fbpx

Trop varier les styles artistiques peut désorganiser votre book d’artiste

Présenter des œuvres aux styles trop variés dans un book ou portfolio d’artiste : une habitude à perdre !

Ça peut paraître une évidence, mais il me semble nécessaire de le rappeler. Cet article devrait donc vous permettre de faire une bonne impression auprès des visiteurs de votre site, blog ou book papier, qu’ils soient amateurs d’art ou professionnels.

N’oubliez pas que 30 secondes suffisent pour se faire un avis. Autant faire bonne impression dès le premier coup d’œil !


Le portfolio en 5 points :

Sur votre site, blog, portfolio, il est inutile de montrer toute votre production artistique. Certaines œuvres réalisées à une époque où l’on débutait et cherchait un style sont certainement à mettre de côté.

Les amateurs d’art associent souvent un artiste à un style artistique, une empreinte graphique, un coup de pinceau… Il convient donc de s’assurer que votre identité d’artiste soit toujours mise en avant.

Pour cela, quelques points sont à retenir:


1-      Présentez les œuvres dont vous êtes satisfait(e) à 300%.

Les réalisations faites en école d’Art ou en phase d’expérimentations ne sont pas utiles à la conception de votre book.  Mieux vaut insister sur une production plus personnelle, plus mature.


2-      Pensez votre site/blog/book comme à une brochure destinée à donner envie aux lecteurs.

Les photos doivent être nettes, lumineuses et classées afin d’en faciliter la compréhension.


3-      Présentez des œuvres dans un univers unique.

Trop de différences graphiques, picturales, ou sculpturales d’une oeuvre à l’autre peuvent déstabiliser la personne qui visite votre portfolio.


4-       Regroupez les techniques.

Les peintures dans une catégorie, les collages dans une autre et les dessins dans une autre. Créez plusieurs portfolios si vous avez plusieurs techniques et styles à présenter.


5-      Signez vos images publiées sur le web.

Ajouter un logo/signature dans un coin ou en filigrane sur l’image. si un internaute vient à « enregistrer sous » une de vos images pour l’inclure dans un article ou autre, votre nom restera mentionné.

Bien évidemment des petits malins peuvent toujours supprimer le filigrane !


Ces 5 points vous donneront des bases pour organiser votre identité artistique.

N’hésitez pas à laisser en commentaire, d’autres points essentiels qui vous semblent bons à rajouter !



Comments
  • Schwartz Aupt dit :

    Bonjour un grand merci pour votre article je dessine et peint depuis enfant je n’ai jamais fais d’école d’art. Ma question est suis-je obligé d’être diplômée en art pour exposer et vendre mes dessins ?
    Merci d’avance pour votre réponse bien à vous

  • Perle dit :

    Merci J. Poels, en effet cela est un réel problème. Ma situation fait que je ne peux pas m’inscrire comme auto entrepreneur et la maison des artistes me dit qu’ils ne sont qu’une mutuelle et ne peuvent donc pas m’inscrire chez eux si je n’ai pas de numéro de siret. Ils m’ont donc suggéré le dépôt vente. Amylee que pensez vous de cela?
    Bien à vous.
    Perle

  • Amylee dit :

    @J.Poels : Petite précision. On se déclare dès qu’on vend = à la première facture. Tant qu’il n’y a pas de ventes, il n’est pas utile de se déclarer.

  • J.POELS dit :

    Chère Amylee, je comprends bien le raccourci “pour vendre il faut donc être déclaré…”, mais je pense qu’il faut tout de même clarifier ça pour les artistes qui veulent/espèrent entrer sur le marché. L’inscription n’a jamais fait vendre quoique ce soit.Elle permet seulement d’être en règle avec l’administration et d’être conforme au système s’il y a vente et si celle-ci est effectuée via un tiers (une galerie).
    Ce qui fait vendre, c’est la conjonction du talent et de l’exposition de ses oeuvres devant des amateurs qui apprécient ce talent et sont dans une démarche d’achat, et ça, c’est une autre paire de manches…!
    Il y a pléthore d’artistes de tout niveau, de tout style et plus ou moins professionnels.le marché des artistes (et non de l’art) fait vivre nombre d’institutions/sociétés (magasins de produits/matériaux spécialisés, loueurs de salles, organisateurs d’expositions/évènements en tout genre, sites web payants… qui vivent des besoins des artistes, en leur promettant bien souvent beaucoup plus que ce qu’ils en tirent en réalité.
    S’il y a un bon conseil à donner aux artistes, n’est-ce pas déjà de ne pas se lancer dans des inscriptions lourdes de conséquences en charge de gestion et coùts, avant même d’être certain qu’il y aura une vraie clientèle à l’autre bout?
    C’est aussi en mettant en garde les artistes qui n’ont pas bien compris ce système que l’on peut les aider…
    cordialement 🙂

  • Amylee dit :

    @Fabienne N : Bonjour, pour être reconnu il faut vendre. Pour vendre, il faut donc être déclaré au près de votre centre des impôts et de la Maison des artistes.
    Je l’explique un peu dans cet article : https://www.amylee.fr/2013/04/12-questions-dinternautes-le-metier-dartiste-peintre/

  • nourri fabienne dit :

    merci pour ces conseils ,je suis à la retraite et j’apprécie d’avoir des renseignements sur “comment faire quand on est peintre amateur pour être reconnue sans avoir à s’inscrire comme auto-entrepreneur auprés de l’urssaff et de l’aris ”
    Bravo pour votre talent c’est magnifique
    a bientôt
    fabienne

  • Zette dit :

    Un tout grand merci pour toutes ces informations dans différents domaines, étant débutante, c’ est bien utile.
    Toutes mes félicitations pour vos belles œuvres très originales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@amyleeparis

Bonjour, je suis Amylee Paris, artiste peintre professionnelle et auteure.

Depuis 2009, je publie 2 articles par semaine sur le métier d’artiste peintre:

  1. mes conseils pour entreprendre.
  2. mes techniques et matériels pour éveiller la créativité.
  3. mon authenticité d’artiste

“Amylee.fr, La référence n°1 des artistes francophones pour valoriser son artiste et entreprendre dans son art.”

★ ★ ★ ★ ★

GUIDES POUR ARTISTES
ARCHIVES depuis 2009
error: Copyright Amylee Paris