Matériel Création

Prêt-à-poser : comment préparer l’arrière d’un tableau ?

By  | 

Vous venez d’acquérir une œuvre artistique (tableau avec un châssis en bois) et vous vous apprêtez à personnaliser votre nouvel appartement.

Il vous faut donc l’accrocher au mur. Vous retournez la toile, et là, vous constatez que l’œuvre ne comporte aucun système de fixation. Quelle frustration, vous étiez tellement pressé(e) de la suspendre….

Vous souhaitez poser vous même le système de fixation? L’article qui suit, vous sera certainement utile.


POUR LA PETITE HISTOIRE :

C’est fou comme l’absence de fixation au dos d’une oeuvre peut ôter le sourire à certaines personnes. J’ai pu le constater à maintes reprises. Les nouveaux propriétaires de tableaux sont souvent démunis et parfois même « agacés » lorsque la fixation à l’arrière de la toile vient à manquer.

La plupart des gens sont impatients, ils veulent aller vite et ont peur d’abîmer l’oeuvre qu’ils viennent d’acquérir. Ils ne savent pas comment s’y prendre ou alors n’ont pas la moindre idée du matériel nécessaire pour y arriver.

J’ai donc pris l’habitude d’expédier tous mes tableaux immédiatement prêts-à-poser. Voici le système d’accrochage que j’utilise fréquemment dans mon atelier. Qu’ils soient destinés aux galeries ou aux clients, tous mes tableaux comportent leur système d’attache à l’arrière. 

.

1/ FOCUS SUR LES OUTILS :

fil-de-fer-tableaux-artistes

 

A NOTER : Mieux vaut éviter les agrafes, la patafix blanche, l’adhésif double face, et les punaises qui ne tiennent pas pour des suspensions prolongées ou de lourds tableaux (risque de chute pouvant endommager les œuvres ou leur cadre). La ficelle coton, la laine ou la bandelette de tissu : se détendent et peuvent se rompre avec le poids et le nombre des années.

.

2/ LA HAUTEUR DES POINTS DE PERÇAGE :

A l’arrière du tableau, placez vos points de perçage dans la partie supérieure du cadre afin que le tableau prenne une position presque parallèle lorsqu’il sera accroché au mur. Le but étant de réduire l’angle entre le mur et le tableau..

A NOTER : Astuce pour trouver facilement vos poins de perçage. L’exemple ci-dessous est illustré avec un tableau 30x30cm.

  • Divisez votre cadre en 2 : Partie supérieure + partie inférieure.
  • Divisez ensuite la partie supérieure en 2 pour obtenir l’emplacement des points de perçage.

Pour les tableaux de dimensions bien plus grandes, il vous faudra diviser la partie supérieure en 3 ou 4 parties. Repérez toujours le point le plus haut pour placer vos points de perçage.

pitons d'accrochage tableau art

Les pitons à anneaux sont très pratiques. Nul besoin d’un tournevis !

* * * * *

3/ ADAPTEZ LES ATTACHES :

Je préfère les attaches avec pitons à anneaux. Ils se fixent parfaitement dans le bois et ont un meilleur maintien dans le temps.

Pour fixer les attaches à l’arrière du tableau, vous aurez besoin :

  • POUR TABLEAU LÉGER:pitons à anneaux diam. 6mm (ou 2 attelles en laiton) + d’une ficelle polypropylène ou d’un fil d’acier.
  • POUR TABLEAU LOURD (dépassant les 5 kg): 2 gros pitons (2 attelles, ou 2 pontets) seront vissés derrière le cadre + un câble (une tresse d’acier, un fil perlon, ou un câble gainé peuvent aussi très bien faire l’affaire) .

Placez et vissez vos pitons toujours à l’intérieur du montant en bois (voir photo ci-dessus). Les pitons à anneaux se vissent facilement avec les doigts. Vous pouvez vous aider d’un marteau pour enfoncer la pointe et ensuite tourner l’anneau avec vos doigts pour enfoncer.

