fbpx

Peinture Fluide: Technique de l’Acrylic Pouring

Avez-vous envie d’art abstrait, de créations à la peinture acrylique, d’applications en coulées aléatoires, d’accumulations de cellules, d’écailles colorées… et cela sans même utiliser un pinceau ?

Connaissez-vous la technique de la Peinture Fluide (acrylic paint pouring en anglais) ?

La technique est ultra facile! Le secret est d’associer de la peinture acrylique à du médium de lissage et de l’huile de silicone, et hop, le tour est coulé! Heu, je voulais dire “joué” évidemment.

La recette titille votre curiosité ? Je vous l’explique dans la démonstration ci-dessous.


1/ Le Matériel :

Pour accéder aux informations détaillées des produits cités ci-dessous, cliquez sur les mots roses.

OPTIONNEL :

  • 1 chalumeau à gaz (de cuisine)
  •  de la ficelle et des ciseaux
  • du film étirable

Du matériel que vous pouvez retrouver en FRANCE chez Le Géant Des Beaux-Arts : magasins, boutique en ligne, application smartphone


2/ La Recette pour Doser la Couleur :

  • Réservez un verre par couleur et dans chaque verre mélangez :

1/3 de Médium de Lissage (ML)

+ 1/3 de Peinture Acrylique (PA)

  • A NOTER : Dans chaque verre, mélangez bien le médium à sa couleur. J’ai sélectionné le blanc pour le fond de mon tableau. Je lui réserve donc le gros gobelet. Les 3 autres vont me servir pour les effets et les motifs.

+ gouttes d’eau

Le troisième tiers est pour l’eau. L’important est d’obtenir une consistance qui file avec la spatule. Il faut donc bien doser l’eau à l’aide de la pipette, et toujours mélanger tout en vérifiant que la peinture file. Si la peinture reste épaisse il faut rajouter de l’eau. 

+ gouttes de Silicone

Dans chaque verre contenant le mélange coloré (ML+PA+H2O), ajoutez des gouttes de Silicone (S).

A NOTER : Plus il y a de silicone dans le mélange et plus les cellules (écailles ou alvéoles) seront nombreuses et petites. Dans ma démonstration (sur format relativement petit), je mets seulement 1 à 2 gouttes pour ainsi conserver un motif à larges écailles.

  • Gobelet rose, gobelet jaune = 2 gouttes d’huile de silicone + léger mélange
  • Gobelet bleu = 1 seule goutte d’huile de silicone + léger mélange
  • Gobelet blanc = zéro silicone

IMPORTANT : Laissez poser les gobelets 10 minutes pour dissiper les bulles d’air provoquées par les mélanges.


3/ Le Poste de Travail :

Attention, ça va couler, je mets alors mes gants!! J’installe mon poste de travail au-dessus d’une bassine recouverte de film étirable (je gagne ainsi du temps au nettoyage).

  • A NOTER : Autre petite astuce, je tends 2 ficelles (voir photo ci-dessous) pour placer le châssis en lévitation et faciliter ainsi l’écoulement de la peinture sur les côtés.


4/ Remplissage du Gobelet de Travail :

Mon gobelet de travail est le gros gobelet remplit de peinture blanche. Je verse maintenant toutes les couleurs comme pour dessiner une fleur.

Les couleurs versées doivent rester en surface et ne pas disparaître dans le blanc. Si vous obtenez l’effet inverse c’est que la peinture est trop fluide.


5/ Verser la Couleur sur la Toile : 3 Méthodes

1/ Le “FLIP CUP est la méthode la plus courante. Cela consiste à poser la toile sur le gobelet (comme un couvercle) puis de retourner l’ensemble. Laissez poser ensuite plusieurs minutes pour faire descendre la peinture, et ôtez le gobelet.

2/ Le “DIRTY POUR” Versez délicatement le contenu du gobelet sur la toile. Cette technique permet de diriger plus facilement l’écoulement et le placement de la peinture.

3/ Le “STRAIGHT POUR” s’utilise avec plusieurs gobelets contenant des couleurs différentes. Versez un peu de peinture au centre de la toile et laissez-la former en cercle. Versez la couleur suivante au centre de ce cercle. Continuez à verser toutes vos couleurs ainsi de suite. En diminuant la quantité de peinture versée, vous obtiendrez de petits cercles concentriques.

  • A NOTER : Une fois la peinture déposée sur la toile, dirigez-la vers les 4 coins en penchant plus ou moins la toile. Le but étant de la recouvrir entièrement  jusqu’aux tranches.

6/ Créer des Cellules :

Les plus grosses cellules vont apparaître durant la coulée de peinture.

OPTIONNEL : On peut accentuer l’apparition de petites cellules en chauffant certaines parties de la peinture (encore fraîche) à l’aide d’un petit chalumeau (flamme à 10cm de la couleur). A vous de doser le chalumeau selon l’effet souhaité.

 LE SAVIEZ-VOUS ? Lors de l’utilisation du chalumeau ou du décapeur thermique, il est vivement recommandé de travailler dans une pièce bien ventilée. Au contact de la chaleur, l’huile de silicone dégage un gaz qui peut provoquer des étourdissements. Ayez les bons gestes !

Il existe une technique d’augmentation de cellules sans ajout de chaleur. Vous trouverez des tutos sur YouTube à ce sujet.


