fbpx

Salons d’Art Contemporain et Grands Rendez-Vous Artistiques

A l’heure actuelle, une manifestation d’art contemporain, de type foire ou salon, permet d’offrir une vitrine internationale à des artistes et à des galeristes dans le but de vendre des œuvres.


C’est quoi un Salon ?

« Le Salon de peinture et de sculpture » appelé de nos jours le Salon (souvent avec une majuscule), désigne depuis 1750 l’«exposition annuelle d’artistes vivants». Il se tenait dans le «Salon carré du palais du Louvre», à Paris. On remercie Mazarin et l’Académie des Beaux-Arts pour cette ingénieuse idée !

Devant l’intérêt du public pour l’art, le concept a pris de l’ampleur ! Si vous vous intéressez un peu au monde de l’art, vous avez certainement entendu parler du Salon officiel parisien (1881), du Salon des indépendants(1884), du Salon d’hiver (1897 à 1950), du Salon des Tuileries (1923 à 1962), du Salon des réalités nouvelles (depuis 1946(, ou du Salon de la Jeune Peinture/Jeune Création (depuis 1950,) et j’en oublie.

A l’origine, le Salon permettait à des artistes de se regrouper sous une même thématique, d’exposer des œuvres non disponibles à la vente, et de les mettre en compétition dans le but de remporter un prix.

Avec les années, l’utilisation du mot Salon a évolué pour prendre plus les caractéristiques d’une foire. Entre artistes, on parle souvent de Salon, de Foire, de Marché ou de Symposium pour désigner la même chose. Les dérives de la langue, je sais, les puristes n’aiment pas ça !


L’utilité d’un salon

Rendez-vous du monde de l’art contemporain, le salon est un lieu de rencontre, entre différents acteurs du marché de l’art, facilitant :

  • les échanges artistiques
  • l’émergence de jeunes artistes et l’affirmation de personnalités artistiques
  • la montée des tendances actuelles de l’art contemporain
  • l’évolution des formes et des goûts artistiques
  • la location d’un espace d’exposition
  • l’accès au public, aux professionnels ou aux 2
  • l’autorisation de la vente directe

Les 2 types de Salon :

Il existe 2 types de Salons d’Art Contemporain ; ceux dont les candidatures sont réservées aux galeries et ceux dont les candidatures sont réservées aux artistes. Dans tous les cas, des droits de participation sont exigés (location du stand et du matériel). 


Le Salon réservé aux galeries:

La galerie peut candidater en proposant une sélection d’artistes qu’elle souhaite exposer lors de évènement.

Chaque salon établit sa propre procédure de sélection. Habituellement un comité artistique (composé de galeristes, directeurs artistiques, commissaires d’expositions ou conservateurs) examine les candidatures des exposants.

Liste des salons réservés aux candidatures de galeries :

  • FIAC
  • Affordable Art Fair
  • Cutlog
  • Art Paris
  • Drawing Now Paris
  • Art Basel (basée à Bâle en Suisse, Hong Kong et Miami)
  • Frieze à Londres
  • TEFAF à New York et Maastricht

Ci-dessus, liste inspirante à titre d’exemple. Tous les salons ne sont pas mentionnés ici.


Le Salon réservé aux artistes:

Il existe des salons permettant aux artistes indépendants de se représenter eux-mêmes. La plupart du temps, ce sont des “Sociétés” ou des “Associations d’artistes” qui gèrent l’événement. Ils ont vocation de servir d’intermédiaires entre les artistes, leurs œuvres et le public (collectionneurs, galeristes et institutions).

L’artiste s’occupe alors de toutes les démarches d’inscription. Il pourra ainsi exposer une partie de ses réalisations et gérer la composition de son stand. Là aussi, un comité artistique réceptionne les candidatures et sélectionne les exposants.

Pour s’informer des conditions de participation, il suffit de se rendre sur les sites web des salons proposés.

