Matériel Création

10 Façons de Tenir un Pinceau

By  | 

Avec la peinture à l’huile, l’acrylique, la gouache ou même l’aquarelle, la main et le pinceau reproduisent souvent la même gestuelle, les mêmes mouvements, la même danse.

Si on observe bien, le pinceau est souvent incliné et c’est le poignet qui assure la maîtrise du geste. L’artiste se sert alors de ses doigts simplement pour maintenir l’outil.

Vous souhaitez en savoir plus sur la bonne gestuelle à adopter pour faciliter le tracé, les aplats, les détails ? Voici un petit récapitulatif très utile pour vous aider à ne plus vous mélanger les pinceaux .

.

1/ le crayon

Apposez les doigts autour de la ferrule comme si vous dessiniez avec un crayon, le geste classique par excellence !

  • Un geste stable pour un trait bien précis.

.

2/ le chef d’orchestre

Tenez le pinceau par le bout de son manche. Ce geste demande un peu de pratique mais permet de peindre en souplesse ou de réaliser de jolis veinages (faux bois, faux marbre) mais aussi de tracer avec une règle.

  • Un geste ample et souple pour un trait non appuyé.

.

3/ le batteur

Tenez le pinceau au milieu du manche un peu comme le ferait un joueur de batterie.

  • Un geste contrôlé pour un trait énergique.

.

4/ le lanceur

Empoignez l’outil comme une balle prête à être lancée. Un geste souvent utilisé avec un chiffon, une éponge ou un balai brosse.

  • Un geste rapide pour une application imparfaite.

.

5/ le repose main

Appuyez la main qui peint sur le poignet de la main opposée.

  • Un geste confortable pour appliquer des détails sans trembler.

.

6/ le pont

Tenez le pinceau au dessus de votre autre main stabilisée par l’index et le petit doigt. A la différence du geste avec le poignet, les 2 doigts permettent à la main opposée d’éviter d’être trop en contact avec la surface de travail.

  • Un geste stable et minutieux pour réaliser des détails.

.

7/ le canard

Tenez le pinceau entre le pouce et les doigts tout en coinçant la ferrule comme dans un bec de canard. Un geste souvent utilisé avec les spalters, les racloirs ou les spatules.

  • Un geste large pour travailler davantage la matière.

.

8/la ligne droite

Tenez le pinceau comme pour dessiner en portant le poids de la main sur le petit doigt. Un geste qui permet de contrôler la trajectoire du haut vers le bas (ou vice versa) et de faire de belles lignes très rapidement.

  • Un geste droit et précis pour contrôler le tracé à main levée.

.

09/ Le tampon

Tenez le pinceau verticalement par rapport à la surface de travail et utiliser le bout des poils du pinceau en tapotant légèrement. Un geste souvent utilisé dans la technique du pochoir.

  • Un geste court et rapide pour un effet plus ou moins nuageux.

.

10/ Le tournevis

Tenez le pinceau comme un tournevis. Un geste confortable souvent utilisé avec les couteaux à peindre.

  • Un geste fort pour travailler la matière.

.

J’espère que cet article vous a été utile. Bien évidemment, il existe d’autres manières de tenir un pinceau, et la calligraphie chinoise est la première technique qui me vient à l’esprit.

.

Du côté de chez vous:

Cette liste ne demande qu’à être complétée, alors si vous connaissez d’autres gestes ou d’autres danses entre la main et son pinceau, les commentaires sont faits pour ça!

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t'a plu, n'hésite pas à partager le lien à ton entourage.

4 Comments

  1. Pauline

    13 avril 2017 at 11:32

    J’aime bien ta liste 🙂
    Ce que je préfère c’est quand je tiens le pinceau comme un « chef d’orchestre », en effet ça demande de l’entrainement et rares sont les débutants qui tiennent leurs pinceaux de cette façon qui en général instinctivement, font le geste du crayon.
    Pour moi, c’est vraiment la façon qui permet d’avoir un trait libéré et de laisser passer le plus d’émotion.

  2. Amylee

    13 avril 2017 at 14:16

    @Pauline: Le geste du chef d’orchestre est aussi mon préféré. Il est représente vraiment l’idée qu’on se fait de l’artiste en plein travail, légèrement reculé face à sa toile 😉

  3. Edwidge DM

    16 avril 2017 at 15:12

    Oh j’adore tes appelations bien trouvées …. très drôles ! Je crois que je suis du genre canard, lanceur .. est-ce que je peux ajouter une nouvelle catégorie : lascaux (avec les doigts bien beurrés .. ah!ah!)

  4. Amylee

    16 avril 2017 at 19:14

    @Edwidge DM: Hihi 😀 en fait, ce n’est pas réellement « inventé » car ces appellations existent déjà chez de nombreux artistes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

Merci! Vérifiez vos emails ou spams pour confirmer votre abonnement!

Powered byRapidology