7/ Séchage & Nettoyage :

Laissez sécher le tableau pendant 1 journée (voire 2 ou + si le mélange est très épais). Évitez les courants d’air pouvant déplacer les poils et les poussières. Lavez l’ensemble du matériel à l’eau et au savon de Marseille.


8/ Mes Résultats en Images :

C’est aquatique, c’est organique… L’effet est fantastique !


FOIRE AUX QUESTIONS –  PEINTURE FLUIDE

(Mise à jour du 05/01/2019)

Tu trouveras ci-dessous, la liste de questions fréquemment posées sur l’acrylique pouring avec leurs réponses associées.

1/ Puis-je remplacer le médium de lissage Liquitex par de la colle blanche?

Oui, c’est possible, le dosage est alors différent. Il faudra mettre plus d’eau afin d’éviter que la colle et la peinture ne s’agglomèrent en pâte visqueuse (je fais un tuto dès que j’ai les dosages précis). Attention si le dosage n’est pas bon, la peinture va craqueler au séchage.


2/ Peut-on vernir le tout avec un vernis acrylique?

Une fois la composition entièrement sèche et non grasse, il est possible de passer des couches de vernis ou de résine époxy.


3/ Comment assécher la surface de ma peinture si celle-ci est trop grasse?

Cette étape se fait uniquement sur peinture sèche. Pour dégraisser (à cause du silicone qui ressort) j’utilise personnellement des feuilles de sopalin ou du vieux papier journal pour absorber le gras. Certains artistes utilisent du talc. Je n’ai pas encore testé cette technique. Si vos tests sont concluants, partagez-les avec nous en commentaires.


4/ Ma toile est plus grande que celle de ta démonstration. Quels vont être les dosages pour du grand format ?

En règle générale dans le pouring media, on préfère multiplier les gobelets que de prendre un plus grand contenant. Donc si ta toile fait le double de celle de ma démonstration, il te faudra multiplier par 2 les quantités et gobelets. Dans le cas où il te reste de la peinture non-utilisée dans certains gobelets, Tu peux conserver la peinture quelques jours (voire 2 semaines) si tu refermes le gobelet avec un capuchon ou du film étirable. Et le tout bien placé au frais.


5/ Des petites trous sont apparus après séchage, que dois-je faire pour les éviter?

Les trous sont en fait les empreintes laissées par les bulles d’air provoquées lors des mélanges. Je te conseille aussi de ne pas mélanger trop vivement tes couleurs. De plus si tu laisses reposer le mélange avant de verser ta peinture, tu auras moins de bulles d’air et donc moins de trous.


6/ Mon mélange est très liquide. Comment faire pour obtenir une bonne consistance qui file et forme des cellules?

Si le mélange est liquide c’est qu’il y a trop d’eau. Il faut bien respecter les quantités que j’indique dans mon tutoriel : médium lissage + Eau + huile de silicone et mélanger le tout.


7/ Puis-je reproduire cette technique sans utiliser le médium de lissage ou de l’huile de silicone?

Le medium de lissage  peut être remplacé par du floetrol (additif peinture vendu dans les grandes enseignes de bricolage). L’huile de silicone (en spray ou en goutte) peut être trouvé dans les magasins qui vendent des fournitures d’art ou du matériel de vélo. L’huile de silicone s’utilise pour graisser les chaines et rouages. Dans tous les cas, ces 2 produits sont utiles pour réaliser la formation de cellules.


8/ J’ai ajouté du gesso dans mon mélange, je n’obtiens pas de cellules, que dois-je faire?

A aucun moment, je ne mentionne le gesso dans ma démonstration. L’ajout de gesso va rendre ton mélange plus plâtreux, la peinture va difficilement couler et ce n’est pas le but recherché ici. Donc pas de gesso dans cette technique !


9/ Ma peinture craquèle au séchage, que dois-je faire?

Les craquelures sont le signe d’un mélange sous-dosé, sur-dosé mais aussi un temps de séchage trop rapide (près d’une forte source de chaleur ou du soleil par exemple). L’important est de s’entrainer sur des petites toiles avant de se lancer sur grands formats et ainsi éviter le gaspillage.


DISCLAIMER : cet article est une collaboration sponsorisée. Je fais partie des artistes référents qui utilisent le matériel proposé par Le Géant Des Beaux-Arts – France et GreatArt – United Kingdom. Vous venez de lire mon article issu de cette collaboration. Au risque de me répéter, sachez que j’apprécie les marques distribuées par ce partenaire depuis des années, et que je suis convaincue de la qualité du matériel destiné aux artistes et aux personnes créatives. Même si cela paraît logique, je précise que je suis LIBRE sur la thématique et le choix des produits mis en avant, LIBRE sur le contenu, LIBRE de donner mon VÉRITABLE avis, et c’est également pour cette raison que ce partenariat est important car je peux donner libre cours à mon imagination et ainsi proposer du contenu frais et de qualité. 



Comments
  • Martine Fievet dit :

    Bonjour
    J ai super bien suivi les consignes mais mes peintures quelque soit la couleur ne se sont pas mélangées au reste
    J ai essayé en mettant l eau en premier, c est mieux mais malgré tout les couleurs deviennent pales et des petits grains?
    Merci de m aider

  • Rachel dit :

    Bonjour merci pour tout ces bons conseils, pour la couleur de fond doit elle être plus dilué avec de l’eau ? Ou Prend ton le même ratio?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Copyright Amylee Paris