fbpx

Artiste Entrepreneur dans le Marché de l’Art

Être Artiste et entreprendre dans le Marché de l’Art, cela vous intéresse ?

Dans cet article, nous aborderons l’importance de l’entrepreneuriat artistique et son potentiel pour aider les artistes visuels à gagner leur vie grâce à leur créativité, leur art, leurs compétences et leurs prises de décisions.


Des études plus adaptées au monde professionnel

Les habitudes actuelles de l’enseignement artistique consiste en des techniques graphiques, picturales, numériques plutôt qu’en de véritables compétences entrepreneuriales, ce qui contribue au stéréotype de “l’artiste affamé”.

C’est regrettable, car à la sortie des études, l’artiste est littéralement perdu lorsqu’il s’agit d’estimer ses créations, éditer des factures, se déclarer ou démarcher des lieux d’expositions. Pourquoi ?

L’idée de l’artiste comme génie solitaire a été une force culturelle puissante pendant des décennies, façonnant notre façon de penser la créativité en général. Sauf que l’image de l’artiste a considérablement évolué au fil des siècles. On est passé de la mort de l’artiste maudit à la naissance de l’artrepreneur opportun.


Où trouver du conseil dédié aux artistes ?

Au début des années 2000, il était encore difficile de regrouper les compétences dont un artiste avait besoin pour faire carrière. Même si la tendance est en train de tourner 20 ans après, il reste encore difficile de trouver dans les livres et sur internet des informations précises et concrètes sur le métier d’artiste œuvrant dans les Arts plastiques et Graphiques. C’est face à ce manque de ressources qu’Amylee a lancé son blog en 2009.

Grâce à ses talents artistiques, son esprit d’entreprise et son utilisation créative des médias sociaux pour diffuser ses œuvres, l’artiste peintre Amylee Paris fait partie d’un groupe croissant de professionnels indépendants qui gagnent un revenu grâce à la construction d’une communauté active, de collectionneurs fidèles, de représentations régulières en galeries d’art, de partenariats commerciaux avec des magazines ou des marques Beaux-Arts. Une nouvelle génération d’artistes montre ainsi qu’il existe de nombreuses façons de transformer une passion pour l’art en une entreprise.

BON A SAVOIR : n’hésitez pas à rejoindre le compte Instagram d’amylee.fr, un guide riche en ressources et conseils dédiés aux artistes œuvrant dans les Arts Plastiques et Graphiques (peintres, plasticiens, sculpteurs, photographes).


Un artiste doit avoir quelques compétences entrepreneuriales

Pour qu’un artiste puisse être un entrepreneur et vendre une œuvre ou une idée, il doit être présent sur le marché de l’art.

Il existe une certaine conviction que la seule façon pour les artistes de gagner de l’argent est de vendre des œuvres à une galerie alors que d’autres alternatives existent :

  • vendre en direct des œuvres sur des plateformes ou une boutique en ligne ;
  • travailler sur des campagnes de marque ou des workshop ;
  • créer des dessins ou des graphismes pour des packagings ou participer à des événements en ligne ;
  • aider à concevoir des produits destinés à des artistes ;
  • ou vendre les modèles que vous créez ;
  • louer votre studio, les photographes pour les shootings photo en sont friands.

Pour trouver la meilleure idée de création d’entreprise dans le domaine des arts créatifs, vous devez être en mesure d’utiliser vos compétences artistiques pour créer un point d’ancrage commercial. Le pouvoir vient de vous !


“Tous les entrepreneurs ne sont pas des artistes,

mais certains artistes sont des entrepreneurs.”

Amylee Paris


Une carrière d’artiste réussie combine 5 choses

  • la capacité de créer régulièrement (le temps des artistes est l’un des actifs les plus limités et les plus précieux) ;
  • proposer une œuvre qui résonne avec les gens (l’art déclencheur d’émotion) ;
  • ne pas avoir peur de l’argent ;
  • utiliser le marketing à bon escient en restant authentique et humain (l’œuvre d’art n’existe pas sans l’artiste) ;
  • dynamiser son parcours avec un peu de planification commerciale (dans une activité artistique, tout est question d’intention, voire de stratégie).

Le monde de l’art reste l’endroit idéal pour devenir un entrepreneur, surtout lorsque l’on essaie de perturber, de changer et de proposer quelque chose de différent.

De nombreux artistes à succès ont fait carrière dans l’art à partir de rien, et tout le monde peut en faire autant en travaillant dur. L’élaboration d’une décision claire, d’une visualisation, d’un projet autour de la création d’œuvres distingue les artistes pros des amateurs et reste ainsi le seul moyen de gagner des adeptes et des ventes. Vos idées, votre approche de votre travail et ce que vous apportez au marché font donc toute la différence !


L’erreur à éviter quand on est artiste

Lorsqu’on interroge les artistes peintres, sculpteurs ou photographes sur la pertinence de la créativité, des affaires et du réseautage, les artistes considèrent que ces trois éléments sont indispensables pour la pérennité d’une entreprise d’arts visuels. L’argent est un facteur essentiel dans la l’élaboration et la promotion du travail créatif et l’entrepreneuriat artistique reste donc une compétence qui augmente la probabilité de réussir et persister !

Il n’est pas surprenant de voir que de nombreux artistes craignent l’inconfort associé à l’argent. Alors, le remède le plus fréquent pour certains artistes est de gonfler la valeur de leurs œuvres ou de la sous-estimer à tel point qu’ils ratent des occasions de vendre.

Avant de vous lancer dans le véritable processus de vente de vos œuvres, vous devez connaître le prix d’une œuvre. Une valeur non négligeable qui permet de conduire les artistes à générer des revenus et à mener une carrière durable dans l’art. En s’inquiétant trop de l’argent, on ne regarde pas ses factures, on n’établit pas de budget et non seulement on ne fait pas de progrès, mais on finit par voir sa situation financière se dégrader.

Pour quiconque veut vivre de son art, il est important que les artistes ne servent pas seulement leurs propres instincts, impulsions ou désirs, mais qu’ils soient également conscients des besoins, des désirs, des craintes et des problèmes de leur public.

La connaissance et la compréhension des besoins des clients sont au cœur de toute activité prospère, qu’elle vende à des particuliers ou à des entreprises. Comprendre les clients est essentiel pour leur fournir le meilleur service, ce qui permet de renforcer les relations professionnelles, de réaliser de nouvelles ventes, d’obtenir des recommandations positives et donc de fidéliser.


A propos de l’auteur

Gilles THOUVENIN est auteur, photographe & consultant en développement de carrière artistique. Photographe autodidacte, il développe un fort intérêt pour le graphisme architectural et les voyages. Ses premiers clichés commencent dans les grandes villes de Londres, Paris, Montréal, New York, Marseille, Bordeaux.

Gilles est également mentor pour toute la partie WordPress, administrative, logistique, comptable, juridique et financière de l’atelier conseil amylee.fr, mais aussi chez LiveMentor et pour des ONG internationales. Il est l’homme qui permet les conditions favorables pour les contrats, les partenariats et la gestion d’une entreprise. Il oriente les artistes en arts visuels à avoir les bons réflexes et des outils adaptés pour gérer plus efficacement et développer leur parcours professionnel. Retrouvez le portfolio de Gilles sur son Instagram @GillesTPhotographer ou sur SaatchiArt



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Copyright Amylee Paris