Du Gesso Sous La Peinture

« Gesso », (prononcez « jésso » en français. Les anglais diront plutôt « guesso ») est un terme emprunté de l’italien. Il vient du mot latin issu du grec « gypsos », qui signifie gypse ou plâtre.

A base de plâtre, le gesso s’utilise dès le Moyen Âge pour enduire les panneaux de bois destinés à être peints. Ses avantages remarquables, pousseront les artistes à l’étaler sur toile par la suite. Aujourd’hui, le « gesso moderne » est un apprêt synthétique qui s’utilise fréquemment chez les artistes peintres, les plasticiens, les as du scrapbooking, les amoureux de l’art journal ou de la décoration.

 

RAPPEL SUR LA

PREPARATION D’UNE TOILE A PEINDRE

COMMENT DIFFERENCIER UNE TOILE BRUTE D’UNE TOILE PREPAREE ?

Une TOILE BRUTE, non préparée, a généralement sa teinte d’origine (couleur ficelle, ou écru, blanc grisé). A y regarder de plus près, on voit parfaitement le tissage de la toile comme pour un tissu d’ameublement. Pour optimiser la durée d’une peinture dans le temps, un encollage et une enduction seront nécessaires.

1/ Toile non préparée dite brute (toile de jute) – 2/ Toile coton encollé + enduit (prête à peindre)

 

Toile lin prête à peindre : le recto est préparé (encollé + enduit), le verso est brut

 

Contrairement à la toile brute, la TOILE PRÊTE A PEINDRE est blanche au recto (dû au gesso déjà posé) et légèrement teintée en son verso. Les pores bouchés de la trame, lui donnent alors une allure de feuille de papier à gros grains. Son prix généralement plus élevé qu’une toile brute est dû à l’encollage et à l’enduction déjà appliqués.

 

POURQUOI ENCOLLER UNE TOILE ?

La toile brute, nue, originelle (en coton, en lin, en jute) est très sensible. Elle doit donc être préparée avant d’apposer les premières couches de gesso puis celles de peinture.

Tout d’abord, il y a l’étape de l’encollage. On utilise de la colle animale (os, peau de lapin) ou un liant vinylique (Caparol).

 

Colle-Liant Caparol reconnaissable par son petit logo « éléphant arc-en-ciel »

 

L’encollage PROTEGE la toile des agressions atmosphériques, des moisissures et des parasites. Il rigidifie la surface de la toile, bouche les trous du tissage, aplanit et fixe les fibres. 1 à 2 couches de colle suffisent généralement.

1/ Granulés de colle peau de lapin – 2/ Colle-liant Caparol

 

POURQUOI ENDUIRE UNE TOILE ?

Une fois l’encollage complètement sec, on passe alors à l’étape de l’enduction. On utilise un enduit spécifique, une base universelle : le gesso dit aussi « ground ou primer » en anglais.

Mhmmm on dirait du Mascarpone ! Ça vous dit une chantilly au Gesso ?

 

L’enduction au gesso favorise le MAINTIEN de la peinture sur la toile et dans le temps. Elle rend la surface de la toile plus plane, homogène, imperméable et rugueuse. Le gesso accroche mieux les pigments, et réduit l’absorption de la peinture dans les fibres de la toile.

A NOTER : Le gesso (distribué en magasin et proposé dans différentes marques) possède généralement la même recette = résine acrylique + carbonate de calcium (craie) + médium latex + pigment blanc opaque + autres additifs.

 

LA CREATION PICTURALE

Dès que le gesso est sec, on s’équipe de ses plus beaux pinceaux et de sa palette. La toile est enfin prête ! Prête à donner vie à toutes formes d’expressions (huile, acrylique, tempéra et aquarelle) !

