fbpx

Toile à tableau: Lin ou Coton. Comment choisir?

Vous avez envie de peindre. Il vous faut donc une toile mais la multitude de toiles proposée dans les rayons des magasins ne facilite pas toujours l’achat.

Afin de vous rendre la mission un peu plus aisée, j’ai listé les principales particularités qui caractérisent une TOILE LIN  d’une TOILE COTON.

Je développe dans le texte qui suit. J’espère que cet article vous sera utile..

toile-coton-lin-chassis-artiste-peintre-art

Mon stock de toiles – Photos Instagram à l’atelier 


TOILE LIN

  • Etat brut (sans enduction) : couleur ficelle, beige lin
  • Toile noble, solide et épaisse.
  • Coup de pinceau agréable qui glisse bien.
  • Ne se déforme pas, bonne tension.
  • Meilleur stabilité dans le temps (longévité, résistance).
  • Peut s’utiliser brute (avec un apprêt universel transparent).
  • Existe en plusieurs grains : gros, moyen, fin, extra fin (bien lisse, finesse du tissage).
  • Peut être utilisé avec la peinture à huile ou avec l’acrylique.
  • Préférable pour les grands formats.
  • Préférable pour les glacis, natures mortes ou pour les détails très précis.
  • Plus facilement réparable lors d’éventuelles déchirures.
  • Disponible en commerces en toile brute , sans apprêt (couleur beige, lin). Un enduit acrylique ou Gesso est à appliquer avant la peinture.
  • Disponible en commerces en toile préparée avec enduit transparent universel (couleur lin ou beige ficelle) ou avec apprêt blanc (toile blanche). Des toiles prêtes à peindre immédiatement.

 


TOILE COTON

  • État brut (sans enduction) : couleur blanc vanillé.
  • Idéal pour un artiste peintre débutant ou étudiant.
  • Alternative plus économique.
  • Souvent associer à des châssis bois plus légers (attention aux déformations, certains châssis se voilent dans le temps).
  • Préférable pour petits formats.
  • Utilisation peinture acrylique ou collages.
  • Se détend avec les variations de température (attention à l’humidité).
  • Toile légèrement élastique
  • Meilleure adhérence pour les empâtements et les matières collées sur du gros grain.
  • Utilisez la triple enduction pour une résistance optimale.
  • Disponible en commerces en toile brute (blanc vanillé). Une sous-couche ou un enduit sont à appliquer avant la peinture.
  • Disponible en commerces en toile préparée avec apprêt ou sous-couche (toile blanche). Toile prête à l’emploi immédiatement.
  • Disponible en commerces en toile préparée en châssis 3D (déjà apprêté). Toile prête à peindre.

IMPORTANT :

La toile (attention je parle de toile brute, non-préparée) n’est pas la solution pour peindre directement. Il faut toujours la préparer avant d’appliquer les premières couleurs.

L’encollage et le gesso assurent une meilleure adhérence des couleurs et la pérennité de votre peinture. Ne négligez pas cette étape sinon vous risquez de voir vos tableaux craqueler avec le temps. J’ai pu vérifier cela avec certaines de mes créations réalisées durant mes études. Je ne mettais rien avant de peindre. GROSSE ERREUR, voyez plutôt ci-dessous :

craquelure-tableau-art

ARCHIVES – Tableau réalisé durant mes études en 1997 ou 1998 – Amylee


La photo n’est pas géniale car les craquelures sont superficielles mais bien présentes. Une belle étoile à trois branches.

toile-lin-chassis-artiste-peintre

Toile lin brute naturelle Honsell Toile lin enduite Gerstaecker Excellence (Photo Le Géant des Beaux-Arts)


.MON UTILISATION PERSONNELLE:

Même si à mes débuts, j’ai commencé à peindre sur des TOILES EN COTON, je suis passée maintenant aux TOILES EN LIN (ça fait plusieurs années). Et j’adore ça !

Pour un gain de temps, j’achète des toiles déjà enduites, prêtes à l’emploi !

J’ai évidemment testé plusieurs marques de toiles mais dans ma Shopping liste reviennent toujours mes 3 marques favorites :


A votre tour:

Voilà, maintenant c’est à vous de me donner vos favoris.

Alors, plutôt Coton ou plutôt Lin ?


geant-beaux-arts

Merci au Géant des Beaux-Arts, partenaire dans cet article.



Comments
  • Amylee dit :

    @Marine : La peinture à l’huile tient sur du coton, aucun problème. Bien évidemment il faut d’abord l’apprêter si cela n’est pas déjà fait. En règle générale, les toiles trouvées en boutique qui sont blanches possèdent déjà un enduit universel, donc prête à peindre !

    @Daniel L : N’hésite pas à réserver notre rendez-vous ensemble, je découvrirai ainsi ton portfolio et en direct je te ferai des retours.

    @Perrine : Woooaw tu as de la chance d’avoir un mari bricoleur !
    Merci infiniment Perrine 🙂 et n’oublie pas il faut croire en ses rêves !

  • Marine dit :

    Bonjour, j’aimerai réaliser un peinture à l’huile pour mon école et une des mes professeurs s’est chargée d’acheter les toiles. Sauf que celles ci sont de grands formats en cotton. Mais surtout que je fais de la peinture à huile ? Est ce que la peinture à huile tiendra sur la toile ? Je dois mettre une base spéciale ? Bien à vous !
    Marine

  • leclerc daniel dit :

    bonjour j”adore votre site pour tous les conseils que vous apporter

    je suis à la retraite est je peint à l’acrylique

    on me dis que c’est beau mais je souhaiterais un avis d’une artiste comme vous
    dite moi comment proceder pour vous montrer mon travail
    merci d’avance de me lire

  • Perrine dit :

    Milles mercis pour ta réponse !
    Mon mari est en train de regarder pour fabriquer les châssis. On y tendra la toile dessus et je verrais bien si cela marche de peindre côté blanc
    Ton site est super, je m’en vais de ce pas m’abonner à ta newsletter !!
    Perrine POIRIER, qui rêve de devenir une artiste peintre pro

  • Amylee dit :

    @Annie B: Le gondolement ne vient pas du gesso mais de la fibre de la toile plus ou moins dilatée.
    Je n’ai pas beaucoup d’éléments en ma possession pour te répondre.
    Je ne vois donc pas trop d’où vient le problème et surtout la solution à t’apporter.
    Je ne sais pas si ta toile est en coton ou en lin ? Je ne sais pas si tu as utilisé beaucoup d’eau avec ta peinture ou d’autres matériaux (colle, vernis) pouvant déformer ? Je ne sais pas si tu es dans une pièce avec un air ambiant à haut niveau d’humidité ? Je ne sais pas sur quel support tu travailles ? Si tu travailles sur sol ou mur directement ? Est-ce que ta toile est tendue ne serait-ce qu’avec des clous, agrafes, etc. (comme lorsqu’on peint sur bâche ?)
    Bref, si tu peux me donner plus d’éléments afin que je puisse visualiser et voir d’où vient ce gondolement, ça m’aiderait énormément. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Copyright Amylee Paris