fbpx

Comment protéger mes œuvres d’art de l’humidité ?

L’humidité est un adversaire redoutable pour les artistes œuvrant dans les Arts Plastiques. On y pense trop légèrement alors que nos ateliers ne sont pas toujours pourvus d’une ventilation et d’une isolation optimales pour préserver nos dessins, nos peintures, et nos tableaux.  C’est un tort!

Dès la moindre apparition d’humidité et surtout de moisissures, de nombreuses questions tourbillonnent très vite dans notre tête car l’humidité ne doit pas s’installer davantage :

  • Comment se débarrasser de l’humidité dans un local qui stocke des œuvres d’art ?
  • Quel est le meilleur déshumidificateur pour chasser l’humidité efficacement ?

Tu es artiste ou galeriste, tu es en recherche d’une solution ou d’un témoignage sur comment absorber l’humidité et éviter la prolifération des problèmes ? Je t’invite à lire l’article qui suit.


De la création à la conservation

D’un petit atelier modulable inséré sous les combles, en passant par un système de cloisons pour délimiter un espace de rangement, les artistes profitent souvent du moindre emplacement disponible dans leurs habitations pour installer leur petit coin créatif.

Avec ce souci permanent d’optimiser l’espace, on en oublie l’essentiel…


La conservation des œuvres !

La majorité des artistes (et j’en fais partie) créent pour partager un message, une émotion, une mémoire, ou laisser une empreinte plus ou moins pérenne. Nous aimons penser que nos œuvres nous survivront et qu’elles continueront de diffuser leurs couleurs après nous. Oui, c’est possible si les conditions d’exposition et d’entreposage sont appropriées.

Qu’est-ce qui empêche la bonne conservation d’une œuvre ?

Le soleil et l’eau sont redoutables, et l’humidité est encore plus fourbe et dévastatrice.


D’où provient l’humidité ?

  • Du climat humide
  • Des infiltrations d’eau, des fuites
  • Des ponts thermiques, des endroits froids, d’une mauvaise isolation
  • Des endroits confinés ou des espaces clos mal ventilés

Comment reconnaître les signes d’humidité ?

  • Moisissures et champignons sur bois, toile, colle animale, matériel végétal, plâtre
  • Papiers ou cartons tachés d’auréoles, décollements et ondulations des feuilles
  • Peinture écaillée ou mouchetée de traces sombres sur l’œuvre
  • Odeurs désagréables de renfermé
  • Condensation sur les surfaces mal isolées

La solution pour protéger ses œuvres : le déshumidificateur Wood’s

Il n’est pas toujours possible de complètement reconfigurer un espace d’habitation par l’ajout d’ouvertures ou de ventilations, la solution la moins couteuse reste alors le déshumidificateur. Ce dernier permet de réduire les niveaux d’humidité dans tous les lieux susceptibles d’accueillir des œuvres d’art : ateliers d’artistes, galeries, musées, fondations, salles des ventes, réserves, grandes buanderies, combles, sous-sols, garages.

BON A SAVOIR – Préserver des œuvres d’art dans un emplacement non humide est primordial car les restaurer peut être difficile et très cher.


Wood’s, mon témoignage d’artiste utilisatrice

Après avoir habité en Angleterre où l’humidité est omniprésente dans de nombreux appartements, j’ai préféré m’équiper intelligemment cette fois-ci quand j’ai posé mes chevalets en Auvergne.

Le Cantal, son pays vert, ses horizons inspirants mais aussi son climat humide et froid en période hivernale, l’acquisition d’un déshumidificateur était devenue une nécessité au fil des mois.

Après plusieurs recherches sur Google, j’ai fixé mon choix sur les spécialistes de l’absorption d’humidité : la marque suédoise Wood’s. Une marque qui propose des déshumidificateurs, des purificateurs d’air, des climatiseurs, des appareils durables et non-énergivores.

Je suis très exigeante quand j’investis dans du matériel pour mon atelier et mon art. Wood’s répond à mes attentes : fiabilité du matériel, respect de l’environnement et recyclable, faible consommation d’énergie, gamme de prix abordable, et service client remarquable, l’histoire de la marque Wood’s s’étend entre la Suède, l’Europe et le Canada sur plus de 70 ans. Une marque qui dure et correspond à mes valeurs, j’adore ça !

Le SW20 de chez Wood’s élimine l’humidité quotidienne pour préserver mes peintures, mes dessins et mes cartons d’emballages des dommages occasionnés par les moisissures, les acariens, ou les oxydations répétées.

J’ai donc équipé mon atelier de 35 m² avec ce déshumidificateur.

Le fabricant a pensé à un appareil robuste, utile et performant en développant le SW20. Appareil mobile au design nordique sobre mais fonctionnel, il est idéal pour les pièces humides chauffées ou non. Son filtre arrière retient toutes les poussières nocives et se change très facilement.

Mon SW20 est tout le temps allumé et s’active seul lors du dépassement du seuil d’humidité, essentiellement les jours de pluies ou de neige quand l’air est chargé d’humidité. Très malin, il s’arrête de ventiler lorsque le taux d’hygrométrie est atteint dans la pièce.

Il n’a pas vraiment de points négatifs mis à part sa présence sonore néanmoins supportable et à son look un peu trop fade que je verrais bien être customisé par une artiste !

Les caractéristiques du SW20

  • Fabriqué en Suède
  • Couleur : blanc
  • Dimensions de l’appareil : 49,5 x 34,5 x 52,7 cm
  • Poids : 18,5 kg
  • Réservoir : 11,4 L
  • Niveau sonore : 37-56 dB
  • Garantie : 6 ans

Plus d’info sur le SW20 (ici)

Je recommande cet appareil aux personnes qui souhaitent préserver des œuvres d’art : les artistes, les curateurs, les collectionneurs, les commissaires d’expositions. J’ai d’ailleurs envie de souffler aux galeristes qui stockent les œuvres de leurs artistes dans une pièce en sous-sol de s’équiper maintenant comme il se doit. Avec les moyens d’aujourd’hui, il n’est plus concevable de restituer à un artiste après une exposition une ou plusieurs œuvres piquées de taches de moisissure.

Pour toute question, n’hésite pas à consulter le site web de la marque Wood’s – France (ici). Ils sont super sympas !


Du côté de chez toi

Ce petit article a-t-il asséché tous tes doutes sur l’utilité d’un déshumidificateur dans le milieu de l’art ?

N’hésite pas à partager ton expérience Wood’s si l’envie se fait sentir. L’espace “commentaires” ci-dessous est fait pour ça.


DISCLAIMER :  Vous venez de lire mon article issu de ma collaboration avec Wood’s France. J’apprécie la marque citée dans l’article ci-dessus. Je partage ainsi aux artistes et aux personnes créatives, mes résultats obtenus. Je précise que je suis LIBRE sur le contenu de l’article, et c’est pour cette raison que ce partenariat est important car je peux vous proposer régulièrement du contenu frais et de qualité.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@amyleeparis

Bonjour, je suis Amylee Paris, artiste peintre professionnelle et auteure.

Depuis 2009, je publie 2 articles par semaine sur le métier d’artiste peintre:

  1. mes conseils pour entreprendre.
  2. mes techniques et matériels pour éveiller la créativité.
  3. mon authenticité d’artiste

“Amylee.fr, La référence n°1 des artistes francophones pour valoriser son artiste et entreprendre dans son art.”

★ ★ ★ ★ ★

GUIDES POUR ARTISTES
ARCHIVES depuis 2009
error: Copyright Amylee Paris