L'artiste et la Création

Comment Gérer nos Emotions quand on est Artiste ?

By  | 

La création occupe une place importante dans nos vies d’artiste, il est donc essentiel qu’on se sente à l’aise et en pleine évolution dans notre activité artistique. Cependant lorsque les pensées ou les émotions positives ne sont pas au rendez-vous, comment parvenir alors à s’accomplir et à s’épanouir ?

Pour éviter que nos “mauvaises émotions” prennent le dessus, il est important de savoir les canaliser tout en profitant de toute cette énergie pour créer des pensées utiles et constructives.

Gardons à l’esprit que la gestion des émotions est une tâche de chaque instant. Dans cet article, l’artiste c’est vous, c’est moi, c’est NOUS ! Nous avons tous conscience qu’un manque de vigilance peut nous faire perdre des mois d’efforts. Voici donc 7 attitudes qui aident à maintenir le “bien-être créatif”, et “l’accomplissement artistique”. Si ça marche pour moi, ça marchera  pour vous !

.

1/ Goûtons aux saveurs de l’imperfection

En voulant être plus que parfait “artistiquement parlant”, on développe de l’anxiété chronique et de la tension. L’accumulation d’obstacles d’ordre émotionnels, nous fait  perdre tout dynamisme. On finit très vite par baisser les bras.

Pensons plutôt à travailler notre art comme une création unique ponctuée d’étonnantes découvertes picturales, graphiques ou plastiques. Acceptons les accidents, ou ce trait différent ressortant de notre art. Vous verrez, c’est ce qui plait le plus chez les collectionneurs et les galeristes!

.

2/ Apprécions les bienfaits de la patience

Toujours aller plus vite! On ne prend plus le temps de se concentrer, de poser son regard, ses pensées ou tout simplement d’évaluer sa gestuelle. Pour nous aider à freiner cette fougueuse impatience, prenons le temps de bien nous connaître tout en réfléchissant aux valeurs et aux croyances qui nous animent.

En se focalisant davantage sur notre apprentissage créatif, on se forge un comportement cohérent avec nos émotions, nos pensées et nos désirs.

.

3/ Soyons des bâtisseurs

N’ayons pas peur de foncer, de nous impliquer et de dépasser nos limites! Traitons nos pensées créatives avec douceur tout en mettant de côté les reproches, les culpabilités et les sentiments effrayants que nous nous infligeons bien trop souvent. Veillons plutôt à construire et à défendre nos idées !

.

4/ Félicitons-nous régulièrement

Considérons nos difficultés comme des défis à relever, et attardons-nous aux solutions plutôt qu’aux problèmes. Encourageons-nous, soyons fiers d’être ainsi. Trop de critiques sapent le moral et la motivation. Les louanges, elles, remontent en flèche le dynamisme et l’intérêt. Une attitude à adopter si on désire se sentir bien et s’épanouir dans sa création.

.

5/ Tournons-nous vers les autres

Avant l’artiste oeuvrait seul mais ça c’était avant“, comme dirait Mr Afflelou. A présent, il est possible de renverser la tendance de “l’artiste solitaire” en se tournant vers les autres. Au lieu de s’acharner sur des blocages ou des questions, rapprochons-nous plutôt des artistes mentors, des cours en ateliers, des formations, des échanges en ligne. Internet nous facilite les connexions maintenant, profitons-en !

Restons attentifs aux relations qui bordent notre chemin, et enrichissons notre savoir-faire et notre art en nous frottant à leurs expèriences.

.

6/ Prenons du recul

Créer doit rester un moment de pur détente et de plaisir. Savez-vous que l’humour et la joie sont là pour nous aider à relacher la pression ! Considérons notre vie comme une série TV (présentant de nombreux épisodes) ponctuée de moments fantastiques, inouis, paradoxaux, ou abracadabrants où nous sommes heureux d’être le héros!

L’humour permet de nous extraire des situations les plus complexes et de voir d’un angle différent notre avancée artistique.

“D’un oeil, observer le monde extérieur. De l’autre, regarder au fond de soi-même.”

Amedeo Modigliani

.

7/ Veillons à notre santé

On doit notre bonne santé par ce qu’on mange (évidemment) et ce qui nous mange (on l’oublie trop souvent). Par conséquent, éloignons-nous des sentiments émotionnels qui sapent notre énergie, diminuent notre efficacité et entrainent la détérioration de notre santé. Les médecins sont d’accords sur ce fait, nos émotions (le ressentiment, la rancune, le regret, la jalousie, la colère, l’énervement, la tristesse) influent sur tout notre corps.

La Création est là pour nous faire du bien alors ne gâchons pas tout par de mauvaises dispositions souvent génératrices de maladies. Si elles persistent et se répètent de façons violentes ou latentes (pendant une longue durée par exemple) l’état de santé de l’organisme s’en ressentira forcément.

