L'artiste et la Création

Comment Tonifier sa Création?

By  | 

Je n’ai pas d’argent pour me payer des cours en atelier… », « Je manque de matériel et de place pour me lancer… », « Toutes ces créations sur le web me donnent l’impression d’être nul» « J’ai envie de m’y mettre mais je manque de temps… », « J’aimerais mais… »

STOOOP ! Cessez de geindre, et agissez ! Etre créatif c’est tout simple : il suffit de laisser son Imagination galoper puis de s’accrocher à ces mots clés : Changement, Motivation, Exercices. Le reste suivra !

 

☑la solution : l’entraînement régulier

Le manque de temps, de budget ou de talent sont des excuses non-valables.  Vous vous sentez l’âme créative mais celle-ci reste en sommeil ? Alors, échauffez-vous !
Tout est dans l’entraînement.

 

« Comme le sportif, le créatif a besoin de s’entraîner. »

Le passionné de course à pied va travailler la vitesse, l’endurance et en parallèle il va aussi pratiquer la musculation, le cardio-training ou la gestion de sa respiration. Des activités annexes qui vont améliorer ses performances en course.

Dans le domaine de la création, c’est exactement pareil, le créatif ou l’artiste a besoin de se nourrir continuellement. Et pour ne rien vous cacher, si mon activité principale reste la peinture, parallèlement je m’exerce au dessin, à l’aquarelle, au pastels gras et parfois devant la TV au scrapbooking.

 

☑Les effets positifs d’un entraînement créatif :

Pour être efficace, l’entraînement créatif doit être régulier, voire quotidien. Les bienfaits d’un exercice régulier sont multiples.

Une bonne pratique bien assidue :

  • déclenche le jeu en permettant l’erreur (n’oublions pas que l’erreur crée parfois plus que le savoir).
  • rend addicte à une activité artistique : la peinture, le dessin, etc… Plus je peins plus j’ai envie de peindre.
  • stimule la créativité, la pensée en en diminuant les blocages.
  • aide à lutter contre le stress (un peu comme la médiation).
  • permet d’assimiler la structure ou le squelette d’une forme ou d’un objet.
  • recommence et répète. Un facteur puissant de mémorisation (réflexes mécaniques, souvenirs).
  • augmente la confiance en soi par le plaisir de réaliser.
  • renforce la technique et muscle la maîtrise, et cela sans courbature !!

.

☑CRÉA/FIT un programme pour le CRÉA/TIF:

Un programme de tonification est toujours élaboré selon les mêmes règles et ceci quelle que soit l’activité artistique pratiquée. Pour développer ses possibilités, il faut progresser de la quantité à la qualité. Alors on y va, on travaille, on fait, on répète, on avance, on recule, on recommence… Un entraînement qui exclue tout esprit de compétition ou de record.

  • Le support d’entraînement: s’offrir (ou se faire offrir) un ou plusieurs carnets. Un excellent support pour l’exercice et pour noter l’amélioration entre les premières et les dernières pages.
  • L’équipement : tout dépend de l’activité artistique à travailler. Commencez toujours par le stricte nécessaire.
  • Technique artistique : apprendre à maîtriser un outil (ses avantages, ses inconvénients).
  • Le motif : L’inspiration, le modèle à suivre, le thème, le sujet  qui permet de travailler la technique.
  • La durée : Le temps d’une séance varie en fonction de la technique sélectionnée et de votre besoin.
  • La régularité : Suivre un rythme pour en noter les progrès.
  • La résultat : accumulation de croquis, dessins, essais graphiques satisfaisants, ratés. Tout est permis !

.

Comment établir son programme ?

Choisissez 1 à 5 activités artistiques qui vous passionnent (sans passion point de moteur). L’idéal est de prendre au minimum  2 activités pour créer une dynamique dans la semaine. A ces 2 activités, je vous conseille de choisir 2 thèmes différents (ou motifs) pour guider vos exercices.

« 1 Technique artistique + 1 Motif= 1 Séance d’Entraînement »

  • Si besoin multipliez le nombre de séances selon vos objectifs et variez les techniques ou les thèmes pour éviter la routine.
  • Travaillez 45min jusqu’à 2h la séance (réglez le timing qui vous convient).
  • Notez les rendez-vous pour retenir les séances d’entraînements.
  • Espacez les séances d’entrainement dans la semaine pour éviter le trop plein.
  • Respectez le rythme des séances pour constater les effets bénéfiques de l’entrainement.

Limitez le programme à 1 mois, renouvelable bien sûr…

.

☑A qui s’adresse l’entraînement ?

De l’artiste débutant à l’artiste avancé ; de celui qui pratique déjà une activité artistique principale et qui s’intéresse à d’autres techniques ou d’autres disciplines, ou simplement  à celui qui veut se lancer dans la création et qui n’ose pas.

Ces pistes, ces orientations de travail vous sont présentées pour vous aider à avancer dans votre démarche créative. Le secret du succès réside parfois tout simplement dans un changement de méthode de travail.

Je ne pense pas être plus talentueuse qu’une autre artiste peintre mais là où j’excelle c’est dans le travail et le nombre d’heures que j’utilise pour parvenir à un résultat qui me satisfait. Et puis, on ne m’enlèvera pas de l’idée que le talent se perd si on ne le travaille pas.  Si le pianiste ne joue plus, il finira par ne plus savoir jouer.

