L'artiste et le Web

Des Mots Menacés d’Extinction Dans les E-Mails

By  | 

Il existe des milliers de mots dans la langue française. Sa diversité fait sa richesse et sa beauté.

Malheureusement, avec l’utilisation de l’outil informatique et des e-mails (ou courriels) à répétitions, certains mots commencent à être mis de côté, oubliés, ou pire encore rejetés. C’est terrible… Et, si on ne fait pas plus attention, plusieurs mots s’éteindront.

.
Les causes de ces disparitions :

  • Elles peuvent être usuelles, comme l’habitude de converser via les réseaux sociaux, les commentaires, les tweets ou les forums, les écrits sont alors dépouillés au maximum pour aller à l’essentiel.
  • Elles peuvent être mécaniques, nos e-mails sont réceptionnés et scannés par des robots électroniques, des plateformes multinationales, des algorithmes qui traitent nos demandes à la pelle. Pourquoi s’embarrasser à mettre en forme ?
  • Mais c’est surtout à cause des hommes, des internautes que les mots disparaissent. Les bases de la correspondance et de la politesse implantées au cours des siècles sont saccagées, amputées, oubliées.

.

La bienséance dans la correspondance :

A l’ouverture d’un courrier électronique, les petites formules de politesse engagent le sourire, la bienveillance, l’entente cordiale, et font leur charme dans une correspondance entre 2 personnes. Elles sont importantes et ont leurs rôles à jouer!

Exemple à ne pas suivre pour un 1er contact par e-mail.

Il est regrettable d’atrophier sa manière d’écrire pour accéder à plus de rapidité et de commodité car cela déclenche souvent une lecture inconfortable et démotivante pour celui ou celle qui prend connaissance du message.

Exemple à ne pas suivre pour un 1er contact par e-mail.

Aujourd’hui beaucoup de personnes oublient les bases de la politesse ou de la salutation en début et en fin de correspondance web.

Si on compare avec la lettre papier, on constate que l’usage de cher ou chère a totalement disparu pour être remplacé par bonjour. Un bonjour qui a été parfaitement accepté comme formule d’appel dans un courrier électronique mais qui malheureusement, lui aussi, tend à disparaître.

Bonjour, Salut, Madame ou Monsieur, Comment ça va ou Comment allez-vous, Passez une belle journée, A bientôt, etc (et la liste ne s’arrête pas là). Ces mots vont disparaître dans les années prochaines si l’on ne fait rien. Il s’agit de mots que nous connaissons tous et qu’il est urgent de conserver dans nos e-mails!

.

Restons sociables entre nous :

Alors n’oublions pas, si nous devons contacter quelqu’un via son site web donc par e-mail, ce dernier appréciera la courtoisie et l’attention toute particulière que nous porterons dans la formulation du message.

Les mots facilitent l’échange, et l’emploi de certains mots donne envie au destinataire de nous lire et surtout de nous satisfaire en répondant. Alors, soyons généreux dans nos e-mails si nous souhaitons que notre correspondant le soit à son tour !

Exemple à suivre. A la lecture de cet e-mail, j’ai envie d’aider cette personne

Exemple à suivre. A la lecture de cet e-mail, j’ai envie d’aider cette personne

Du côté de chez vous :

Et vous, que pensez-vous de ce sujet ? Avez-vous remarqué la disparition de certains mots dans vos derniers e-mails reçus ?

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t'a plu, n'hésite pas à partager le lien à ton entourage.

8 Comments

  1. Louise

    27 juin 2017 at 16:24

    Bonjour Amylee,
    Je suis heureuse que vous abordiez cette question qui passe trop souvent sous le silence.
    Je reçois aussi de tels courriels sans forme de politesse en provenance de mon blog. C’est vraiment dommage, d’autant plus que les gens sollicitent notre aide.
    Ce que j’ai aussi remarqué, c’est que même si on offre gratuitement de son temps pour aider ces gens, les remerciements sont rares. il serait pourtant si simplement d’écrire une courte note avec le mot « merci » !!

  2. Amylee

    27 juin 2017 at 16:55

    @Louise: Je comprends tout à fait ce que tu ressens, je reçois exactement le même type d’e-mails toutes les semaines. Ces messages m’affectent de plus en plus ces derniers temps.
    Je fais vraiment la différence entre les courriels (ou e-mails) et les commentaires postés publiquement deci delà sur les réseaux sociaux. Les commentaires sont plus laxistes, on peut être plus direct, plus cash.
    Quand on s’adresse à quelqu’un en One-to-One », en privé, « en tête-en-tête » (j’ai envie de dire) il y a quelques principes fondamentaux à respecter. C’est primordial pour entamer une conversation chaleureuse et enthousiasmante !

  3. Jimmy P

    27 juin 2017 at 18:54

    Ah, me voilà rassuré, je ne suis pas le seul à déplorer cette perte… Malheureusement, cette tendance est aussi très présente dans le milieu professionnel, où même certains collègues ne se fendent pas d’un bonjour dans leurs mails.
    Et je ne parle même pas des fautes d’orthographe à répétition…

  4. Amylee

    27 juin 2017 at 19:19

    @Jimmy P: Je ne sais pas si cette « tendance » va perdurer mais par rapport à 2007, année où j’ai commencé à bloguer, je vois que ça ne s’arrange pas, pire, ça devient de plus en plus fréquent.
    En artiste hypersensible que je suis, ça m’affecte terriblement lorsque je lis des messages qui me sont adressés de cette manière. C’est affolant. J’ai l’impression d’être ce petit Panda avec la gorge serrée et les yeux gonflés de larmes…
    Pour les fautes d’orthographe (même si c’est un plus), on ne va pas trop en demander alors qu’être courtois ou agréable reste à la portée de tout le monde. 🙂

  5. Laurence

    29 juin 2017 at 21:48

    J’irai dans le même sens que Louise. Un merci rassure, satisfait, encourage, donne corps à un message, à une action ou à une attitude mais il est surtout un signe de reconnaissance, tout comme un bonjour! Merci Amylee pour tes articles toujours très pertinents…

  6. Amylee

    30 juin 2017 at 10:48

    @Laurence : Je n’aurais pas dit mieux, merci de ton passage ici et de ton commentaire 🙂

  7. Skyzune ART

    12 juillet 2017 at 20:33

    Parfois je reçois :
    « C combien ? »
    (Sans savoir si c’est pour une commande, ou un l’achat d’un tableau original ou autre…)

    … voilà voilà… Ça donne tellement envie de répondre ! 😀

  8. Amylee

    12 juillet 2017 at 21:21

    @skyzune Art: Ohlala de mieux en mieux.. c’est bien triste 🙁

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

Merci! Vérifiez vos emails ou spams pour confirmer votre abonnement!

Powered byRapidology