Ci-dessus, liste inspirante à titre d’exemple. Tous les salons ne sont pas mentionnés ici.


Envie d’exposer ?

Avant de choisir un salon, je recommande de faire le tri dans ce qui existe, car on y trouve souvent le pire comme le meilleur, sans aucune sélection. Pour de nombreux salons, la politique reste « tu payes, tu participes ». Et les œuvres présentées sont parfois de niveaux assez faibles.

Dans le doute et pour faire la différence, mieux vaut se rendre une première fois comme visiteur, et échanger avec les artistes sur place pour connaître leur avis.



Comments
  • Amylee dit :

    @Le Naaba: Hello Marc, concernant cet article il date de 2013, et depuis il y a eu des changements.
    Pour répondre à ta question tout dépend ce qu’on cherche. Il y a des salons très populaires dans de superbes lieux où on ne peut exposer que très peu de toiles et où il est difficile de vendre. C’est dommage. D’autres salons sont plus dynamiques et innovants.
    Mes préférences restent Affordable Art Fair, Fiac, Art Paris, Drawing Now, Mac 2000, Art3F, GMAC. J’ai beaucoup flâné (et à plusieurs reprises) dans les salons des Artistes Français, des Indépendants ou le Salon du dessin et peinture à l’eau.
    J’ai quitté la France depuis 2015, certains changements ont dû être faits car je me souviens qu’aux salons du Grands Palais, il était plutôt difficile de croiser les artistes car les stands étaient souvent des vitrines vides. Dans d’autres salons (que je ne citerai pas volontairement car c’est à chacun de se faire une idée) j’ai parfois ressenti un esprit vieillot et une sélection d’oeuvres proposées qui ne me touchait pas personnellement. Les goûts et les couleurs ça ne se discutent pas.
    De toute évidence, je recommande de visiter un salon avant de s’inscrire c’est la meilleure des solutions pour se faire une idée juste! 😉

  • Le Naaba dit :

    Bonjour,

    Soit en tant qu’exposant soit en tant que visiteur, quel est votre avis / recommandation pour ces différentes salons ?

  • Amylee dit :

    @Caveyrac : Merci.

    @Gabalde : J’ai fait ce salon, à Bastille, il y a déjà plusieurs années, peut-être que cela a changé depuis. Mais selon mes souvenirs, le vernissage était organisé sur chaque stand par les artistes eux-mêmes (en tous cas pour les stands en extérieur). Ensuite pour le déballage, il faut venir assez tôt car pas toujours évident de se garer.

  • Gabalde dit :

    Bonjour,
    Je lis souvent vos conseils aux artistes et comme vous parlez du GMAC j’aimerais avoir qq conseils pratiques sur la participation etant donnè que j’y serais presente pour aider un ami.
    Comment se passe le vernissage le premier jour?
    l’acces pour le deballage est il facile?
    Merci pour tous vos conseils
    Bien cordialement
    dominique

  • Caveyrac dit :

    Je viens de mettre en ligne deux répertoires gratuits dont le guide 2015 des 400 sites de salons, biennales, foires, festivals, symposium, marchés, ateliers portes ouvertes. Ils sont disponibles en libre téléchargement sur le site

  • Amylee dit :

    @Salon Du dessin et de la peinture : Merci beaucoup pour cette information ^_^

  • Bonjour,
    Je me permets de vous signaler pour la rubrique “Salons destinés aux candidatures artistes ” le Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau (l’un des salons dits “historiques du Grand Palais”), qui fête cette année ses 60 ans d’existence. Il a lieu chaque année au Grand Palais dans le cadre d’Art en Capital. Sa particularité est d’exposer des oeuvres uniquement sur papier (peintures, dessins …) ou en papier (sculpture). Les artistes exposants sont sélectionnés par un jury (pour les conditions, voir notre site internet peinturealeau.com).
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Copyright Amylee Paris