L'artiste et l'Exposition

Profession: Commissaire d’Expo

By  | 

Cet article fait suite au premier déjà publié il y a quelques mois sur « Comment préparer un salon » . Un sujet qui avait eu un beau succès et une centaine de partages grâce à la collaboration d’Ève Genre du SIAC Marseille.

Aujourd’hui, l’adorable Ève (comme j’aime l’appeler) nous ouvre les portes de son bureau à Marseille, nous parle des origines du SIAC, de son métier de Commissaire d’Exposition, et nous livre une interview des plus remarquables! 

.

1°) Le Commissaire d’Exposition

⊗ Présentation d’Ève Genre :

Je suis née à Marseille il y a 58 ans. J’ai toujours été attirée par la peinture. Je me souviens d’un émerveillement lorsque adolescente, j’avais visité avec mes parents la Chapelle Sixtine à Rome ; les fresques de Michel Ange m’ont marquée à tous jamais. Ce n’est d’ailleurs pas innocent si « les mains » de la Création d’Adam sont devenues l’identité visuelle du SIAC. Mes parents s’étant opposés à ce que je fasse l’Ecole des Beaux Arts, jugeant que ce n’était pas « un travail » convenable, j’ai donc suivi un cursus classique, bac + 2 ans d’études supérieures, tout en continuant à peindre pour mon plaisir avec quelques petites expo. de ci de là. J’ai exercé la profession d’Assistante Juridique, ce qui m’a donné le goût de la rigueur dans le travail et le sens de l’organisation administrative.

J’ai fondé en 1995 la Galerie Phocéa (Association loi 1901). Les circonstances de la vie m’ont permis de joindre passion et travail et après avoir démissionné de mon poste, j’ai ouvert un lieu d’exposition en 1998 qui accueillait de nombreuses expositions collectives et personnelles.

J’ai créé en 2001, le Salon International de l’Art Contemporain. Ce salon, qui n’a cessé de se développer, m’accaparait de plus en plus et il devenait difficile de gérer en même temps, les expositions au sein de l’association et le SIAC. Aussi, le lieu d’exposition a été fermé en 2013. J’ai adoré « monter » des expositions, accrocher les œuvres aux cimaises, organiser les vernissages, côtoyer des artistes dont certains sont devenus des ami (e) s. Plusieurs sont « connus » dans le milieu artistique et d’autres participent au SIAC depuis ses débuts.

.

⊗ Rôle d’un Commissaire d’Exposition :

Je vais en tout cas, définir le mien ! Je me compare à un artisan d’art qui façonne sa pièce, de la création à la finition jusqu’à la vente. Je fais tout ! Cela commence par la location du lieu d’exposition, du montage du plan du salon, du choix de la communication, etc.

Je m’entoure bien entendu de prestataires dont c’est le métier : standiste, graphiste, attachée de presse… En ce qui concerne le choix des artistes exposants, je réunis un Comité de Sélection constitué de professionnels du milieu artistique, de sensibilités différentes, qui veille à la qualité des travaux et à l’éclectisme des œuvres présentées.

Enfin, j’accorde une très grande importance à la relation avec les exposants. Je me dois d’être disponible pour identifier leurs attentes, pour répondre à leurs questions et essayer de résoudre leurs problèmes éventuels.

Un seul interlocuteur. Une seule personne en direct : Eve GENRE.

D’ailleurs, sur la plaquette d’inscription au SIAC, en 4e de couverture, je confirme « mon engagement » auprès des artistes. Sur le Salon, je suis présente en permanence et je tiens à cette approche conviviale entre les artistes et moi.

⊗ L’Energie du métier :

Il faut effectivement beaucoup d’énergie pour mener à bien ce type de manifestation qui nécessite une année de travail car je suis seule pour gérer le SIAC. Mais c’est ma façon de travailler… Cela me permet de connaître le salon « sur le bout des doigts » et je peux répondre rapidement à toutes les interrogations des artistes. Point n’est besoin « de staff » pompeux. Il faut de la passion, de la rigueur et beaucoup ++++ d’organisation. On m’a souvent dit que « je cocoonais » les artistes. C’est vrai et je prends beaucoup de plaisir à le faire.

