fbpx

Duo d’Artistes : Véra & Christine Atchou

La série sur les duos d’artistes se poursuit et continue de nous étonner. Cette fois-ci, je t’invite à découvrir le monde Fashion’Art des sœurs Atchou. Les Vérananas défilent sur le mag’, et c’est tant mieux !

Je ne sais pas toi mais personnellement ces jolies nanas me donnent envie d’entamer une collection! Je crois que c’est mon cœur d’ancienne membre du Club des amies de Barbie qui parle là ! #enfantdeseighties

.

Interview : Véra & Christine Atchou

1/ Pourriez-vous vous présenter ? 

Nous sommes un duo de sœurs artistes, Véra et Christine Atchou, complices depuis l’enfance dans nos jeux et chambres partagés. 

Cette complicité s’est poursuivie plus tard dans nos premières carrières internationales, Véra comme mannequin avant de devenir photographe, Christine en tant que maquilleuse-coiffeuse puis styliste.

Sous le surnom parfois des « Atchou-Atchou », depuis 2014 nous conjuguons nos talents artistiques dans la réalisation d’images dont les “Vérananas” sont les héroïnes. Des personnages-mannequins imaginées et dessinées par Véra, sculptées et modelées par Christine. Nos œuvres sont essentiellement des photographies, savant mélange entre art visuel et savoir-faire manuel mais toujours en beauté et en majesté.


2/ Comment se déroule le processus créatif d’une Véranana?

Véra : Nous élaborons à deux la direction artistique des images, combinons nos idées et répartissons les tâches suivant les compétences et les disponibilités de chacune. Je suis la photographe donc bien sur je m’assure de la partie technique mais l’une ou l’autre peut se retrouver à broder, coudre, préparer un décor ou un accessoire en papier découpé. Il n’y a pas de schéma préétabli.

Christine : On travaille ensemble les différents éléments de l’image : idée générale, choix de la mannequin Véranana (elle ont chacune leurs prénoms) créations des vêtements, accessoires, lumières, décors etc… C’est toujours moi qui sculpte, modèle, maquille, coiffe les Vérananas. Artiste plasticienne, je suis très manuelle, j’adore mettre en forme quelque soit le matériau utilisé et les réalisations minutieuses qui demandent du temps, de l’attention. 


3/ Quels sont les avantages à travailler à 2?

Véra : Un seul mot qui traduit bien tous les avantage de travailler avec ma sœur Christine c’est l’échange. Comme nous sommes très complices, nous adorons ces moments d’exaltation où nous confrontons nos visions artistiques ou les idées fusent, c’est tellement productif !

Christine : Notre connivence et notre complémentarité sont nos atouts qui nous amènent beaucoup de joie pour créer nos images. À travers l’œil de l’autre on ressent beaucoup de soutien. 


4/ Vous arrive-t-il de répartir votre travail? 

Véra : Je suis celle qui est plus souvent sur internet, sur les réseaux sociaux donc c’est moi qui répond aux emails, poste sur Instagram. Nous nous partageons l’administratif. 

Christine : Mon atelier n’est pas bien grand mais grâce à Véra qui a un don pour trier, ranger, organiser, c’est chez moi que sont stockés la plupart des œuvres, des matériaux divers, des documents de recherche. J’ai toujours un œil curieux pour chercher dans les brocantes, les vide-greniers, les friperies, des tissus, bijoux, objets anciens que l’on utilisera dans nos images.


5/Êtes-vous entièrement consacrées au duo ou continuez-vous en parallèle en solo?

Véra : Nous sommes très complices mais pas fusionnelles, nous avons absolument besoin de nous exprimer artistiquement chacune de notre côté. J’ai mon propre site de photographe vera-atchou.fr qui présente mon travail de photographe en mode, portrait et beauté. Certaines de mes images plus personnelles sont présentées aussi en duo au côté de nos Vérananas sur notre site commun. 

Christine : Je travaille de mon côté des broderies en relief que je présente sous forme de dioramas. J’ai aussi comme projet de réaliser des portraits photographiques de personnes qui m’inspirent en reconstituant des thèmes picturaux. 


6/ Quel conseil donneriez-vous à 2 artistes qui souhaitent lancer leur duo?

Véra : Je pense qu’il faut bien connaître ses forces et ses faiblesses et les accepter, savoir faire des concessions, être à l’écoute de l’autre sans avoir peur de se confronter et surtout sans bataille d’egos. 

Christine : Pour créer à quatre mains avec succès, il faut garder son individualité et savoir le mettre au service de l’œuvre commune, c’est un équilibre à trouver. Il faut aussi respecter l’autre, éviter les tensions, dialoguer. Ce sont des règles d’or qui peuvent s’appliquer pour toutes les personnes en couple, qu’il soit artistique, amical ou amoureux ! 


7/ Si on vous donne une baguette magique. Que faites-vous avec?

Véra: J’hésite entre un long métrage d’animation avec les Vérananas en vedette ou avoir nos œuvres présentées dans des galeries prestigieuses dans le monde entier avec des collectionneurs qui se bousculeraient pour les acquérir.

Christine : Le rêve serait d’avoir une de nos œuvres achetées par un grand musée d’art contemporain comme une reconnaissance d’une trace dans l’inconscient collectif mondial. 

Nous avons déjà une de nos images « Carla Véranana, Reine des Montres » -présentée en image dans cette interview- qui trône en grand format dans un musée de l’horlogerie en Suisse…mais dans le bureau de sa conservatrice ! 


8/ Quelles sont vos actualités en 2019 ? Où pouvons-nous vous suivre sur le web ? 

Nous continuons à réaliser des œuvres qui complètent notre série  photographiques avec nos Vérananas « Voyages Imaginaires » dont la première partie a été exposée en 2018 à Paris. Nous avions re-photographié des assemblages artistiques de photos, de tissus précieux, de bijoux anciens, d’images personnelles de lieux qui ont marqué notre imaginaire. Nous nous concentrons aussi sur un travail de recherche sur des supports, formes ou volumes autres que la photographie.

Vous pouvez retrouver plus d’images, leurs biographies complètes, leur savoir-faire, et toutes leurs news sur le site web :

ou en contactant Véra & Christine ATCHOU sur contact@atchou-atchou.fr

D’autres duos d’artistes à découvrir :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Copyright Amylee Paris