélection.
    Pour l’exposition collective (ou de groupe) effectivement 10 toiles suffiront car il choisira peut-être entre 4 et 6 toiles. 🙂

  5. Fabienne

    6 mars 2017 at 18:41

    Très intéressant comme toujours. Merci

  6. sophie

    6 mars 2017 at 21:34

    un grand merci Amylee!!! je me questionne souvent, et tu réponds à mes questions!!!
    et comme le fait remarquer brigitte 10 œuvres pour participer à une expo collective c’est bien suffisant!
    Je me rends compte Amylee, que je ne reçois pas ta newsletter et pourtant il me semble avoir tout bien rempli l’abonnement…mystère….

  7. Amylee

    6 mars 2017 at 21:53

    @fabienne: merci

    @sophie: ma newsletter est envoyée tous les mois, elle doit certainement arriver en spams chez toi. Vérifie dans tes courriers indésirables à mon avis tu vas la trouver.
    Quand la newsletter arrive systématiquement en spam, il faut alors indiquer à ta boite emails que mon adresse est un contact à conserver et que mes messages doivent arriver en boite de réception

  8. Edwidge DM

    13 mars 2017 at 19:09

    Bonjour Amylee, et merci comme d’habitude ton article arrive à point … même si je le lis quelques jours plus tard c’est très pertinent !!! Merci beaucoup !!!

  9. Geneviève

    13 mars 2017 at 21:55

    Merci pour votre article très professionnel (((^_^))).

  10. Amylee

    14 mars 2017 at 09:32

    @Edwidge DM: Hihihi je suis l’homme qui tombe à pic ! clin d’oeil vidéo et en musique: https://youtu.be/UJnf6d1V0j8

    @Geneviève : merci beaucoup 😀

  11. Magda HL peintre Intuitive

    25 mars 2017 at 15:01

    Hello Amylee ! Tout comme Elize, je suis en plein dedans ! 🙂 Merci bcp donc ! Mon site pro est (enfin…) fait et en ligne, actuellement (Yesss, presque fini !) on termine les photos pour justement le book et le portfolio en ligne afin de démarcher sérieusement après un premier tri… ! ce que j’aurais appris ces derniers mois…°v° ! 🙂 Même remarque que Brigitte Camus, apparemment tout le monde est si pressé que 10 à 15 photos semblent largement suffire.
    Et sinon et bien comme toujours, merci beaucoup de ces infos et rappeles si utiles ! Beau et bon week-end depuis ma province verte et calme 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

You have Successfully Subscribed!

Powered byRapidology