fbpx

Duo d’Artistes : Gregory Berben & Lucile Callegari

Il est de Cannes, elle de Bordeaux. Ils sont artistes tous les deux et terriblement productifs. Peut-être connais-tu déjà les tableaux de Gregory Berben ou ceux de Lucile Callegari mais connais-tu les portraits nés de leur duo artistique ?

Coup de coeur pour ce cocktail ensoleillé savamment dosé, une recette bien colorée et énergique à souhait !

J’ai eu la chance de les interviewer pour le mag’. Je te partage leurs réponses ci-dessous.

.

Interview : Lucile Callegari & Gregory Berben

1/ Pourriez-vous brièvement vous présenter?

Gregory Berben : artiste peintre plasticien. Professionnel depuis 10 ans, j’ai mon atelier qui est situé dans le quartier historique de Cannes, au Suquet, en collaboration avec la Ville de Cannes ( Le Suquet des Artistes ).

Je dispose également d’un atelier à la maison afin de pouvoir exprimer ma créativité à n’importe quelle heure du soir & de la nuit…

On s’est rencontré la première fois avec Lucile il y a 2 ans, en Avril 2017, à l’occasion d’1 salon international d’art contemporain à Lyon, et 3/4 mois plus tard nous avons débuté notre collaboration dans la cour de mon atelier. Nos 3 premiers bébés sont donc 100% cannois.

Lucile Callegari : artiste peintre depuis 2012. Je vis entre Bordeaux et Paris, mon lieu de création n’est jamais vraiment fixe… Nomadisme et inspiration font bon ménage ! La rencontre avec Gregory Berben s’est effectivement faite au sein du milieu de l’art, notamment de la promotion et la vente pour déboucher sur une envie assez rapide de travailler à 4 mains.  Je partageais déjà mes portraits avec 2 autres artistes.

2/ Comment se déroule le processus créatif d’une œuvre? 

Gregory Berben :  Quand on s’est rencontré, j’ai tout de suite remarqué l’intensité dans les portraits de Lucile. J’ai aussi remarqué qu’elle les peignait toujours directement sur la toile, sans aucun travail de fond. 

De mon côté, j’ai toujours attaché beaucoup d’importance dans l’élaboration de mes fonds colorés. A force d’échanger, je lui ai dit : Et si je bossais sur des fonds colorés et tu viendrais peindre tes portraits dessus ? Elle a tout de suite dit oui. 

Ensemble, nous choisissons un modèle en fonction de ce que l’on veut faire passer, nous définissons la taille du tableau, les couleurs du fond, les couleurs du portrait, et ensuite on procède à des ajustements ensemble, on communique, on échange et on peaufine l’oeuvre…

Lucile Callegari : Contrairement aux 2 autres collaborations artistiques débutées il y a quelques années, la partie de Gregory n’a pas été convenue sur le modèle mais bien le fond et la couleur. C’est donc bien lui qui commence le travail sur la toile vierge, contrairement à ma façon personnelle de procéder, à savoir finir mes toiles par le fond et très souvent nuancé de blanc.

C’est donc un retour à la couleur qui m’a été imposé et c’est tant mieux ! Challenge !

3/ Quels sont les avantages à travailler à 2? 

Gregory Berben : Déjà pour commencer, on prend du plaisir ! Mais sinon ça a l’avantage de proposer une gamme nouvelle à nos collectionneurs, aux personnes qui viennent à nos expositions… C’est toujours 1 plus !

Au delà de ça, c’est stimulant d’avoir des projets et de ne pas rester seul dans son atelier à faire toujours la même chose.  (C’est de toutes les manières pas mon cas, mais c’est pour l’image…)

Lucile Callegari : C’est exactement cela, se confronter à la vision et à la création artistique singulière d’un autre artiste n’est pas chose évidente ! Mais on le fait avec passion et enthousiasme.

4/ Vous arrive-t-il de répartir le travail: création, communication, etc? 

