fbpx

Photo Volée? Rencontre avec l’Avocate Photographe Joëlle Verbrugge

Aujourd’hui, c’est The ManagUer qui prend la parole…

Comme vous le savez, j’ai mis mon nouveau site gillesthouvenin.fr en ligne depuis peu ! Je vous invite d’ailleurs à aller le découvrir, après avoir lu cet article fort intéressant pour les artistes créateurs en général.

Lorsque vous êtes photographe, le fait d’aller vers des questions plus pragmatiques comme la vente, le nombre d’éditions limitées qu’il faut imprimer, la TVA ou pas, les multiples statuts de photographes, eh bien…on est totalement perdu dans les méandres d’Internet où l’information cohérente et surtout correcte n’est pas légion.

Il s’avère que lors de mes différentes pérégrinations sur le web, j’ai découvert un très beau blog sur la photographie et avec d’excellents et judicieux conseils, teintés de l’expérience d’une photographe ET avocate…ce n’est pas commun.

J’ai donc acheté son livre : VENDRE SES PHOTOS

Accéder au lien du livre ici


BON A SAVOIR : ce livre fait l’objet d’actualisations fréquentes du fait des matières qui sont concernées comme la fiscalité, la sécurité sociale, la réforme de la MDA/URSSAF. Vous avez accès aux mises à jour via :

  • sur le blog, notamment grâce à cet article « synthèse » qui renvoie vers une série d’articles concernant les nouveautés de 2019 : blog.droit-et-photographie.com
  • et, tous les 2 ans ou 3 ans via une nouvelle édition de l’ouvrage chez l’éditeur.

Un livre passionnant avec de nombreuses idées et éclaircissements pour structurer un minimum son activité et surtout gérer et organiser ses ventes de tirages. Les différents statuts y sont largement expliqués et il est impératif de connaître les différences afin de ne pas se lancer dans une aventure qui ne correspondrait pas à ce que vous voulez faire en réalité.

Après cette courte présentation de notre rencontre virtuelle, je laisse maintenant la parole à Joëlle VERBRUGGE qui a accepté notre interview et nous l’en remercions chaleureusement:


Interview Joëlle Verbrugge

1. Bonjour Joëlle, pouvez-vous vous présenter ?

– Je m’appelle Joëlle Verbrugge. J’exerce plusieurs activités en parallèle. Je suis ainsi avocate au Barreau de Bayonne, photographe (sous un statut d’artiste), auteure d’ouvrages (photographiques et juridiques) et formatrice/conférencière. Je vis au Pays basque depuis 2001 (avant cela j’étais dans ma Belgique natale où j’ai également exercé pendant 10 ans comme avocate, mais dans un cabinet d’affaires plus orienté vers une clientèle « classique », hors domaines photographiques).

J’anime également le blog www.droit-et-photographie.com sur lequel je partage des informations, et j’alimente le site de la société « 29bis Éditions » avec les articles « Jurimage » qui sont publiés chaque lundi et chaque jeudi.

En dehors de cela, je suis établie avec mon mari et nos enfants (jumeaux de 14 ans) au Pays basque.

2. Quels conseils donneriez-vous pour que les artistes (peintres, sculpteurs, illustrateurs, photographes) se sentent en confiance dans la diffusion de leur art sur les réseaux sociaux ?

– C’est sans doute le premier pas qui coûte… en matière artistique on a souvent un problème de confiance en soi, de légitimité…. Et une sensibilité exacerbée aux critiques parfois gratuites qu’une publication entraîne. Ça c’est pour l’aspect psychologique.
Sur le choix du moyen de diffusion, par contre, il ne faut pas se leurrer : si Internet est souvent le vecteur de copies ou de contrefaçons, c’est aussi un incroyable et magnifique outil de communication qui permet à tout artiste talentueux de sortir de l’ombre… donc il me semble qu’il ne faut pas négliger ce point, et voir plutôt le verre à ½ plein que le verre à ½ vide.
Utilisez Internet pour vous faire connaître…
Et pour limiter les risques, ne diffusez que des photos en basse définition, de façon à éviter déjà qu’elles se retrouvent sur des supports de communication « physiques » réalisés à partir d’un fichier haute définition.
Mais il n’y a pas de solution miracle : utiliser le net pour se faire connaître implique de s’exposer à certains risques.


3. Quelle est la semaine ou la journée type de Maître VERBRUGGE ?

– Il n’y a pas de semaine ou de journée « type ».
Disons qu’en temps normal je m’arrange pour être le matin à mon cabinet pour mes dossiers, et l’après-midi à la maison pour rédiger mes articles ou ouvrages (ou, comme à l’instant, répondre à une interview ).
Et une à deux fois par mois, un déplacement soit pour donner une formation soit, comme ce mois-ci, pour aller animer des conférences. Au mois de novembre, par exemple, c’est le Salon de la photo, qui est LE rendez-vous incontournable au cours duquel j’ai le plaisir de rencontrer pas mal de lecteurs…
En général c’est passionnant… épuisant, mais passionnant, et bien souvent je rentre de là avec encore mille idées d’articles et/ou de livres, en fonction des questions que l’on m’a posées…
C’est un cercle vertueux au niveau de mes idées de sujets…
Faites donc de la place sur vos étagères, quand j’ai encore des dizaines de livres en projet.