N’ayez crainte, durant l’enfoncement de la tige filetée dans le bois, celui-ci ne se fendillera pas.

fil de fer dos tableau comment faire

* * * * *

4/ Pourquoi placer les 2 pitons à l’intérieur ?

Le positionnement des pitons est très important :

  • 1- En galerie, les tableaux sont amenés à être déplacés et stockés les uns contre les autres. Si les fixations viennent à dépasser ou sortir du cadre, elles deviennent alors de redoutables outils tranchants qui peuvent très facilement abîmer la surface d’une autre toile en cas d’appui prolongé.
  • 2- Durant l’expédition, plusieurs tableaux peuvent être regroupés dans un seul et même paquet. Il vaut mieux alors intégrer une fixation qui ne puisse pas provoquer de dégâts durant le voyage. Évitez donc tous les crochets, les pitons ou les clous dépassant l’arrière du cadre.

comment placer cable acier dos toile artiste

A NOTER : Une fixation simple, utile et sans danger lors du stockage.

* * * * *

tableau-accroche-fixation-art

Le tableau est enfin terminé. Il peut donc être expédié !

N’oubliez pas de toujours bien adapter le système de fixation selon le poids du tableau !


DISCLAIMER : cet article est une collaboration sponsorisée. Je fais partie des artistes référents qui utilisent le matériel proposé par Le Géant Des Beaux-Arts – France et GreatArt – United Kingdom. Vous venez de lire mon article issu de cette collaboration. Au risque de me répéter, sachez que j’apprécie les marques distribuées par ce partenaire depuis des années, et que je suis convaincue de la qualité du matériel destiné aux artistes et aux personnes créatives. Même si cela paraît logique, je précise que je suis LIBRE sur la thématique et le choix des produits mis en avant, LIBRE sur le contenu, LIBRE de donner mon VÉRITABLE avis, et c’est également pour cette raison que ce partenariat est important car je peux donner libre cours à mon imagination et ainsi proposer du contenu frais et de qualité. .

Réussir sa vie d’Artiste Peintre – Besoin d’Aide ?

Passion, Pratique, Persévérance, Personnalité, Partage : les 5 Pouvoirs utilisés dans cet article! Si ce dernier t'a plu, n'hésite pas à partager le lien à ton entourage.

29 Comments

  1. Jen

    9 mai 2016 at 01:52

    Hello tous le monde

    Je suis tombé sur un article super j’espère qu’il vous apportera des informations complémentaires.

    http://www.astuces-pratiques.fr/maison/accrocher-un-tableau

    Pour ma part peut importe la taille du tableau ou son poid, je perce + cheville + vis, c’est nettement plus facile que d’utiliser un marteau.

  2. Virginie

    3 octobre 2016 at 14:25

    Bonjour ! Merci pour cet article !!!

    Pour les tableaux + grand, que voulez vous dire par « il faudra diviser la partie supérieur en 3 ou 4 parties ? » ? Je ne comprend pas à quelle hauteur fixer les pitons du coup…

  3. Amylee

    3 octobre 2016 at 14:41

    @Jen: Merci pour le complément d’infos. La cheville + vis est aussi une bonne solution.
    Le piton est vissé à la main. Le marteau est juste là pour enfoncer la pointe du piton au début, le reste se fait sans outillage.

    @Virginie: Au lieu de diviser en 2 comme sur l’image :
    – divisez en 3 parties la partie supérieure du tableau (haut du tableau jusqu’au milieu du tableau).
    – 3 points que vous pouvez marquer au crayon.
    – prenez comme repère le point qui se rapproche le plus du haut du tableau. – Ce point vous indique alors où planter votre fixation.
    J’espère que mon explication est plus claire. Cet article est de 2014 et depuis, j’ai fait des progrès dans la précision de mes articles. C’est fou la différence qu’il y a entre mes articles d’avant et ceux de maintenant 😉

  4. Hélène

    21 octobre 2016 at 01:19

    bonjour, pourriez vous me donner une idée des poids versus les grosseurs de fils et pitons? merci

