fbpx

Comment faire de belles photos de ses œuvres?

Je ne suis pas une photographe professionnelle. J’ai juste en mémoire mes cours de Photographie d’Arts Appliqués. Un héritage bien utile que j’utilise lorsque je dois prendre des photos de mes œuvres.

« Comment photographier un tableau ? ». Les articles sur le web utilisent fréquemment un vocabulaire d’initié, complexe, avec des textes compacts n’invitant pas franchement à la lecture. Pas facile et décourageant !

Vous souhaitez réaliser des images aux couleurs proches de la réalité ? Des images qui permettent d’oublier le support photo pour laisser place au tableau. L’article ci-dessous risque fort de vous intéresser.

appareil-photo-nikon

1- Mon expérience :

Toutes les photos présentées sur mon site web www.amylee.paris ou certaines sur ce blog sont prises avec un Coolpix P6000 (Nikon).

Pourquoi un artiste a besoin d’images de ses tableaux ? Toujours pour les mêmes raisons :

  • Pour illustrer une communication papier (artbooks, cartes de visites, cartes postales, etc) ou compléter un album en ligne (blog, site web, etc).

Je photographie mes œuvres uniquement à la lumière naturelle. J’arrive à de bons résultats alors pourquoi pas vous ? Il y a néanmoins quelques points à maîtriser que je développe ci-dessous:

.

2- Tableau en 2D :

  • Un objet plat ne se photographie pas comme un personnage ou un paysage.
  • les tableaux à reliefs très épais nécessitent plus de vigilance selon la direction de la lumière et des ombres.

.

3- Matériel nécessaire :

  • un chevalet, un mur ou support vertical pour maintenir le tableau.
  • un appareil photographique reflex ou automatique.
  • un trépied, une petite table ou un tabouret pour stabiliser l’appareil.

accessoires-photo

.

4- Shooting d’extérieur :

  • lumière du jour, lumière continue.
  • nécessite moins d’accessoires que la lumière studio.
  • météo idéale pour un shooting : beau temps ou ciel blanc mais pas neigeux.
  • meilleurs moments de la journée : entre 10h et 15h (avant et après la lumière est dorée).

 

5- Positionnement de l’Œuvre :

  • bien choisir son emplacement de shooting.
  • éclairer l’œuvre dans sa globalité : aucune ombre sur la surface de l’œuvre.
  • les emplacements trop à l’ombre rendent les couleurs bleues et froides.
  • les emplacements trop ensoleillés donnent des couleurs trop vives et jaunes.
  • le tableau et le sol forment un angle droit pour diminuer les déformations de perspectives.

photo-artiste-amylee

“Spring Sophia” 50x50cm © Amylee

Lumière naturelle + image non retouchée

* * * * *

photo-tableau-amylee

“Like M.M” 100x81cm © Amylee

Image non retouchée. Selon le format, le tableau remplit presque toute la photo.

* * * * *

6- Prise de vue :

  • sélectionner la qualité d’image la plus fine en 300dpi.
  • travailler avec un temps de pose court.
  • remplir au maximum l’écran avec le tableau pour un minimum de marges perdues.
  • photographier sur trépied ou à la main (l’objectif à la hauteur du centre du tableau).
  • sélectionner la bonne distance entre l’objectif et le tableau.
  • conserver les bords parallèles de votre tableau dans l’écran retour.
  • pour éviter les micro-mouvements au déclenchement : fonction retardateur ou timer.
  • prendre une dizaine de photos par œuvre et avoir le choix de sélectionner la bonne photo.
  • activer la Macro à l’aide de la jolie petite icône « tulipe » si besoin de détails.
  • oublier le flash.

explications

Mise en place

* * * * *

7- Post-production :

  • archiver vos photos dans un dossier de votre ordinateur
  • intituler votre dossier du nom de l’œuvre qu’il contient.
  • sélectionner la photo la plus réussie et retouchez-la en corrigeant les effets de perspectives disgracieux.
  • retoucher avec Photoshop, Paint ou tout autre logiciel de traitement de photo assisté par ordinateur
  • recadrer l’ensemble
  • enregistrer votre photo en 72DPI si celle-ci est destinée pour le web
  • enregistrer votre photo en 300DPI si celle-ci est destinée pour l’impression..

dossiers-tableaux-peintre

8- Exemples :

Et voilà, légèrement retouchées et recadrées, les couleurs restent naturelles et les reliefs se font sentir. Les photos sont enfin prêtes à intégrer mon site web ou à illustrer une prochaine interview…

On en oublie que c’est une photo. On ne voit plus que les tableaux !tableaux-amylee-artiste-peintre-paris

9- Suggestions à lire :

.