4. Pouvez-vous nous confirmer s’il y a des actualités pour cette fin d’année 2019 ou des projets excitants sur 2020?

– Au niveau de la sortie des ouvrages, L’intégrale Jurimage 2018, c’est-à-dire l’intégrale de tous les articles que j’ai publiés sur le site de l’éditeur sous l’appellation « Jurimage » en 2018 doit voir le jour. Il est en cours d’impression.
Au niveau de la rédaction, j’ai programme 3 jours intensifs en décembre avec une amie, pour rédiger un « Checklist » à 4 mains, sur un sujet qui devrait intéresser beaucoup de photographes et vidéastes. Nos compétences étant complémentaires, cet ouvrage-là sera donc écrit en duo, comme je l’avais fait pour le livre « Checklist Le RGPD pour les photographes et vidéastes » avec mon confrère/ami Me Martin LACOUR.

Accéder au lien du livre ici


Ici ce sera donc un sujet qui présente à la fois une facette technique et réglementaire (qui est de sa compétence) et une façade plus juridique (droit d’auteur, droit à l’image, etc.) qui rejoint mes publications. J’espère que nous avancerons correctement et que l’ouvrage pourra ensuite paraître au premier trimestre 2020.
Parallèlement à cela, j’ai toujours des tas de rédactions en cours.
Au niveau des conférences ou formations, il y a plusieurs projets en cours, mais pas encore confirmés ou définitivement acceptés. J’en parlerai sur mon blog dès que les sujets, lieux, dates et modalités seront connus, pour informer les lecteurs que cela pourrait intéresser. L’organisation des conférences et formations prend toujours un peu de temps, mais ça se succède à un rythme régulier.


5. Quelle est la question que l’on vous pose le plus souvent en tant qu’avocate ET/OU photographe ?

– « On m’a volé une photo, que dois-je/puis-je faire ? ». Je la reçois en moyenne entre 5 et 10 fois par jour je crois.
J’en ai même fait un livre “Checklist On m’a volé une photo !”, précisément un jour où la question m’avait été posée près de 70 fois en moins de 24h.

Accéder au lien du livre là


Et s’il fallait résumer la réponse en quelques lignes avant de rediriger vers cet ouvrage-là, je dirais :

  • Ne pas s’énerver
  • Ne SURTOUT PAS commencer à communiquer sur les réseaux sociaux à ce sujet
  • Constituer tranquillement et efficacement son dossier
  • Estimer l’importance de l’utilisation (inutile de dégainer l’artillerie lourde contre un petit blogueur non-professionnel, pour qui un rappel gentil suffira bien souvent, alors qu’une multinationale qui se sert de la photo pour sa communication constitue alors un adversaire bien plus sérieux)
  • Et une fois que le dossier est prêt, réagir seul ou avec l’aide d’un avocat pour au moins envoyer une mise en demeure.

6. Quel est votre dernier ouvrage ? 

– Mon dernier ouvrage en date est sorti début septembre, et a été publié dans la « Collection Checklist ». Il s’agit d’une collection dans laquelle les livres juridiques se lisent comme des livres dont vous êtes le héros, et dont la table des matières est visuelle.
Voici le lien vers tous les livres publiés chez cet éditeur, dont ceux de cette collection : ICI
Et le petit dernier se nomme « Checklist Photos et films d’entreprise »

Accéder au lien du livre ici


J’aide donc les créateurs d’images (photo et vidéo) à préserver leurs droits face à leurs clients/entrepreneurs. Le lecteur peut naviguer dans l’ouvrage en fonction des réponses qu’il donne aux questions que je lui pose, et il trouvera également (comme c’est souvent le cas dans les ouvrages de cette collection) un modèle de contrat à utiliser.

J’avais il y a 2 ou 3 ans publié l’autre versant : un livre destiné aux entreprises, les clients cette fois, pour expliquer ce qu’il est possible légalement de faire avec des images en terme de communication d’entreprise, et ce en respectant à la fois le droit d’auteur des photographes, le droit à l’image, et d’autres réglementations spécifiques… comme je me suis aperçue au fil du temps que certains photographes offraient ce livre-là à leurs propres clients pour les éduquer un peu, j’en ai déduit qu’il était aussi important que je propose aux créateurs d’images eux-mêmes un outil qui était parfaitement adapté à leur activité, et voilà qui est chose faite.


