fbpx

Comment Trouver son Nom d’Artiste ?

“Je m’appelle Emilie jolie, je m’appelle Emilie jolie…”

Besoin de trouver un pseudo d’artiste qui colle à la peau et résiste aux années.

Je sais, la quête d’originalité peut parfois prendre des chemins déroutants.

Alors, conserver son vrai nom ou en créer un autre ?


Selon L’INPI

Institut National de la Propriété Industrielle (France)

“Le pseudonyme est un nom de fantaisie, librement choisi par une personne pour dissimuler au public sa personnalité véritable dans l’exercice d’une activité particulière, notamment dans le domaine littéraire ou artistique.

Il n’existe aucune formalité spécifique à effectuer pour obtenir la protection d’un pseudonyme. En effet, il constitue un attribut de la personnalité, comme le nom de naissance ou patronymique, ou l’image d’un individu, s’il s’identifie, aux yeux du public, à celui qui le porte par un usage prolongé. Cette appréciation ne relève pas de l’INPI mais des tribunaux.

Auprès de l’INPI, vous pouvez déposer votre pseudonyme en tant que marque. Vous pourrez dans ce cas identifier et promouvoir les services proposés en tant que prestataire ou les produits sur lesquels ou sur le conditionnement desquels elle est apposée.
Il vous appartient de déterminer, en fonction de votre activité, si votre pseudonyme donne matière à ce type de protection.

Dans les deux cas, et avant de choisir un pseudonyme, il convient de s’assurer que le nom est disponible, qu’il n’a pas été approprié ou qu’il ne porte pas atteinte à d’autres droits antérieurs tels que les noms commerciaux, les dénominations sociales, les enseignes ou les marques. Pour ce faire, l’INPI met à la disposition du public un service permettant d’effectuer une recherche d’antériorités dans le fichier des noms de sociétés et dans le fichier des marques.” Site web INPI, ici.

Le pseudo – 10 pistes pour trouver l’inspiration

Cri du cœur dicté par l’inconscient, le pseudo témoigne d’un désir de se différencier des autres artistes.

Suggestions au choix:

  1. Partir des origines de son véritable nom et prénom
  2. Puiser dans son histoire (surnom d’enfance, nom de jeune fille de sa mère)
  3. S’appuyer sur sa personnalité, ses inspirations (un hommage, un événement marquant)
  4. Ecouter son coeur (le pseudo est un marqueur d’amour)
  5. Simplifier l’orthographe pour un meilleur référencement international et une mémorisation facile
  6. Privilégier les mots qui correspondent à son identité artistique
  7. Jouer avec les sons pour donner du sens
  8. Jouer avec la place des lettres comme dans l’anagramme ou le verlan
  9. Eviter les pseudos dévalorisants qui peuvent desservir son art
  10. Vérifier la disponibilité du pseudo pour éviter toute confusion entre 2 artistes

BON A SAVOIR : Rien n’est figé dans la vie. Un pseudo peut donc évoluer avec le temps. Le changement de pseudo déclenchera simplement un trouble plus ou moins important auprès des personnes qui suivent l’artiste. Il est donc plus facile de faire évoluer son pseudo à ses débuts qu’après 20 ans de carrière.


Suggestions d’articles à lire :

Comments
  • - Gilles - dit :

    Bonjour Alban,
    Il est préférable de prendre un RDV pour vous connaître un peu plus et vous orienter dans la bonne direction.

  • Tom-Alban Cyrille Matigo dit :

    Je m’appelle Alban, j’aimerais être aidépour me trouver un nom d’artiste svp

  • ELiZE dit :

    Le nom d’artiste, ou le pseudo est une question forte. Il faut y penser dès le début, car mine de rien, c’est la première chose qu’on va dire quand on va se présenter. Il faut trouver quelque chose qui a du sens. Après, rien n’est obligatoire et on peut aussi garder son prénom + nom pour se présenter.
    J’ajouterai que pour le choisir, il faut aussi penser à la signature en général : comment on va écrire ce pseudo. C’est un sujet connexe, mais qu’il faut traiter en même temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BIENVENUE sur le Mag’

Bonjour, je suis Amylee Paris, artiste peintre professionnelle et artrepreneure.

Pour prendre soin de ton artiste, et entreprendre  davantage dans ton art, je t’invite à consulter mes articles.

Le Mag, c’est 2 posts/semaine, en accès libre sur:

  1. des conseils pour te lancer.
  2. des techniques et du matériel pour éveiller ta créativité.
  3. des coups de cœur pour te stimuler et éviter les blocages.
  4. Mes actualités d’artiste pour t’inspirer.

Peu importe ton mode d’expression ou ton niveau artistique, j’espère que mon savoir-faire te sera utile.

LE COIN DES ARTISTES
ARCHIVES depuis 2009
error: Copyright Amylee Paris