 

LES CARACTERISTIQUES DU GESSO

  • S’utilise à l’état pur, dilué ou mélangé
  • bon pouvoir couvrant, à base de pigments blancs, sans solvant, soluble et diluable dans l’eau
  • La matière fraîche est crémeuse et possède une belle onctuosité souple
  • Facile à étaler, le gesso apporte élasticité, opacité et rugosité (une fois sec) à la toile
  • Adhère à toutes les surfaces rigides non grasses : toile, carton, papier, bois, panneaux de fibres, isorel, contreplaqué, pierre, plâtre, etc.
  • Technique compatible : acrylique, huile, tempéra, gouache
  • Séchage rapide (varie en fonction de l’épaisseur de la couche de gesso appliquée)
  • Finition mate qui améliore l’accroche de la peinture
  • Absorbant ou semi-absorbant (une fois sec) selon les marques
  • Se teinte avec des couleurs acryliques (peinture ou encre)
  • Résiste à la lumière, au vieillissement et ne jaunit pas
  • Nettoyage à l’eau. Tenir à l’abris du gel et de la chaleur

 

LES DIFFERENTS TYPES DE GESSOS

1/ LE GESSO FRAIS

A appliquer au spalter, brosse, rouleau, couteau à peindre ou spatule. 3 couches suffisent.

  • GESSO NOIR ou COULEUR (en pot ou en tube)

BON A SAVOIR : Le gesso peut être utilisé comme de la peinture blanche, pour atténuer, blanchir les couleurs mais aussi pour épaissir.

 

2/ LE GESSO SEC déjà sur toile

Tout est prêt, y’a plus qu’à !

BON A SAVOIR : dans nos magasins préférés, les toiles blanches montées sur châssis en bois sont généralement déjà encollées puis enduites au gesso (appelé aussi apprêt universel). Un gain de temps pour travailler à l’atelier, vous ne trouvez pas !

 

Toile prête à peindre blanche !

Du côté de chez toi

Tu as des astuces sur le Gesso ? N’hésite pas à les partager avec les lecteurs du mag. L’espace commentaire est prévu pour ça !


DISCLAIMER : Je fais partie des artistes référents utilisant le matériel proposé par Le Géant Des Beaux-Arts – France. Vous venez de lire mon article issu de cette collaboration. J’apprécie les marques distribuées par ce partenaire depuis des années, et je suis convaincue de la qualité du matériel destiné aux artistes et aux personnes créatives. Je précise que je suis LIBRE sur la thématique et le choix des produits mis en avant, LIBRE sur le contenu, et c’est également pour cette raison que ce partenariat est important car je peux vous proposer régulièrement du contenu frais et de qualité.


"Les coulisses du métier", un e-book pour débutant, amateur, autodidacte ou professionnel !
50 pages de conseils concrets pour réussir son activité artistique.
Téléchargez-le dès maintenant !

J'accepte la politique de confidentialité. du site amylee.fr | le magazine de l'artiste entrepreneur.


Comments
  • Amylee Paris dit :

    @maximilien L: merci beaucoup pour ce complément d’infos. Personnellement j’enduis qu’un seul côté.
    J’ai fait plusieurs essais en enduisant recto verso et j’ai constaté que la toile perdait un peu de son élasticité, et avec le temps, elle revenait moins en place avec les changements de température ambiante. J’aime moins le résultat obtenu.
    Avec les produis naturels comme la peau de lapin, j’ai eu aussi des apparitions de moisissures.. As-tu déjà rencontré ce problème ?! Comment procédes-tu pour éviter ces désagréments. À Londres, il faisait assez humide dans mon atelier. Peut-être ça !
    Je reste maintenant à du synthétique pour limiter les risques.

  • Maximilien LAMBERT dit :

    Otto Dix enduisait de colle de peau au recto et au verso de la toile pour garder une tension constante et uniforme de la toile

  • Amylee dit :

    @Jimmy P: La qualité du gesso est importante ! J’aime beaucoup ceux chez Sennelier, Pébéo ou Lefranc Bourgeois

  • Jimmy P dit :

    J’utilise le Gesso aussi sur des toiles déjà apprêtée, parce que des fois, j’ai eu de mauvaises surprises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche
Bienvenue sur le Mag

Bonjour, je suis Amylee Paris, artiste peintre professionnelle et artrepreneure. Bienvenue sur le Mag!

Pour prendre soin de ton artiste, et entreprendre  davantage dans ton art, je t’invite à consulter mes articles.

Le Mag, c’est 2 posts/semaine, en accès libre, qui rassemblent:

  1. des conseils pour te lancer.
  2. des techniques et du matériel pour éveiller ta créativité.
  3. des coups de cœur pour te stimuler et éviter les blocages.
  4. Mes actualités d’artiste pour t’inspirer.

Peu importe ton mode d’expression ou ton niveau artistique, j’espère que mes partages d’informations te seront utiles.

Testé & Approuvé par Amylee

 

Archives
error: Copyright Amylee Paris