2°) Salon International de l’Art Contemporain

  • Le SIAC, Présentation

Créé en 2001, cette manifestation est née de la rencontre amicale de 3 personnes : un artiste peintre, un sculpteur et moi. Ces 2 artistes professionnels demeurant dans la région PACA s’étonnaient qu’aucun Salon d’importance ne fût consacré à l’art d’aujourd’hui dans la région marseillaise. Contraints de se déplacer à Paris ou à l’étranger, les artistes ne disposaient d’aucune grande tribune pour aller au-devant du public méditerranéen. Ils m’ont donc demandé d’envisager la création d’un salon.

Gagnant en notoriété, le SIAC est référencé depuis 2017 sur Wikipedia.

 

♥ Les Atouts du SIAC 

Ses spécificités qui font la différence avec les autres salons

1/ La localisation du Salon :

En plein cœur de la ville de Marseille au PALAIS DES ÉVÉNEMENTS, dans un quartier résidentiel avec à l’entrée du Parc Chanot : station de métro, plusieurs lignes de bus, stations de taxis. 1 800 places de parking sur site.

.

2/ Pour les exposants :

  • Une sélection rigoureuse garantissant un salon de haut niveau de qualité
  • N’exposer et ne mettre en avant QUE des artistes ou leurs agents. Pas de galerie. Pas d’artisanat d’art.
  • Un stationnement gratuit sur site.
  • La possibilité de présenter gratuitement sur le parvis extérieur des sculptures / installations de grande taille.
  • Des espaces d’exposition offerts à 2 artistes sélectionnés à l’occasion du « Prix du Public ».
  • La VISIBILITÉ DES STANDS EN TOUT POINT DU SALON et quel que soit leur positionnement
  • Leurs coordonnées + visuel sur le site internet du salon pendant au minimum 3 ans
  • La moquette dans la TOTALITÉ du salon avec de larges allées de 3 m, 3 couleurs de tissus au choix sans frais supplémentaires (blanc, gris ou noir), un éclairage performant depuis 2017 à large spectre de répartition de la lumière, des RÉSERVES COMMUNES et GRATUITES à plusieurs stands pour le stockage des emballages.
  • Un dispositif de paiement par CB pour les ventes d’œuvres, un accès WIFI gratuit (zone de couverture spécifique).
  • Un ESPACE VIP EXCLUSIVEMENT RÉSERVÉ AUX EXPOSANTS et à leurs clients où l’apéritif est offert 2 fois par jour.
  • Réservés aux exposants sur inscription : apéritif dînatoire offert après l’installation, soirée conviviale le dimanche soir sur l’Espace Restauration du salon, petit-déjeuner offert aux exposants le dernier jour du salon à l’occasion de la remise des Prix du Public
  • Une liste d’hébergement/hôtels à tarifs négociés.

Espace VIP du SIAC

.

3/ Pour le public :

  • Un parcours de visite atypique où TOUS les stands sont vus, sans aucune exception. Avec cet agencement unique, le SIAC offre un confort optimal de lecture des œuvres pour le public qui découvre les stands en toute tranquillité et une assurance pour les artistes d’être visibles en tout point du salon.
  • Un Espace Enfant accueillant gratuitement les enfants qui sont gardés par des personnes qualifiées, permettant aux parents de rencontrer les artistes sans contrainte et en toute liberté.
  • Un vestiaire gratuit permettant de se délester des effets vestimentaires et objets encombrants (casque de moto par exemple).
  • L’implication des visiteurs pour les votes du « Prix du Public » à 2 artistes.