7. Nous avons vu de nouveaux podcasts et vidéos. Dites-nous comment a germé l’idée pour ces nouveaux projets?

– En fait la chaîne Youtube existe déjà depuis un moment, mais je n’ai pas le temps de l’alimenter comme je le voudrais… et au fond de moi je suis une photographe, et pas une vidéaste, donc ça se ressent aussi. J’ai toujours le projet de me perfectionner, d’investir dans un vrai système d’éclairage, etc… et donc pas le temps de le faire proprement. Et comme le montage vidéo demande plus de temps (surtout quand on n’aime pas trop ça), ça a tendance à passer après le reste.

Sur base de ce constat, j’ai créé il y a peu un podcast, dans l’espoir que, celui-là, j’arrive à l’alimenter un peu mieux. L’avenir nous le dira, mais en tout cas j’essaie. Il faut aussi que je me penche sérieusement sur le référencement de ce podcast sur différentes plateformes (Deezer, iTunes etc…) et… devinez… je n’ai pas le temps !! 
Ce ne sont en tout cas pas les projets qui manquent…

© World Surfing Games par Joëlle Verbrugge


8. J’ai fait un webinaire sur la gestion du temps dernièrement. Avec toutes ces activités, comment arrivez-vous à gérer votre temps ?

– Eh eh … je parlais du temps aussi dans ma réponse précédente, donc on est en phase…

Disons que j’y arrive jusqu’à présent en acceptant d’admettre que je ne peux pas mener de front tous les projets que j’ai en tête, ou écrire en même temps tous les livres que j’ai en préparation… si je veux céder à ma naturelle impatience, là ça coince…
Donc j’essaie d’avancer une journée à la fois, et de garder en ligne de mire des objectifs à long terme de façon à m’en rapprocher autant que possible, même si ça prend du temps.

En pratique je reconnais par contre qu’il n’y a pas beaucoup de temps morts…. J’ai l’avantage de ne pas avoir besoin de beaucoup de sommeil, et de travailler assez vite, mais je me réserve également des plages de repos (si, si !!) pour décompresser.

Il y a aussi, pour être honnête, des moments où je me désespère de ne pas avoir encore eu le temps de faire ceci ou cela… mais je finis toujours par y arriver, tôt ou tard.

9. Quelle est la question que l’on ne vous pose jamais concernant vos ouvrages ou votre double métier de photographe/avocate à laquelle vous aimeriez répondre ?

– Ah, merci ! J’adore cette question-là… je dirais alors que j’aimerais qu’on me pose plus de questions sur mon activité photographique, et par exemple « Quel serait votre rêve de photographe ? ». Là encore j’aurais beaucoup de réponses possibles, mais comme je suis notamment très axée sur les photos de spectacle/concerts, avoir accès à des concerts plus prestigieux ou à des spectacles comme le Cirque du Soleil, avec comme consigne « amuse-toi, déclenche, No Limit », ça j’adorerais.
En attendant je me régale déjà avec les spectacles/concerts que j’ai l’occasion de photographier – photos ICI – Idem en photo sportive notamment – photos ICI et LA

Et de façon plus générale, je viens d’adhérer à un collectif de photographes (https://collectif-dr.com/) dans le but d’essayer que mes photos se diffusent mieux. J’espère que cela va déboucher sur une meilleure visibilité à moyen terme… pour cela également j’alimente mon blog, en proposant des articles sur mes séries photo, mais également de la culture photographique plus générale lorsque j’ai lu un livre, vu un film etc. en rapport avec cette passion dévorante (https://blog.verbrugge-joelle-photographe.com/). Si la profession de photographe est bien souvent un peu individualiste, cela n’empêche pas (ou ne devrait pas empêcher) que les photographes enrichissent en permanence leur culture à ce sujet.

Donc voilà… la réponse en une phrase serait : « offrir à mes photos autant de visibilité et de modes de diffusion que ce que j’arrive à faire pour mes contenus juridiques). J’ai encore de la marge de progression !!!!! 


Suivre Joëlle VERBRUGGE

BLOG PhotographePORTFOLIO PhotographieEDITEUR CHECK-LIST

YOUTUBE Joëlle Verbrugge – SITE WEB AvocatPODCAST Soundcloud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BIENVENUE sur le Mag’

Bonjour, je suis Amylee Paris, artiste peintre professionnelle et artrepreneure.

Pour prendre soin de ton artiste, et entreprendre  davantage dans ton art, je t’invite à consulter mes articles.

Le Mag, c’est 2 posts/semaine, en accès libre sur:

  1. des conseils pour te lancer.
  2. des techniques et du matériel pour éveiller ta créativité.
  3. des coups de cœur pour te stimuler et éviter les blocages.
  4. Mes actualités d’artiste pour t’inspirer.

Peu importe ton mode d’expression ou ton niveau artistique, j’espère que mon savoir-faire te sera utile.

LE COIN DES ARTISTES
ARCHIVES depuis 2009
error: Copyright Amylee Paris