10- Haut de Gamme:

L’article ci-dessus peut vous dépanner au quotidien ou en cas d’urgence. Bien évidemment si vous désirez des photos de très haute qualité, prise en studio avec une définition au pixel près, l’idéal est de faire appel au talent et aux compétences d’un professionnel de la photographie.

.

copyright



Comments
  • Lydie dit :

    Chers artistes bonjour,
    Un ami peintre fete ses 35 ans. Il n’a encore jamais exposé, il débute, mais passe beaucoup de concours. Et dernièrement, le fait d’avoir envoyer des photos de mauvaises qualités de son travail l’a disqualifié… J’aimerai donc lui acheter un bon appareil photo. Ce post date un peu et en 2015 vous utilisiez le Coolpix p6000. Qu’en est il aujourd’hui? Que me conseilleriez vous svp? Je vous remercie de votre aide 🙂
    Une amie qui veut aider

  • Amylee dit :

    @erick Schutt : Merci pour ces précisions mais je pense qu’il serait judicieux d’expliquer le format RAW aux internautes non spécialistes qui vont lire le commentaire ou au moins ajouter un lien d’article qui l’explique.

  • Erick SCHUTT dit :

    Je dirai:
    Travailler en RAW, incorporer un carré de papier blanc dans un angle extérieur pour la balance des blancs et travailler en 100 ISO

  • Amylee dit :

    @Sosso : Merci pour ton commentaire. Je suis certaine que ça va aider plus d’une personne! 😀

  • Sosso dit :

    Quelques astuces :

    – toujours incorporer un élément de référence dans le champ (chartre gris neutre par exemple) afin de faciliter les corrections d’exposition et de balance des blancs

    – utiliser un reflex avec un objectif à focale fixe qui déforme peu, type 50mm/f1.8 : un des meilleurs rapports qualité/prix

    – utiliser la lumière naturelle d’une pièce, sans lumière directe mais avec plusieurs fenêtres dont on peut occulter plus ou moins les vitrages afin de mieux contrôler l’éclairage et le rendu final

  • Amylee dit :

    @JL Conti : Merci beaucoup ! Et heureusement que Photoshop est là 😉 D’ailleurs on lui passe le bonjour des artistes !

  • JL Conti dit :

    Bonsoir à tous, et bonsoir Amylee.

    je ne prends des photos de mes tableaux qu’en extérieur, mais impérativement par ciel couvert (je n’ai pas dit orageux!) pour éviter les lumières trop vives ou trop colorées.
    Pour le reste, même technique de prise de vue qu’Amylee explique.
    le seul problème que (presque) tous rencontrent : la distorsion de l’objectif. Photoshop est ton ami.

  • Amylee dit :

    @Annick M : Merci beaucoup et belle journée ! 😀

  • annick miannay dit :

    encore un grand merci pour tes partages qui nous sont très utiles….
    une belle journée à toi

  • Cecilia dit :

    Toujours aussi intéressant, merci beaucoup pour tous vos conseils! 🙂

  • Amylee dit :

    @Christophe Levet : Exact et c’est important car ça change tout!

    @Cecilia : Merci 😀

  • Très bon article Amylee ! 🙂 Un conseil que l’on pourrait rajouter : pour une utilisation sur le web bien penser à garder un profil de couleur Srvb et non CMJN (c’est pour l’impression papier) sinon vos couleurs seront fades à l’écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@amyleeparis

Bonjour, je suis Amylee Paris, artiste peintre professionnelle et auteure.

Depuis 2009, je publie 2 articles par semaine sur le métier d’artiste peintre:

  1. mes conseils pour entreprendre.
  2. mes techniques et matériels pour éveiller la créativité.
  3. mon authenticité d’artiste

“Amylee.fr, La référence n°1 des artistes francophones pour valoriser son artiste et entreprendre dans son art.”

★ ★ ★ ★ ★

GUIDES POUR ARTISTES
ARCHIVES depuis 2009
error: Copyright Amylee Paris