  5. Amylee

    22 octobre 2016 at 12:12

    @Hélène : Moins de 1kg, je prends des pitons à vis (6mm) et une cordelette synthétique ou fil de fer (type jardinage).
    Plus de 1kg, je prends des pitons à vis 1cm ou plus (plus le tableau est lourd et plus la vis du piton doit être longue).
    Pour le lien cordelette, il faut du costaud qui résiste aux charges lourdes (c’est souvent indiqué sur la bobine) ou fil de fer galvanisé ou enrobé qui se tord facilement et qui résiste aux charges lourdes également.

  6. Alena

    2 mai 2017 at 14:31

    Bonjour, très utile votre article. Par contre j’ai une question. J’ai un grand tableau d’une largeur 120 et au milieu il y a une barre, est-ce que je peux toujours utiliser votre solution d’accrochage ou il faut faire autrement ?
    Merci d’avance pour votre réponse.

  7. Amylee

    2 mai 2017 at 14:48

    @Alena: J’applique ce genre d’accrochage pour mes tableaux qui font 150cm. Il faut juste visser les pitons sur la partie haute, celle située avant la barre. Je n’ai jamais eu de souci avec ce type d’accrochage.

  8. Alena

    2 mai 2017 at 15:11

    Merci Amylee pour votre réponse. Mais la barre sur mon tableau elle est verticale. J’ai peur que ça va empêcher le tableau d’être collé au mur….

  9. Amylee

    2 mai 2017 at 15:23

    @Alena : Pas de problème, la barre centrale ne gênera pas le système d’accrochage qui lui se fixe sur les côtés du châssis.
    Les barres des châssis sont faites pour laisser le tableau collé à plat contre le mur sauf si bien entendu ton châssis est « fait maison » et qu’il possède une barre particulière qui dépasse.

  10. Anne

    5 mai 2017 at 10:52

    Bonjour, merci pour cet article très utile.
    Je visais justement à utiliser le « fil de fer en zinc » de chez Geant lorsque je suis tombé sur votre article. Cependant il existe en diamètres 1mm, 1,6mm ou 2mm et il n’est pas indiqué quel poids peut supporter chaque diamètre. Pour des cadres de 100cm de large pesant 5kg, quel diamètre faudrait il selon vous ?
    Merci d’avance pour vos lumières 😉

  11. Jérémy

    23 juillet 2017 at 18:50

    Bonjour Amylee,
    À partir de quelle largeur divises-tu ta partie supérieure en 3 parties ? Et 4 parties ?
    Et pourquoi ne pas rester sur une valeur proportionnelle pour toutes largeurs de toile soit diviser en 2 la partie supérieure (1/4 de la toile) ?
    Merci !
    Jérémy

  12. Amylee

    23 juillet 2017 at 19:16

    @Jeremy : tu peux faire 1/4 aussi si la toile n’est pas trop grande (enfin trop longue je veux dire). En fait, le but du jeu est de faire en sorte que la toile ne soit pas trop inclinée sur le mur. Éviter qu’elle soit trop penchée vers l’avant !

  13. Bureaud

    10 septembre 2017 at 10:58

    Bonjour, pour un cadre (affiche encadrée) 120×80, on ne peut pas mettre les pistons á l intérieur du cadre. Comment faire pour ne pas abimer le mur peint du coup ? Merci pour votre reponse !!

  14. Amylee

    10 septembre 2017 at 12:27

    @BureauD: Je ne comprends pas trop pourquoi tu ne peux pas mettre les pitons à l’intérieur des montants en bois?
    Ton châssis doit-être sûrement différent. Peux-tu me donner plus de détails afin que je comprenne mieux, merci 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

Gratuite et mensuelle

Une information claire et précise sur le métier d'artiste peintre : couleurs, conseils, coups de coeur !

Merci! Vérifiez vos emails ou spams pour confirmer votre abonnement!

Powered byRapidology