.

☑Exemples Pour Illustrer : à suivre PARTIE 2

Cet article devenant trop long, je vous invite à lire la seconde partie consacrée aux exercices d’entraînements. L’article sera publié dans quelques jours.

Récemment, j’ai remis à jour mon programme personnel. Je suis certaine que mes exemples vous seront utiles pour bien visualiser le processus.

« La suite dans le prochain article… »

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t'a plu, n'hésite pas à partager le lien à ton entourage.

11 Comments

  1. Elize

    5 mai 2017 at 13:33

    La création en mode coach sportif… Pourquoi pas… Mais la performance n’est pas forcément adaptée, en revanche la pratique régulière oui.

  2. Amylee

    5 mai 2017 at 14:55

    @Elize : Dans l’exercice créatif on cherche à affiner son trait, travailler son geste, s’entraîner, refaire, s’améliorer. Des exercices qui nous rendent alors bien plus performants dans les travaux qu’on va réaliser à côté.
    Dans mes tableaux, je le vois, c’est étonnant. Le fait de m’exercer à côté, encore et encore, me donne des facilités en peinture, dans les portraits que je réalise.
    Je pense alors tout haut – « Super, je suis arrivée facilement cette fois-ci ».
    – « Normal, ça fait un moment que tu t’exerces dessus » pourrait dire une autre petite voix.

  3. artfordplus

    6 mai 2017 at 02:06

    C’est vrai qu’on se trouve souvent des excuses pour ne pas se lancer. Et quand on se lance enfin, on s’en trouve d’autres pour abandonner parce que les résultats tardent à arriver.

  4. Ahmed

    6 mai 2017 at 20:04

    Bonjour Amylee.j attends impatiemment la seconde partie dans ton prochain nuuméro.tes explications sont très riches et faciles à comprendre et à assimiler.tu es formidable Amylee . Merci.

  5. Amylee

    7 mai 2017 at 11:05

    @artford: c’est normal ce sentiment de rejet pendant la phase créative, c’est la preuve qu’on est en train de sortir de sa zone de confort, de sa routine, de ses habitudes, qu’on ressent les efforts.Il font donc continuer, persister pour ressentir les bienfaits et le réel plaisir.

    @ Ahmed: ooooh merci. Le formidable dans tout ça ce sont les internautes comme toi, Artford, elize qui me laissaient des commentaires mais aussi tous les internautes qui partagent le lien de cet article et qui rendend ainsi cet article actif.

  6. Annie

    20 mai 2017 at 06:28

    Bonjour Amylee, j’ai beaucoup aimé ton article. Tu as parfaitement raison, il faut s’entraîner sans arrêt. Personnellement je pratique le plus souvent possible. Je peins à l’aquarelle (surtout des portraits) et en parallèle j’essaie d’ameliorer le dessin juste en noir et blanc dans un carnet. Je vois que peu à peu le trait devient plus précis et plus rapidement. Il y a encore du travail ! Mais je ne me décourage pas. Merci pour tous tes conseils, ça donne envie de s’y remettre encore plus. J’ai hâte de lire la suite.

  7. Martine d'ambiance graphique

    20 mai 2017 at 17:42

    merci, Amylee, toujours autant de plaisir à te retrouver, vivement la suite 😉 🙂

  8. Sophie

    20 mai 2017 at 19:35

    Merci beaucoup Amylee. Je te lis depuis quelques semaines et il est rare de rencontrer une Artiste qui partage ses astuces, ses expériences avec autant de générosité et de bienveillance.
    Tu n’es pas qu’une Artiste super douée, tu es également une trés belle personne. Alors merci encore et au plaisir de lire tes articles qui sont pour moi bien précieux. 🙂

  9. Hélène

    21 mai 2017 at 11:04

    Brillant, précis, pratique: bravo.
    On peut aussi se minuter (comme aux Beaux-Arts) : on se donne une heure pour réaliser tel croquis. La montée d’adrénaline des 10 dernières mn’ vous étonnera vous-même… et jettera les bases pour d’autres dessins mieux réussis.
    On peut commencer sa journée, tous les jours, par un autoportrait (10 mn’). Histoire de s’échauffer. Car cela s’apparente bien au sport et aux exercices de piano.
    Ne pas négliger les exercices à l’extérieur (croquis dans un jardin public, etc.).

  10. Amylee

    22 mai 2017 at 10:01

    @Hélène: Excellent, je vois qu’on est branchée sur la même fréquence ! 😀

  11. Edwidge

    22 mai 2017 at 13:35

    Coucou Amylee,
    Ton ton Boot camp, pompom girl m’a bien amusée … bien hâte de lire la suite. Je ne peux qu’abonder dans ton sens. Je me rappelle encore d’un exercice qu’un prof aux beaux-arts nous avait donner pendnat 1 trimestre : 100 croquis par jour, tous les jours pendant 3 mois !! C’est intense comme exercice. La quantité nous oblige à aller à l’essentiel, à lâcher l’esthétique et l’excellence du résultat mais étrangement avec tant de répétition, l’excellence et la justesse apparaissent. J’ai maintenu l’exercice à 10/jours pendant longtemps et quand j’ai arrêté … la justesse a disparu elle aussi. Mon expérience va tout à fait dans ton sens !!!!! <3, 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

Merci! Vérifiez vos emails ou spams pour confirmer votre abonnement!

Powered byRapidology