Gregory Berben : On a jamais trop réfléchi à tout cela. Il est arrivé que Lucile regroupe quasiment tous nos tableaux dans son atelier, puis après ce fut mon tour, puis un peu chacun… On connait un peu nos programmes respectifs au niveau des expositions et ça nous permet de nous organiser quand on a besoin d’un ou plusieurs tableaux. 

Et quand ce n’est pas possible, et bien on utilise le transport traditionnel !

Au niveau de la communication, on est actifs tous les 2, donc là encore, c’est easy. 

On a commencé il y a 2 ans et nous n’avons pas eu à gérer le moindre soucis, ni la moindre incompréhension.

Lucile Callegari : Oui, la démarche s’est révélée fluide et active.

Je participe à de nombreuses foires d’art contemporain en France, Gregory moins. Ce qui me permet de toucher un autre public que le sien, et de multiplier la visibilité, les réseaux et les évènements spécifiques : vernissages d’exposition, Galeries d’art, Ventes aux enchères, etc.)


5/Etes-vous entièrement consacrés au duo ou continuez-vous à créer en solo? 

Gregory Berben : Non non bien sur que non. Nous sommes des artistes « Solo » mais avec des petites parenthèses artistiques « Duo » qui sont bien agréables. Chacun gère sa carrière, et on reste des artistes épanouis comme cela.

Lucile Callegari : Je continue bien évidemment mon parcours solo. Je m’éclate différemment en collaboration.

6/ Quel conseil donneriez-vous à 2 artistes qui souhaitent lancer leur duo? 

Gregory Berben : Un projet à deux fonctionne uniquement si certaines conditions sont respectées : zéro prise de tête et zéro jalousie au sein du duo. C’est notre cas ! Personne ne se sert de l’autre pour booster sa carrière, aucun de nous deux ne pense être la locomotive de l’autre, ni moi ni Lucile n’essayons de prendre le dessus sur l’autre. On est juste complémentaire et c’est la clé de toute bonne collaboration.

Lucile Callegari : Exactement !


7/ Si on vous donne une baguette magique pour le duo. Que faites-vous avec?

Gregory Berben : Bonne question, on en a jamais parlé ensemble de cela ! Mais là sans réfléchir, je dirais peut-être faire la même chose mais en se servant de modèle vivant lors de nos séances, des modèles ayant des histoires incroyables, aux parcours extraordinaires, des anonymes comme des gens célèbres…

Lucile Callegari : Oui. Réfléchir aux modèles essentiellement choisis par mes soins, et pourquoi pas élargir notre processus créatif sans se cloisonner à l’arrière plan pour Gregory ou au portrait pour moi… A réfléchir !

8/ Quelles sont vos actualités en 2019 ? Où pouvons-nous voir vos œuvres à 4 mains sur le web? 

Gregory Berben : Je viens de réaliser 2 nouveaux fonds qui sont déjà dans l’atelier de Lucile. Nos créations passées sont visibles sur nos différents réseaux sociaux et sur nos sites internet. Le stock a bien fondu, sans compter les 2 prochaines toiles à venir. Je crois qu’il ne nous reste plus qu’1 format en 146×114 bleu de disponible. On va devoir se remettre au boulot prochainement… 

Page Facebook Gregory Berben – Site web gregoryberben.com – Instagram @gregoryberben

Lucile Callegari : Un beau succès pour nous et de prochaines belles réalisations. 

Site web Lucile Callegari – Instagram @Lucilecallegari – Page Facebook Lucile Callegari


D’autres duos d’artistes à découvrir :

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@amyleeparis

Bonjour, je suis Amylee Paris, artiste peintre professionnelle et auteure.

Depuis 2009, je publie 2 articles par semaine sur le métier d’artiste peintre:

  1. mes conseils pour entreprendre.
  2. mes techniques et matériels pour éveiller la créativité.
  3. mon authenticité d’artiste

“Amylee.fr, La référence n°1 des artistes francophones pour valoriser son artiste et entreprendre dans son art.”

★ ★ ★ ★ ★

GUIDES POUR ARTISTES
ARCHIVES depuis 2009
error: Copyright Amylee Paris