.

Les pensées nous transportent là où on souhaite aller!

Regardons autour de nous, les émotions, les pensées, les souffrances peuvent déclencher une vraie dynamique et porter l’homme, l’artiste, au-delà de lui-même. C’est à ce dernier, après, de décider (ou pas), de faire de sa souffrance le sujet de son œuvre.

ex: Atteint d’un cancer, Henri Matisse préfère peindre des scènes joyeuses de danses alors que Frida Kahlo met en scène son corps martyrisé pour nous communiquer toute l’énergie vitale qu’elle a en elle.

Du côté de chez vous :

Et vous, que pensez-vous des émotions dans le processus créatif ? 

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t'a plu, n'hésite pas à partager le lien à ton entourage.

9 Comments

  1. Alexandre Kubasik

    6 février 2018 at 17:51

    Bonjour Amylee

    Bravo pour l’article très bon comme d’habitude !

    Et Oui l’ésprit est perméable il enregistre vraiment tout ce que nous faisons , percevons . Pour cela il est primordial d’avoir un vrai mental de Gagnant pour toute réussite ! Pour ma part, les émotions passent essentiellement par la musique quand je travaille et l’énergie grâce à la boxe !
    Efficace pour la création .

    Merci pour l’existence de ton blog ! Belle générosité .

    Alexandre.

  2. Amylee

    6 février 2018 at 20:12

    @Alexandra K : Merci beaucoup pour tes encouragements ! Aaah la boxe, ma soeur s’y est mise depuis septembre dernier ! Et ça lui plait bien, du coup ça me tente aussi mais en ce moment j’ai plus besoin de me recentrer et de canaliser mes énergies par la méditation et la relaxation. 😉

  3. Garcia Olivier

    7 février 2018 at 20:23

    Justement, en ce moment je traverse une période qui affecte sur mon art. Je ne peux pas créer si rien ne va autour de moi, je le savais déjà, j’ai plein d’idée, mais impossible de mettre les choses sur toile ou sur papier, j’essaie de trouver encore un moyen de m’en servir comme une force plutôt que de me laisser abattre.
    Chaque jour je me dis «aller, vas-y, prend tes crayons!»

  4. Amylee

    8 février 2018 at 11:33

    @Olivier G: C’est un excellent état d’esprit. En création, faire n’est jamais chose inutile !

  5. Candeias

    8 février 2018 at 21:50

    Bonjour Amylee, j’adore toute ta page et toutes tes articles, je les voit depuis long temps, quand j’ais une question, c’est toi qu’apparait sur google!J’adore ta toujours la bonne reponse pour moi.
    Pleins de fois je dit a mes amis que j’aimerais vraiment te reencontrer, peut etre un jour!
    Je t’invite a aller voir mes peinture sur ma page facebook – Pita Artiste peintre ou http://www.pita-artiste.com
    J’aimerais que tu me dit qu’est que ton pense?

    Merci bonne soirée

  6. Amylee

    8 février 2018 at 22:08

    @pita artiste peintre: Oooooh merci pour ce commentaire. ❤️Ah bon, j’apparais dans toutes tes recherches Google! Va falloir que j’envoie un bouquet de fleurs à Larry et Sergei alors !!! Ils font du bon boulot pour moi, on dirait! Non, j’ai mieux… les fleurs je préfère les envoyer aux internautes, aux lecteurs d’Amylee.fr, à toi car c’est votre intérêt à tous (pour mes articles) qui permet ce si bon référencement, entièrement naturel en plus!
    Merci pour ton lien, je vais essayer d’aller faire un tour sur ta page dès que j’en ai la possibilité. Je ne te promets rien car en ce moment c’est un peu la bousculade dans mon agenda… mais les événements prochains sont si excitants!! J’en parle très bientôt ici

  7. Jaoui Ahmed

    21 février 2018 at 06:22

    Quelle générosité !Quelle partage !Tu ne gardes rien pour toi .Seul un artiste avec A majiscule pourrait se comporter de la sorte.Ton article est très instructif.Merci Amylee.

  8. Marylène Rousseau

    13 mars 2018 at 12:15

    Bonjour Amylee Merci pour tous vos Bons conseils

  9. Amylee

    13 mars 2018 at 12:23

    @Ahmed J : Merci infiniment. Ton petit commentaire est cette étincelle qui me permet de continuer à échanger avec vous. Merci encore. 😀

    @Marylène R: Avec plaisir. L’artiste est peut-être solitaire dans son processus créatif mais il pense et vit comme tous les êtres humains. Il n’est donc pas si à part que ça 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

Centre de préférences de confidentialité