4/ Les stands :

  • Sur une superficie de 3 300 m2, les exposants sont en moyenne entre 150 et 170, sur environ 150 stands ; sachant que plusieurs artistes peuvent se partager un stand et que le nombre de stands varient en fonction des surfaces d’exposition réservées. À l’heure de la multiplication de manifestations artistiques, grandes ou modestes, le SIAC souhaite conserver cette image d’un salon convivial, à taille humaine et de grande qualité. Cet équilibre ne peut être maintenu que par une ligne de conduite rigoureuse.
  • La superficie minimum est de 6 m2 et les stands sont en 2 m de profondeur. On rajoute donc chaque fois 2 m2 pour passer à 8, 10, 12, 14, etc… Les stands peuvent être partagés par plusieurs artistes (2 artistes : peintre et sculpteur sur 8 m2 minimum). Stand en cloison bois de 2 m 50 de haut, habillées de coton ignifugé (3 couleurs au chois) + moquette grise + tige de spots à LED (3 pour 6 m2, 4 pour 8 m2…) + consommation électrique + enseigne exposant.
  • Il existe des prestations en option : plafond tendu, réserve à l’intérieur du stand, cloison et spots supplémentaires, multiprise, une 2e page dans le catalogue, location de table/chaises, etc…

5/ Pour s’inscrire :

  • Exclusivement réservé à des artistes professionnels qui doivent justifier d’un n° de SIRET / inscription à la Maison des Artistes/ AGESSA ou être enregistrés auprès de la Chambre des Métiers.
  • Chaque exposant doit produire un C.V. (mentionnant les différentes expositions, participations à des salons, présence en galerie, etc), une brève présentation de leur démarche artistique ainsi qu’une dizaine de photos de leurs œuvres récentes reflétant ce qui sera présenté sur le salon (comportant année de création, format, technique, etc).
  • Les éléments d’inscription sont à télécharger sur le site internet www.siac-marseille.fr (aux alentours de juillet pour l’année suivante) ou sont adressés sur simple demande auprès d’Eve GENRE. L’admission à exposer est valable pour le salon en préparation et n’engage pas l’avenir, la Commission étant libre de modifier ses critères de choix d’une année sur l’autre.
  • Côté dossier de présentation, les photos sont censées montrer ce que l’artiste a de meilleur. L’inégalité de la qualité des œuvres sélectionnées par l’exposant ne poussera pas donc pas un jury à donner un avis favorable. En revanche, une thématique suivie, avec un même élan, semble induire que le stand sera cohérent et harmonieux.
  • Pour info, en 2017 : 29,8 % d’artistes n’ont pas été retenus par le Comité de Sélection.
  • L’édition 2018 se tiendra à Marseille du 16 au 19 mars 2018.
  • Site internet : www.siac-marseille.fr

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t'a plu, n'hésite pas à partager le lien à ton entourage.

4 Comments

  1. Lyne perinciolo duluc

    26 septembre 2017 at 13:57

    Toujours fan du siac et cela depuis 17 ans , je participerai encore en 2018, avec beaucoup d’impatience de retrouver les anciens et de connaître des nouveaux ! A bientôt Eve ! DEFENDART FB sera présent cette année encore !

  2. Amylee

    26 septembre 2017 at 14:14

    @lyne P. DuLuc: Je n’ai que de bons retours de ce salon ce qui est rare de nos jours pour un tel événement. De nombreux salons d’art devraient prendre exemple sur le Siac. Dès que mon emploi du temps avec mes galeries me le permet, je participerai avec grand plaisir. 🙂

  3. Muriel Marhic

    29 septembre 2017 at 07:49

    Bel article, reflet d’une réalité. Je le sais, j’y serai cette année encore!

  4. Amylee

    29 septembre 2017 at 07:57

    @Muriel M: Aaaah Super, merci pour ton témoignage !!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

Merci! Vérifiez vos emails ou spams pour confirmer votre abonnement!

Powered byRapidology